Gala's blog | Faire disparaître des boutons hormonaux (période menstruelle)
9469
post-template-default,single,single-post,postid-9469,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,select-theme-ver-3.3,menu-animation-underline,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12,vc_responsive

Faire disparaître des boutons hormonaux (période menstruelle)

Voici un article très court et très glamour, mais qui a le mérite d’aller droit au but ! Depuis quelques temps, j’ai d’énormes boutons et parfois des micro-kystes avant et pendant mes règles (je vous avais dit que ça allait être glamour). J’en ai toujours plus ou moins eu mais là, c’est particulièrement violent. Et j’en ai vraiment marre, ça me plombe le visage et le moral.

En faisant quelques recherches sur mon shampoing à l’huile de cade, de sauge et de rhassoul dont je vous parlais ici, je suis tombée sur une info sur la sauge ma foi plutôt intéressante … J’ai décidé de me lancer et je dois avouer que je suis plutôt satisfaite des résultats obtenus.

La sauge est à utiliser avec précaution car elle est assez puissante, demandez conseil à un spécialiste !

sauge_acne

 

La sauge contre l’acné hormonale

 

La sauge est une plante assez connue mais peu utilisée par chez nous. On lui confère de nombreuses vertus :

  • Elle favorise la digestion et le ventre plat
  • Elle est très efficace contre les maux de gorge et la toux
  • Elle est anti-inflammatoire et redoutable contre les pharyngites, les gingivites …
  • Elle aiderait à faire baisser la fièvre
  • Elle serait redoutable pour réguler la transpiration
  • La sauge apaiserait les nausées et les diarrhées
  • Elle calmerait les bouffées de chaleur dues à la ménopause
  • Et elle serait aussi très efficace pour réguler les cycles menstruels, apaiser les règles douloureuses et calmer l’acné hormonale

Je me suis donc dit que j’allais tenter l’expérience de la sauge et je me la suis procurée sous forme de plante séchée mais aussi en huile essentielle. Pour cette dernière, il s’agit plus précisément de la sauge sclarée.

sauge_acne_1

 

La sauge en action !

 

En infusion de plantes

Je réalise une infusion de 500 ml que je bois tout au long de la journée. Premier effet constaté : ça apaise drôlement les douleurs et les nausées. Ensuite, ce qui nous intéresse par ici : j’ai vraiment moins de boutons que d’habitude. D’ordinaire, j’ai le menton et les tempes crépis. Depuis que je prends de la sauge, j’ai quelques boutons vers les sourcils, mais c’est vraiment léger. Sur le menton, ils sont 3/4, certes assez imposants, mais ils n’arrivent plus en meute.

 

En lotion (infusion de plantes)

Je prends un peu de mon infusion et je l’applique sur mon visage le matin en lotion (avec ce que j’ai sous la main et parfois avec les doigts puisque je n’ai plus de cotons !). Ca contribue à assécher les boutons et ça maintient la densité de population à son minimum.

 

Appliquée localement (huile essentielle de sauge sclarée*)

Je fais tomber 2/3 gouttes d’huile essentielle sur un coton-tige que je pose doucement sur les boutons à traiter. Je n’en mets que le soir, l’odeur de la sauge sclarée me gêne un peu donc je n’ai pas envie de l’avoir sur moi toute la journée. Les plus petits boutons partent en 24h. Les micro-kystes en 48 à 72h (contre 8 jours d’ordinaire). J’imagine donc que lorsqu’on en applique entre 4 et 6 fois par jour, les boutons doivent partir encore plus vite. De mon côté, elle va soit leur permettre de murir plus vite (miam !), soit de se résorber … Ca dépend des boutons en fait !

Si je n’ai plus de cotons, j’ai toujours quelques cotons-tiges, notamment pour appliquer des huiles essentielles. Je lance donc un appel à Laetitia de chez Lamazuna : il faut que tu inventes quelque chose pour ça, et aussi pour retirer le mascara quand on en met partout en l’appliquant !

*Méfiez-vous des huiles essentielles qui peuvent être très puissantes.

 

Voilà donc tout ce que je peux vous dire sur la sauge, la sauge sclarée et mes boutons (vous connaissez désormais mon acné dans les moindres détails, si un jour on m’avait dit que je raconterais tout ça sur internet !).

Et vous connaissiez-vous la sauge pour soigner l’acné hormonale ? Dîtes-moi tout sur vos petits et gros boutons ! Si vous avez d’autres astuces, n’hésitez pas à les partager.

 

Cet article vous a plu ? Twittez et partagez !

22 Comments
  • Illyria

    27 octobre 2015 at 18 h 41 min Répondre

    Merci pour cette astuce! Je souffre aussi de l’acné hormonale, et je ne sais pas quoi faire contre (non pas la pilule ><), donc je vais essayer la sauge!

  • Marie-Gabrielle | Bee Veggie

    27 octobre 2015 at 18 h 45 min Répondre

    Ah je ne savais pas du tout ! J’essayerai pour la prochaine fois que les vilaines seront de retour ! Je dois sûrement pouvoir en trouver en magasin bio 🙂

    Merci pour cette découverte !!

  • Pauline

    27 octobre 2015 at 18 h 59 min Répondre

    Hello ! C’est super intéressant ça ! En lisant ton article ça m’a rappelé quelque chose et en effet : il y a de la sauge dans la box spéciales menstruations de Erbie Organics, que je teste depuis deux mois. (Enfin 4 mais entre deux il y a eu deux fois où j’étais loin de chez moi et où je ne pouvais ramener mes plantes pour me faire des infusions !)
    Alors je regarderais plus précisément ce que ça fait sur mon visage à moi : je souffre aussi de l’acné hormonale pendant les règles et fiou qu’est-ce que c’est barbant ! Mais d’un côté je suis contente aussi parce que j’ai mis du temps à comprendre que c’était hormonal, et je me disais « mais merde j’ai de nouveau de l’acné » alors que j’avais enfin une peau de bébé, mais je n’ai effectivement plus d’acné adolescente ! Ouf ! Merci l’arrêt de la pilule 😛 (c’est bien le seul truc que je lui reprocherais)
    Je note pour l’HE de sauge sclarée, il faut vraiment que je m’en procure il paraît que c’est top pour les cheveux aussi.
    Bises !

  • Laetitia

    27 octobre 2015 at 19 h 48 min Répondre

    Salut,
    C’est vrai que j’ai utilisé la sauge sclarée mais je ne savais pas qu’elle pouvait soigner l’acné hormonale….
    Mais maintenant que je lis ton post je comprends pourquoi durant la période où je l’utilisais ma peau n’avait jamais été aussi belle, mieux encore que les fois où j’étais passé par le dermato (pores resserrés, peau douce, non brillante, plus de comédons)… mais je croyais plutôt que c’était grâce à mon masque maison à l’argile verte (qui je pense y a quand même contribué!)…
    Je faisais 1 fois par semaine des bains vapeur pour le visage pendant 10 min dans lequel j’ajoutais 3 gouttes d’HE de sauge sclarée, pamplemousse et lavande aspic. Il m’arrivait aussi d’en mettre dans la crème hydratante que je mettais juste après le bain vapeur. L’odeur est particulière mais quand c’est efficace pourquoi pas!
    La sauge sclarée est aussi bonne contre la chute des cheveux j’en mettais 10 gouttes dans ma bouteille de shampoing et le résultat était là!
    Du coup ton article me rend nostalgique!! Alors je vais retourner à ma routine et cette fois je vais essayer en plus les infusions de sauge.
    Merci beaucoup

  • Ally

    27 octobre 2015 at 19 h 57 min Répondre

    Bonsoir…
    Voilà un moment que je suis votre blog.
    Je tenais à vous remercier pour vos précieux conseils et ces partages.
    Pour ma part j’ai beaucoup de problèmes de peaux similaires à les vôtres.
    Les derniers mois c’était une de grosses crises que je n’arrivais pas à apaiser.
    J’ai continué à chercher d’autres solutions. Entre autre de conseils prodigués par vos bons soins.

    Voici ma nouvelle routine :
    Je me demaquille à l’hydrolat de géranium.
    Je nettoie mon visage un jour sur deux avec la tosowoong et du savon d’alep à 30% de laurier.
    J’ai récemment testé la bave d’escargot qui régule plutôt bien la production de sébum.
    En deux semaines les rougeurs et cicatrices se sont vachement calmées.
    J’attends au moins une disaine de minutes avant d’appliquer autre chose (comme conseillé par le fabricant )
    Le soir j’applique un mix d’huiles végétales ( jojobah noisette nigelle et huiles essentielles lavande, manuka)
    J’ai également découvert récemment de l’huile d’Eglantier ( rosa caniva) extrait au CO2 qui a une couleur orangée et qui a un pouvoir cicatrisation.
    Je m’en tartine avant de dormir.
    Et enfin je met de la pommade au souffre (trouvée sur amazon) qui fonctionne vachement bien… qui assèche la peau d’où l’hydratation ++ avant dappliquer la crème.
    Je laisse poser la nuit… le lendemain matin le relief de la plupart des boutons et microkystes on bien diminués.
    Au bout de 3 semaines de combinaison de tout ceci ma peau reprend un aspect relativement normale.
    Ça n’empêche pas la poussée de nouveaux arrivants mais il y en a beaucoup moins!
    J’attends l’arrivée de mes prochaines règles pour voir ce que ça donne…

    En espérant avoir pu aider à ma façon.

  • sabrinamkp

    27 octobre 2015 at 21 h 32 min Répondre

    Super article , ça pourra en aider plus d’une .
    Je connais la sauge en infusion ça me soulage vraiment au niveau des douleurs, par contre les boutons j’en ai toujours des petits qui se pointent dans cette période ( gros soucis hormonale ).
    Je connais aussi l’he essentielle de sauge sclarée ce que je fais je dilue quelques gouttes (2g) dans de l’huile d’amande douce et je masse mon bas de ventre avec avant de dormir , je le fais durant l’apparition des douleurs et en compléments d’infusions.

    Par contre je l’utilise aussi dans mes tambouilles maison mais je ne l’ai jamais utiliser sur les boutons comme tu a expliquer j’essaie dès ce soir car je suis en plein début de période rouge 😀 glamoour

    Merci à toi <3

  • O'Kryn

    28 octobre 2015 at 2 h 14 min Répondre

    Encore un super effet de la sauge, va falloir que je me décide à l’utiliser (mais pour d’autres choses).
    Contre ce genre de kystes, j’utilise des cataplasme d’argile verte pour les résorber (15 min par jour jusqu’à disparition). Se laver au savon SAF est aussi une bonne méthode préventive car la nature de la peau est mieux régulée.

  • The Flonicles

    28 octobre 2015 at 10 h 03 min Répondre

    Merci pour ce conseil je vais essayer je te dirai si c’était concluant pour moi 🙂

  • lequotidiendunefille

    28 octobre 2015 at 11 h 32 min Répondre

    Oh lalalalala, un article qui tombe à pic ! Mille merci ♥

  • Sabrina de Ca Se Saurait

    28 octobre 2015 at 11 h 44 min Répondre

    Super, merci pour l’info, j’avais testé d’autres plantes après mon sevrage de la pilule contraceptive mais pas celle-ci !

  • Orr Vue sur chambre

    28 octobre 2015 at 12 h 22 min Répondre

    Je n’avais jamais entendu parler de cette propriété de la sauge…! Intéressant, moi qui adore cette plante en infusion…Et qui en ce moment, suite à un essai d’arrêt de la pilule sans doute trop brutal, suis la proie des boutons de ce type (alors que ça ne m’étais jamais arrivé. FML un peu.)
    Je vais filer m’en acheter un paquet au magasin bio et en faire une cure, ça ne peut pas faire de mal de toute façon. Si ça marche je serai un peu comme le petit alien vert de Toy Story: « nous vous devons une reconnaissance éternelle » haha

  • Lutetia Flaviae

    28 octobre 2015 at 13 h 58 min Répondre

    Très intéressant ! J’utilise l’huile essentielle de sauge dans mon shampoing parfois, c’est très efficace contre les pellicules. Pour les boutons, j’utilise plutôt la lavande, j’ai peur que les autres huiles essentielles soient trop fortes directement. Je n’ai jamais pensé à en boire en infusion ! A tester ! Merci beaucoup !

  • shivalinoa

    28 octobre 2015 at 19 h 56 min Répondre

    Au secours ! Aurais-tu une solution, un combo de soins, pour éliminer les comédons !? Et sur le menton, j’ai des petits boutons blancs-des comédons ouverts ?-, qui sont visibles seulement quand je « tire » la peau.
    J’enchaîne les problèmes ces derniers temps !Mon teint est grisâtre et irrégulier, et les joues sèches (ça me tire surtout au niveau des pommettes), les mains sèches,…. et ma couperose qui m’agace avec tous ces boutons qui rendent ma peau rugueuse et irrégulière, c’est moche ! et de surcroît apparition de boutons à tête blanche…;c’est la cata !

  • sofi_cerise

    28 octobre 2015 at 20 h 26 min Répondre

    Juste pour préciser que la sauge c’est vraiment bien… mais pas pour les mamans qui allaitent ! Elle coupe le lait.
    Et 4 hiver sans sauge, c’est dur ! j’en buvais un peu tout les matin pour booster mon système immunitaire.

    -pour les douleurs des règles; il y a aussi l’estragon : 2 gouttes dans un peu de beurre de karité (pour celles allergiques à l’huile d’amande) et ta-dam ! en trente minutes (chez moi en tout cas) je peux de nouveau me lever !
    (l’huile essentielle de basilic aide aussi beaucoup !)

  • Camille

    29 octobre 2015 at 12 h 01 min Répondre

    Coucou Gala,
    Merci pour cet article, qui m’a appris pleins de choses, je crois que je vais très vite m’acheter une huile essentielle de sauge. Si l’on plante de la sauge dans notre jardin, on peu directement en faire une infusion ou c’est mieux de l’acheter dans un magasin bio ?
    J’ai une petite question, cela fais environ 2 mois, juste avant la rentrée j’ai eu une plaque de bouton qui c’est formé sur mon menton j’ai essayé de la traité avec de l’huile essentiel de tee-tree, mais sa n’a pas marché, là je suis entrain de testé l’infusion de bardane. Tu pence que la sauge serais bien ?? Et sinon as tu un remède ?
    Pleins de bisous. Camille♥♥♥

  • Amandine

    31 octobre 2015 at 10 h 48 min Répondre

    Bjr,
    Article très instructif!
    Pour ma part, j’utilise de l’HE petit bigarade. D’un côté, il rend la peau moins grasse, fait sécher les boutons et les cicatrisent. J’utilise mélangée à ma crème de nuit. Et parfois, si le bouton est trop gros j’en mets directement sur le bouton. Et, je vois les résultats!
    L’huile de ravinstara est parait-il particulièrement indiquée pour les microkystes. Mais, je l’ai pas encore testé.

  • Elise

    2 novembre 2015 at 22 h 35 min Répondre

    Merci pour cette astuce de choc:) Bises

  • Séléna

    4 novembre 2015 at 14 h 42 min Répondre

    Ho génial, je cherchais justement quelque chose contre ça…! Merci pour ton article ^^

  • Flore

    29 mai 2016 at 20 h 18 min Répondre

    Bonjour,
    Je suis étudiante en herboristerie et je me permets de faire quelques remarques sur l’utilisation de la sauge je parle ici de la Sauge officinale (Salvia officinalis) car même si c’est un remède naturel, les plantes contiennent des principes actifs comme ici de la thuyone qui engendre des contre-indications pour certaines conditions comme l’épilepsie, l’allaitement car elle stoppe la production de lait maternel, elle doit être évitée si il y a présence de fibromes, endométriose car elle contient des phyto-oestrogènes qui pourraient aggraver le problème, elle est aussi asséchante et peut aggraver certains problèmes comme la sécheresse vaginale par exemple et il faut l’éviter également en cas d’hypothyroidie de par sa teneur en acide rosmarinique. Si l’on entreprend une cure en buvant l’infusion tous les jours, il ne faut pas dépasser 4 mois.
    Au delà de ses précautions, il est vrai que la sauge de par ses propriétés anti-inflammatoire, antiseptique et oestrogénique peut être intéressante pour traiter l’acné hormonale qui reste un problème complexe à traiter car souvent multifactoriel. D’autres plantes existent tout aussi intéressantes comme la pensée sauvage et sans aucune contre-indication beaucoup plus douce que la sauge, la bardane ou l’alchémille; un bon naturopathe saura identifier les traitements adaptés à chaque personne.

  • Axxxoule

    22 juillet 2016 at 9 h 34 min Répondre

    Bonjour,
    Moi aussi depuis 1 mois j’ai des boutons partout au menton 😳 j’ai des mycrokystes qui apparaissent, dès que je me débarrassé d’un un autre revient de plus bel et je n’en finis pas! Je viens de voir que j’ai de l’huile essentiel de sauge Sclarée et je vais essayer dans mettre sur mon menton pour voir si sa s’atténue
    En tout cas sa ne coute rien d’essayer j’espère que mon microkyste va partir très vite 😌

  • Maï

    17 décembre 2016 at 12 h 43 min Répondre

    La sauge sclarée utilisée en alternance avec l’HE de Niaouli est tres efficace également.

Post a Comment