Gala's blog | #MonProjetPourLaPlanète : un appel à initiatives citoyennes
13685
post-template-default,single,single-post,postid-13685,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,select-theme-ver-3.3,menu-animation-underline,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12,vc_responsive

#MonProjetPourLaPlanète : un appel à initiatives citoyennes

Et si on parlait de rêves … Vous êtes très nombreux à m’écrire pour me demander des conseils sur l’entreprenariat (notamment parce que j’ai publié un article sur le sujet il y a quelques années) et surtout, à m’envoyer des campagnes de crowdfunding à partager. Créer son entreprise n’est pas chose aisée, et je crois que c’est encore plus difficile quand on essaie de faire les choses correctement et avec éthique. C’est pour cette raison que lorsque j’ai entendu parler de la campagne « Mon projet pour la planète » lancée par le ministère de la Transition écologique et solidaire, l’Admet et l’Agence française pour la biodiversité (AFB), j’ai trouvé pertinent de vous relayer cette info.

J’ai mon avis sur le plan climat mais pour autant, je ne suis pas contre le fait de faire bouger les choses et puis il faut bien commencer quelque part. Et comme des fonds sont débloqués (3 millions d’euros) pour encourager les projets éthiques (pour une fois !), autant en profiter non ? Quand on se lance, on a tous besoin d’un coup de pouce, alors go !

Cet article n’intéressera pas tout le monde, il s’adresse surtout aux futurs entrepreneurs, à ceux qui ont ou souhaitent créer une asso … Bref, à ceux qui ont un projet éco-responsable ! Vous pouvez aussi être intéressé en tant que citoyen, pour voter pour un projet qui vous parle et lui permettre de se voir allouer un budget allant jusqu’à 100000€.

Article sponsorisé.

Plan climat : mon projet pour la planète

 

Le ministère de la Transition écologique et solidaire, l’Ademe et l’Agence française pour la biodiversité (AFB) ont lancé un appel à initiatives citoyennes appelé « Mon projet pour la planète » le 16 novembre 2017. Cette démarche propose à des personnes morales (association, start up…), de déposer leur projet sur la plateforme www.monprojetpourlaplanete.gouv.fr, dans trois domaines : l’énergie, l’économie circulaire et la biodiversité. Les projets lauréats seront choisis par les citoyens sur la plateforme.

 

 

Mon projet pour la planète : mobiliser la société civile

 

Comment participer ?

Cette démarche s’adresse à tout porteur de projet ayant un statut de personne morale de droit public* ou privé. Le projet peut être porté par une structure relevant de l’Économie sociale et solidaire (ESS) – association, coopérative, mutuelle, fondation… –, de même que par des structures de petite taille (start-up…), des écoles, des centres de formation professionnelle …

* Les services de l’État et les collectivités (communes, conseils départementaux, etc.) ne peuvent pas présenter de projet.

 

Les critères pour répondre à l’appel :

  • Proposer des solutions pratiques et concrètes illustrant les orientations ou la mise en œuvre du Plan climat, en lien avec la transition écologique et solidaire ;
  • Être une initiative de terrain, donc avoir un ancrage territorial en France avec une échelle de mise en œuvre précise (quartier, village, ville…) ;
  • Satisfaire des objectifs sociaux et environnementaux ;
  • Favoriser l’interaction et la mise en mouvement d’une diversité d’acteurs.
  • Territoires de la métropole et de l’outre-mer

 

Qui peut participer ?

Cet appel à projets aide financièrement à développer et soutenir des opérations citoyennes et locales pour lutter contre le dérèglement climatique.

  • Des projets locaux, de proximité qui peuvent ensuite se développer à des échelles territoriales plus grande (action/projet duplicable)
  • Des porteurs de projets ancrés dans leur  territoire et plutôt de petite taille
  • Des porteurs de projets qui intègrent  le citoyen dans leur démarche de projet : co-construction, projet qui correspond à des attentes de citoyens identifiés
  • Des projets qui impactent positivement pour l’environnement dans les trois thématiques (biodiversité, énergies renouvelables, économie circulaire…)
  • Des projets innovants, soit pionniers soit qui ont besoin d’être dynamisés avec une aide financière
 
Quels sont les secteurs privilégiés : 
  • « L’énergie » : l’appui à la commercialisation de plaquettes de bois destinés à alimenter des chaudières en circuit court ; l’auto-réhabilitation accompagnée de logements de ménages modestes ; l’appui à l’émergence et à l’accompagnement d’énergies renouvelables citoyennes, l’appui à la réduction de la consommation énergétique des personnes âgées à domicile ; l’appui à la mise en place de services de mobilité durable (co-voiturage, garages solidaires, …).
  • « L’économie circulaire » : des dispositifs solidaires (insertion) de réparation, réutilisation d’objets de seconde main ; des actions de lutte contre le gaspillage alimentaire ; le soutien à des circuits courts de production / consommation ; l’accompagnement de la réduction de l’empreinte écologique des salariés sur leur lieu de travail.
  • « La biodiversité » : des projets de préservation d’espèces ou de restauration de milieux naturels locaux par des collectifs de citoyens ; des actions de sensibilisation (sentiers pédagogiques, panneaux ou scénographie en extérieur…) ; des opérations de science participative locales ou en relais d’opérations nationales ; la mise en place d’activités économiques basées sur la valorisation de la biodiversité locale.

 

 
Quel sera le budget alloué à chaque projet ?
 
Une enveloppe globale de 3 millions d’euros, soit 20 000 € minimum à 100 000 € maximum d’aide sera alloué par projet sélectionné.

 

Sélection des projets : le rôle des citoyens, à vous de jouer !

La sélection s’organise en plusieurs étapes :

  1. Le ministère de la Transition écologique et solidaire, l’Ademe et l’Agence française pour la biodiversité, analysent l’éligibilité des projets déposés sur la plateforme ;
  2. Trois jury citoyens, un par thématique, composés de représentants du ministère, de l’Ademe et de l’Agence française pour la biodiversité, de personnalités mobilisées dans la transition écologique et solidaire et de citoyens, sélectionnent ensuite les projets selon des critères d’évaluation ;
  3. Les projets sélectionnés sont soumis au vote de tous les citoyens sur la plateforme.

Ceux ayant reçu le plus de votes bénéficieront d’un accompagnement technique et financier de l’Ademe et de l’Agence française pour la biodiversité allant de 20000€ à 100000€ par projet.

 

Les liens utiles

 

L’agenda

  • Le 16 novembre 2017 : lancement de la plateforme en ligne monprojetpourlaplanete.gouv.fr
  • Du 16 novembre 2017 au 28 février 2018 : dépôt des projets => A VOUS DE JOUER !
  • Début avril 2018 : journée de délibération des trois jurys citoyens pour sélectionner les projets qui seront soumis au vote de tous
  • Avril à mai 2018 : vote ouvert à tous directement sur la plateforme en ligne => A VOUS DE JOUER !
  • Courant mai 2018 : annonce et démarrage des projets lauréats

 

Vous savez tout, alors foncez !! Et si vous souhaitez aussi participer, mais plutôt en votant, notez bien la date dans votre agenda 😊

 

♥ Pour me suivre au quotidien, abonnez-vous à mon compte Instagram ♥

 

Cet article vous a plu ? Twittez et partagez !

No Comments

Post a Comment