Gala's blog | Je me suis soignée en changeant d’alimentation (vegan & heatlhy)
3538
post-template-default,single,single-post,postid-3538,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,select-theme-ver-3.3,menu-animation-underline,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12,vc_responsive

Je me suis soignée en changeant d’alimentation (vegan & heatlhy)

Si l’alimentation a une place aussi importante dans mon quotidien, c’est pour plusieurs raisons. Avant tout, pour une raison éthique. Aussi pour des raisons esthétiques : avoir une belle peau et compagnie. Mais aussi et surtout, pour me soigner. Et pour cause, ça fait un moment que l’on sait que l’alimentation affecte directement notre santé !

On nous explique souvent que les épinards donnent la forme, que la détox purifie notre corps ou encore qu’il faut manger 5 fruits et légumes par jour pour être en bonne santé … Ce sont des affirmations que l’on entend très souvent, auxquelles on croit ou non, que l’on oublie la plupart du temps car on ne constate aucun effet « immédiat ». Pourtant, pour peu que l’on s’écoute, l’alimentation peut changer la donne au quotidien.

 

L’alimentation, ma première médecine

 

J’aimerais vous parler de quelque chose qui m’a franchement sauvé la vie, ou qui l’a du moins considérablement améliorée. Cela fait un moment maintenant que j’ai très mal au ventre. Ce n’est pas grave au point que l’on appelle ça une maladie, mais ça l’est assez pour transformer pas mal de moments censés être agréables, en véritable calvaire. J’ai essayé de me soigner, notamment par l’allopathie. J’en ai pris des cachets, je pense les avoir tous essayés. Après un nombre incalculable d’échographies et de prescriptions plus que douteuses, je me suis tournée vers des médecines dites alternatives. J’ai commencé par l’homéopathie. Rien. J’ai continué avec la phytothérapie, encore une fois, pas concluant. J’ai tenté une sorte de kinésithérapie bizarre, aucun changement ! Naturopathie, hypnose (j’étais vraiment désespérée puisque je ne suis pas du tout à l’aise avec ce type de médecine)… Toujours aussi mal. Je me suis ensuite tournée vers l’ostéopathie. Après 1h de séance, je respirais de nouveau. Mais sur le long terme, les maux de ventre persistaient.

C’est cet été, que je me suis rendue compte que c’était peut-être mon alimentation qui clochait. Je me nourrissais très mal. En plus d’avoir mal au ventre, j’avais de plus en plus d’acné. Quand j’ai réfléchis à ce qui avait pu changer à ce point dans mon quotidien pour que j’ai aussi mal et que ma visage se transforme en champs de mine … J’ai vite réalisé qu’il s’agissait de mon alimentation.

Et depuis que je fais très attention, je n’ai quasiment plus mal. Alors merci aux médecins qui n’ont qu’un mot à la bouche : le stress. Il a bon dos. Si effectivement il peut avoir une part très importante dans les maux « inexplicables », il n’y a pas que ça. Et je vois bien la différence maintenant que je me nourris bien, pour autant je ne stresse pas moins qu’avant.

Les maux de ventre ont donc disparu de mon quotidien en même temps que les produits laitiers et industriels …

 

Ce qui a changé dans mon alimentation

 

Voici une liste de tout ce qui a changé dans mon alimentation :
  • J’ai arrêté de manger du pain tous les jours car il contient du gluten et j’y suis sensible. Il y en a certains que l’on digère plus que d’autres, en fonction de la farine utilisée.
  • J’ai remplacé les pâtes au blé complet par des pâtes à la farine de petit épeautre qui contient moins de gluten, de fait elles me conviennent mieux. Je ne pouvais plus manger de pâtes depuis 3 ans car à chaque fois j’avais de terribles maux de ventre.
  • Je mange beaucoup plus de fruits et légumes. Ca facilite grandement la digestion, alors on ne va pas s’en priver.
  • Je mange pas mal de fruits secs et d’oléagineux, au lieu de m’empiffrer de gâteaux industriels le soir avant d’aller me coucher.
  • Je mange plus léger le soir. En plus d’avoir moins mal, je fais moins de cauchemars (sérieusement).
  • Je ne mangeais plus de fromage le soir avant même de devenir vegan, maintenant j’ai complètement arrêté.
  • Je n’achetais plus de lait depuis un moment, je le remplaçais par du lait végétal.
  • Pareil pour les oeufs, je me suis rendue compte qu’à chaque fois que j’en mangeais le midi, j’étais mal toute la journée. Donc j’ai considérablement réduit ma consommation d’oeufs.
  • Je ne mangeais plus de yaourts non plus depuis pas mal de temps, je n’en raffolais pas de toute façons. Sûrement parce que c’était trop « lourd ».
  • Je mange un peu moins de chocolat. Et plus du tout de nutella.
  • Je ne bois que du thé vert ou du rooibos (thé rouge, sans théine). J’ai arrêté le café il y a bien longtemps.
  • Je peux faire plus d’écarts sans avoir trop mal. J’entends par là que quand je mange à l’extérieur et/ou industriel, les maux de ventre sont encore plus violents. Bizarrement, je suis un peu plus tolérante maintenant que je mange mieux, donc j’apprécie plus les resto et dîners entre amis.
  • Je bois beaucoup de jus de fruits et de smoothies.
  • Je fuis les sodas et les édulcorants, qui favorisent les maux de ventre.
  • Je mange moins de mauvais gras.
  • Je ne mange plus du tout d’oeufs, même dans les gâteaux. J’ai moins de sensations de lourdeurs.

 

S’il y a bien un conseil que je peux vous donner si vous avez les mêmes problèmes que moi, ou que vous avez mal à l’estomac, c’est de vous écouter. J’ai beaucoup tâtonné au début. Et goûté pas mal d’aliments qui ne me convenaient pas. Maintenant, j’ai trouvé ce qui me convenait mais ça peut prendre du temps, il faut être patient. Et encore aujourd’hui, je fais des erreurs, mais ce n’est pas bien grave.

 

Bien sûr, je ne dis pas qu’il ne faut pas consulter de médecin ! Parfois on a réellement un problème qu’il faut traiter, et d’autres fois il suffit juste de changer son alimentation.

De plus, il y a beaucoup d’ingrédients très mauvais dans ce qu’on achète… Ce n’est pas une surprise d’avoir aussi mal en mangeant ces choses là. Certains y seront complètement indifférents … Moi pas du tout !

  

Cet article vous a plu ? Twittez et partagez !

13 Comments
  • silecee

    10 mars 2014 at 6 h 02 min Répondre

    Décidément, j’aime beaucoup tes articles sur la question. Ils me font déculpabiliser. Parfois, j’ai l’impression que mon envie de devenir végétalienne me fait passer pour un ovni dans ma famille et mon cercle d’amis.
    Je n’ai pas de maux de ventre, du moins pas autant que toi, mais j’ai pas mal d’acné que je n’ai jamais réussi à traiter à part en prenant Diane35 (et on sait tous à quel point c’est bon pour la santé…).
    J’essaie vraiment de m’orienter vers une façon de vivre adaptée à mes convictions et te lire m’aide beaucoup. Bon. Je suis en tour du monde en ce moment donc je ne sais pas si c’est le meilleur moment pour commencer, mais je commence déjà à changer ma façon de m’alimenter.
    Merci pour tout ça 🙂

    • Gala

      13 mars 2014 at 19 h 24 min Répondre

      J’ai souvent ressenti ça aussi je te rassure … Pour Diane35 je suis d’accord, ça fonctionnait vraiment bien avec moi pendant un temps … Mais mes boutons sont quand même revenus cet été alors que je prenais Androcure (qui est présent dans Diane35) ! L’alimentation peut beaucoup aider avec l’acné, ça peut éviter de prendre des médicaments inutilement ! En tous cas, dès que j’ai recommencé à bien manger, les boutons ont presque tous disparu !
      Profite bien de ton tour du monde 🙂 ! Et je suis contente de pouvoir t’aider ! Bisous !

    • vanden bosch valerie

      7 novembre 2018 at 21 h 05 min Répondre

      Bonjour, j’ai vraiment tout les mêmes symptomes que vous et après 4 ans de recherche chez des médecins divers et variés, c’est du stress car on trouve jamais rien ! Bien sur !!! Les douleurs au ventre, les migraines, les balonnements, la fatigue cronique, les black aout après un repas, les douleurs articulaires, etc etc. J’ai aussi changer mon alimentation mais je fais encore des erreurs et l’envie de ùanger comme avant 😪 Juste les fruits que je digère pas non plus sauf les bananes. A suivre mais pas gaie 😢

  • Maaademoiselle A.

    10 mars 2014 at 8 h 56 min Répondre

    Il est clair que l’alimentation a un rôle sur la santé. Mon père a toujours eu beaucoup de maux de ventre. « Oh mais c’est le stress monsieur, vous êtes chef d’entreprise alors ». C’est surtout qu’il mangeait énormément de pain. Limite une baguette par repas (si t’invitais mon papa et que t’avais oublié le pain, t’avais intérêt à vite aller en chercher ^^). Je crois que c’est un autre médecin qui lui a parlé de ce « soucis » de pain. Aujourd’hui il n’en mange plus et n’a presque plus mal au ventre (parce que il y a quand même un peu le stress). Quand il lui arrive d’en remanger exceptionnellement, il a de suite les maux de ventre qui reviennent !
    Encore une fois je suis d’accord avec toi, il faut s’écouter avant tout. Mais certains aliments sont tellement ancrés dans nos habitudes qu’on ne pense pas que le problème peut venir de là… Et les médecins préfèrent nous refourguer encore et encore des médocs…

    • Gala

      13 mars 2014 at 19 h 33 min Répondre

      Les médecins sont un peu agaçants avec leur histoire de stress ! Oui le stress donne mal au ventre, mais il n’y a pas que ça ! C’est un peu facile … En plus comme tu dis, si c’est pour nous refourguer des médocs qui la plupart du temps ne fonctionnent même pas ! C’est très utile. Quand je pense qu’on souffre pour si peu. Enfin, au moins, ton père a trouvé d’où ça provenait ! C’est le principal … Tout ça pour une baguette de pain … Mais je suis d’accord quand tu dis qu’on ne soupçonne pas certains aliments, par habitude. Et en plus on peut développer des intolérances du jour au lendemain (ce qui m’est arrivé), donc c’est un peu compliqué parfois. Bisous !

  • deltreylicious

    10 mars 2014 at 22 h 11 min Répondre

    Article super intéressant, merci pour toutes tes astuces!
    Deltreylicious
    http://blackbeauty-mode-tendance.eklablog.com

    • Gala

      13 mars 2014 at 19 h 34 min Répondre

      Merci à toi ! Bisous !

  • MadTeaAndGlory

    14 novembre 2014 at 18 h 09 min Répondre

    Je suis exactement dans le même cas que toi, j’ai des gros problèmes de bidouf depuis plusieurs années et c’est « le stress » ! évidemment… bon, d’accord, peut être 1/3 de stress mais le reste? je ne mange presque jamais de viande ni de lait mais à vrai dire jusqu’à quelques temps je fuyais les blogs healthy et bien-être qui prônaient le manger-mieux, et surtout le végétarisme, non pas parce que j’étais en désaccord, mais bien parce-que je savais qu’ils disaient vrai, or à vrai dire j’ai très peur de sauter le pas et de passer à un mode d’alimentation qui me frustre…Parce-que j’adoôre les petits-suisses, le poisson fumé et je vous une religion au fromage… je sais que tout est dans la mesure, et qu’on peut s’autoriser des petits écarts de temps en temps mais moi j’ai besoin qu’ils fassent partie de mon quotidien, c’est les seuls aliments qui me comblent vraiment…. Et puis je trouve que les recettes végan sont plus complexes à réaliser que les autres… Comme toi, je tolère de moins en moins les « écarts » à mon mode d’alimentation (je ne mange pas d’ail, d’oignons, de plats cuisinés ou en sauce…) mais est-ce que pour être bien au quotidien, on doit adopter une alimentation qui exclut pas mal de produits ou est-ce qu’au contraire on doit habituer son corps à tous les aliments ? Ces intolérances ne sont-elles pas psychologiques, à force de connaitre toutes les conséquences en termes de santé, d’écologie et d’éthique d’une alimentation à base de protéines animales? A des époques où le pain était la base de l’alimentation, y avaient-ils vraiment autant d’intolérances au gluten? Ce n’est pas du tout un réquisitoire que je fais là, mais bien (…un monologue oui, comme d’habitude 😉 ) une interrogation car je suis désemparée… j’essaye petit à petit d’exclure certains aliments mais je sais que ça va me frustrer…Alors faut-il que j’essaye le fromage végétal? le tofu soyeux? le lait d’épeautre? Quand tu déambules dans des salons de la gastronomie, tu n’es pas frustrée? il y a tant de produits à découvrir que je suis vraiment tiraillée… Donc, si tu as des mots magiques pour me convertir et me rassurer, je suis toute oüie ! 🙂 Merci !!

    • Gala

      28 novembre 2014 at 23 h 25 min Répondre

      Je comprends tout à fait tes réticences … Mais sache que rien ne t’est imposé ! Ce n’est pas hyper grave si parfois tu craques sur un petit suisse ! Pour répondre à ta question (cette réponse n’engage que moi), je ne pense pas que l’on puisse habituer le corps à tous ces produits néfastes. La preuve pour moi, c’est qu’il les a rejetés pendant des années, il n’a absolument pas réussi à s’y faire ! Et c’est le cas pour beaucoup de personnes … Il faut écouter son corps, pas le contraindre ! Ensuite pour ce qui est du gluten, du pain et du blé … Ce n’est plus ce que c’était ! En effet, le blé a subi de nombreux croisements et c’est notamment pour cette raison qu’il est impossible à digérer ! Pour ce qui est des fromages végétaux etc. OUI teste 🙂 ! C’est super bon ! Et puis ça n’engage à rien 😉 ! Avant de penser à remplacer, commence déjà par ajouter de nouveaux aliments, sans forcément arrêter de suite de manger tout ce que tu adores. Et surtout, garde en tête que ce n’est pas parce que certains produits sont vegan qu’ils ne sont pas délicieux 😉 ! D’ailleurs, il y en a plein dont je ne pourrais absolument plus me passer, juste parce qu’ils sont trop bons ! Pour ma part, je trouve le monde végétal bien plus riche que le reste … Et je ne vais pas à des salons gastro mais même si c’était le cas … Honnêtement ça ne me ferait même pas plus envie que ça, je sais de quoi c’est fait et ça me dégoûte un peu ! Voilà, je crois que j’ai répondu à toutes tes questions … Et n’oublie pas d’écouter ton corps ! Bon courage !

      • MadTeaAndGlory

        29 novembre 2014 at 11 h 24 min Répondre

        Merci pour tes précieux conseils!! ça y est, je me suis lancée et à J+7 sans fromage, je n’en est pas du tout envie ! je mange + de fruits secs, de fruits, et ça a l’air de me convenir, merci pour tous tes articles !!

  • Aurelie

    29 juin 2015 at 14 h 25 min Répondre

    Coucou Gala, je suis tombée sur ton site suite à une recherche sur les coupes menstruelles lol et j’ai vu que tu avais une section alimentation et j’ai dérivé… J’aime beaucoup ! Bref, j’ai essayé de trouver des articles sur ton site sur les protéines mais je n’ai pas trop trouvé. Mon problème actuel est que je suis en rééduc suite à une opération du genou, je ne mange vraiment pas assez de protéines depuis toujours et mes muscles en pâtissent aujourd’hui (fatigue, blessures etc.). As-tu des articles à me recommander sur ton blog ou d’autres sites peut être ? Je ne suis pas végétarienne, mais la viande coûte cher. J’aurais aimé alterner viande et légumineuses/céréales mais calculer les grammes des protéines végétales c’est plus compliqué car je ne souhaite pas manger plus de glucides (et dans les légumineuses, il y a des glucides…).

    Merci pour tes conseils !

  • Lisa

    21 novembre 2015 at 20 h 17 min Répondre

    Bonjour, j’ai beaucoup aimé votre article, même s’il date d’il y a un an. Je me retrouve dans ce que vous avez dit. Durant 2 ans, j’ai eu des maux de ventre quotidiennement, c’est pour cela que j’ai arrêté le lait de vache pour le remplacer par du lait végétal. De plus, j’ai réduit considérablement ma consommation de viande, au moins 2 fois par semaine, et arrêté celle des œufs depuis 4 semaines. J’ai donc remarqué que mes maux de ventre avaient cessé. Je compte continuer dans cette lancer, en réduisant peu à peu ma consommation de produit industriel, même si ce n’ait pas tous les jours faciles. Merci à vous! Votre article m’a un peu plus motivé. Bonne continuation!

  • Zombidle

    17 octobre 2016 at 11 h 42 min Répondre

    Un bien joli témoignage, avec beaucoup de détails. J’ai moi-même certains problèmes de santé, que je pourrais probablement gommer en m’en donnant les moyens. Mais par où commencer ? Pas facile de sauter le pas, en tous cas…

Post a Comment