Gala's blog | Acné et gluten : pourquoi arrêter ? Le témoignage de Caroline
10521
post-template-default,single,single-post,postid-10521,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,select-theme-ver-3.3,menu-animation-underline,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12,vc_responsive

Acné et gluten : pourquoi arrêter ? Le témoignage de Caroline

Je vous propose aujourd’hui de rencontrer Caroline. Elle va vous expliquer pourquoi elle a arrêté le gluten et comment elle s’est débarrassée de son acné ! On sait depuis un moment que gluten et acné peuvent être liés, mais le cap n’est pas toujours évident à passer. Caroline l’a fait et nous raconte tout …

A noter : je change les jours de publications des articles car le mardi et le jeudi ne concordent plus avec mon emploi du temps. Désormais, les articles seront publiés le dimanche et le mercredi en fin d’après-midi !

 

Petit rappel : Le gluten, qu’est-ce que c’est ?

 

Le gluten est un ensemble de protéines présentes dans le blé, l’orge, le seigle, le kamut, l’épeautre, le petit épeautre et l’avoine. Ces protéines ne sont pas assimilées correctement par l’organisme ce qui provoque de nombreux maux.

Il existe deux types de réactions du corps face au gluten : la maladie coeliaque qui est en fait une intolérance au gluten et la sensibilité au gluten. Lorsqu’on souffre d’une maladie coeliaque ou d’une sensibilité au gluten, on a généralement les mêmes symptômes : troubles intestinaux, migraines, anémie chronique, acidité gastrique / reflux gastro-oesophagien, fatigue chronique, côlon irritable, anxiété / attaques de panique, douleurs articulaires … La différence n’est notable qu’à un certain niveau, en effet, la maladie coeliaque provoque des lésions intestinales ce qui n’est pas le cas de la sensibilité au gluten. Et elle implique souvent un nombre de maladies assez lourdes : diabète de type 1, sclérose en plaque, thyroïdite auto-immune de Hashimoto.

N’hésitez pas à en parler à votre médecin avant d’entreprendre quoique ce soit et si vous pensez souffrir d’intolérance ou de sensibilité au gluten.

gluten et acne pourquoi arreter temoignage

 

Gluten et Acné : le témoignage de Caroline

 

Pourquoi as-tu arrêté le gluten et le lactose ?

J’ai arrêté le gluten et le lactose pour me débarrasser de l’acné. La mienne n’était pas sévère mais tout de même bien présente. J’ai essayé pas mal de traitements et rien ne faisait vraiment effet. Un matin, j’ai visionné des vidéos sur l’alimentation et les problèmes de peau qui mentionnaient le gluten et le lactose. C’est à ce moment là que j’ai réalisé que l’on pouvait certainement combattre l’acné de l’intérieur en ayant une alimentation plus saine.

 

Quelles difficultés as-tu rencontrées ?

J’ai rencontré beaucoup de difficultés lorsque ce que je me suis lancée dans ce nouveau mode de vie. On ne se rend pas compte à quel point le gluten et le lactose sont les deux grands piliers de l’alimentation. J’étais vite frustrée lorsque venait le moment de passer à table. J’avais l’impression que je ne pouvais plus rien manger. Moi qui avait l’habitude de manger du fromage, du pain, des pizzas et des pâtes, c’était un supplice de devoir dire adieu à tout ça ! Puis au bout d’un moment on s’y fait et on apprend à manger autrement et surtout, correctement.

 

Qu’est-ce que l’arrêt du gluten et du lactose a changé pour toi ?

L’arrêt du gluten et du lactose a vraiment changé mon mode de vie. Je me sens beaucoup mieux dans mon corps : j’ai une peau qui devient un peu plus belle chaque jour. Du coup, je me suis intéressée à la nutrition et me suis mise au sport (fitness). On ne se rend pas compte à quel point l’alimentation joue un rôle primordial sur notre santé !

 

Au bout de combien de temps as-tu vu un changement ? Faut-il être patient ?

Je n’ai pas tout de suite constaté de changement au niveau de ma peau. Il a fallu un bon mois pour voir que ma peau était moins grasse, je n’avais plus de gros boutons comme avant. Par contre, au niveau digestif j’ai tout de suite senti la différence. Je n’était plus ballonnée. Et au fur et à mesure je me suis rendue compte que j’avais plus d’énergie, ma fatigue chronique a disparu et j’ai aussi perdu du poids.

 

Peux-tu te permettre des écarts de temps en temps ?

Quand on débute ce « régime » il ne faut pas se permettre d’écart si l’on veut des résultats visibles. Il faut être patient mais en général si on est assidu et motivé, les résultats se font remarquer et arrivent assez rapidement. Notre corps se purifie petit à petit. Cela fait maintenant un an que je suis ce mode de vie et désormais, je m’autorise un écart un ou deux jours dans la semaine. Mais je reste quand même raisonnable car dès que je fais un écart, je remarque tout de suite la différence au niveau de la digestion.

 

Comment fais-tu pour avoir une vie sociale ? As-tu des astuces à partager ?

Le plus difficile lorsque l’on choisit ce rythme de vie c’est lorsque l’on mange dehors : au resto, à la fac, chez des amis. Mais pas de panique, il y a toujours des solutions. Au restaurant, je privilégie les endroits où il y a des alternatives sans gluten et sans lactose. Et sinon, il y a toujours des plats que l’on peut manger, il faut bien regarder (salade …). A la fac, j’emmène un Tupperware puisque je ne peux pas manger de sandwich, il suffit de bien s’organiser. Quand je vais chez des amis, j’apporte soit ma propre nourriture ou parfois, mes amis me cuisinent quelque chose que je peux manger. Au début ça peut sembler difficile mais c’est un coup de main à prendre !

 

Quel conseil aurais-tu à donner à quelqu’un qui souhaite arrêter le gluten et le lactose ?

Il ne faut pas arrêter le gluten et le lactose sur un coup de tête. Il faut se demander pourquoi on veut changer notre alimentation. C’est un nouveau mode de vie et il faut vraiment avoir une motivation qui nous anime et non suivre un effet de mode. Pour ma part ma motivation était mon acné. J’ai tout arrêté du jour au lendemain. C’était comme une douche froide mais je peux vous assurer que cela en valait la peine. Il faut avoir le déclic si vous voulez vraiment changer votre alimentation.

Si vous n’avez pas forcément d’acné mais que vous avez des problèmes de digestion alors il faut essayer progressivement d’arrêter l’un ou l’autre, ou alors en consommer moins. En général, il faut faire une expérience sur un mois pour constater des changements. Surtout, armez-vous de patience et de motivation. Tenez un petit journal de bord tout au long de votre expérience. C’est ce que j’ai fait et c’est vraiment utile. On voit vraiment une évolution et c’est ce qui nous pousse à continuer !

 

Et vous, si vous avez arrêté le gluten, avez-vous remarqué que cela influait l’état de votre peau et de votre digestion ?

Pour ma part c’est certain !

 

Cet article vous a plu ? Twittez et partagez !

16 Comments
  • killxrainbow

    19 juin 2016 at 21 h 10 min Répondre

    Coucou Gala,
    Je trouve le témoignage de Caroline est très intéressant car je cherche également à supprimer le gluten de mon alimentation. Je suis végétarienne à tendance végétalienne, je ne consomme plus de de lait depuis 3 ans et cela n’ a été que positif sur ma santé. Mais ayant toujours des problèmes de peaux (d’acné notamment), je veux donc arrêter d’ingurgiter cette protéine. C’est encore un peu compliqué pour moi de détecter où ce dernier se cache dans les divers produits industriels et notamment dans les farines. L’avoine contient-il du gluten ou non ? Certains l’affirment, d’autres disent le contraire. Il faudrait apparemment privilégier les farines et les flocons de céréales (millet, sarrasin et riz) en sachet plutôt qu’en vrac (ce n’est pas très écolo’). Bref, j’ai encore pleins de choses à apprendre dans ce domaine là, si tu as de la documentation à me conseiller n’hésites pas ;). Merci pour cet article.
    Bisous

    Clémentine

    • StepHh

      20 juin 2016 at 15 h 24 min Répondre

      Concernant l’avoine, il existe des sachets de flocons d’avoine « désensibilisé » mais il est bien indiqué de ne pas les consommer sans avis médical en cas de maladie cœliaque. Pour le reste, voir mon comm plus bas, je conseillerais de d’abord consulter un médecin et de se faire tester.

  • UneNouvelleParisienne

    20 juin 2016 at 10 h 21 min Répondre

    Hello !
    Cette interview est très intéressante ! J’ai également légèrement de l’acné de temps en temps, et cette article me donne envie de faire un effort sur mon alimentation pour avoir des résultats.

    Je ne sais pas si je vais complétement arrêter le gluten et le lactose, car j’aime beaucoup trop le pain, le fromage, les pâtes…(Bref manger) pour arrêter complètement ! Mais je peux déjà faire un gros effort sur la quantité ! Plus de chocolat chaud, réduire (considérablement) ma conso de pain et fromage…

    Merci en tout cas pour ce partage d’expérience !

  • StepHh

    20 juin 2016 at 15 h 21 min Répondre

    En cas de problème digestif, il ne faut surtout pas arrêter le gluten sans avoir au préalable consulté un médecin et fait faire les examens qui détermineront si oui ou non, nous avons la maladie cœliaque. Celle-ci passe souvent inaperçue et l’arrêt du gluten va fausser les résultats. D’autant qu’en cas de maladie cœliaque tout écart est à proscrire, il en va de notre vie.
    En plus, il faut savoir que bannir le gluten entraîne de nombreuses carences, ce n’est donc pas une démarche à suivre à la légère. Il faut impérativement être conseillé et vérifier son état de santé. Ce n’est pas juste un régime à la mode !

    • Gala

      20 juin 2016 at 20 h 20 min Répondre

      Dans cet article et sur ce blog on ne parle pas de maladie coeliaque mais de sensibilité au gluten. Certaines personnes ne sont pas malades coeliaques et pourtant l’arrêt du gluten les a guéries, la sensibilité au gluten n’est pas à prendre à la légère non plus.

  • Anne-So

    20 juin 2016 at 18 h 33 min Répondre

    Très intéressant ce témoignage, j’en entend pas mal de ce même genre en ce moment, c’est génial que les gens se rendent compte de l’impact de l’alimentation sur la santé en général 🙂
    Moi aussi j’ai quasiment éliminé le gluten et je m’en porte bien mieux ! Pourtant les test indiquent que je ne suis pas intolérante, mais je sens quand même la différence.

  • Alix

    23 juin 2016 at 11 h 57 min Répondre

    L’acné c’est une belle saloperie tout de même. Des centaines de milliers de gens n’ont jamais eu et n’auront jamais le moindre petit bouton sur le visage, et par conséquent ne se soucieront jamais de ce qu’ils mangent à moins d’avoir une prise de conscience. Ils n’auront pas non plus à se ruiner dans des produits de soin plus abrasifs les uns que les autres. C’est totalement injuste, et hyper frustrant, car j’ai commencé à manger végétalien pour voir ce que l’absence de lait pourrait changer à ma peau, sauf que mon alimentation est à base de céréales, et qu’elles sont bien évidemment bourrées de gluten. Donc en gros, tout ce qu’il me reste à manger, c’est des fruits et des légumes. Et pendant ce temps-là le reste de la population se gave de produits animaux qui, malgré qu’ils soient produits de façon dégueulasse, sont hyper bons en goût, mais c’est pas grave, car c’est la seule chose qui compte pour eux. (Désolée d’avoir pollué les commentaires, mais en tant qu’apprentie vegan couverte d’acné depuis huit ans et qui se rend compte que tous les produits qu’elle utilise sont testés sur les animaux, je suis vraiment frustrée et en colère).

  • Tamara

    26 juillet 2016 at 8 h 24 min Répondre

    Malheureusement, l’acné ne vient pas seulement d’une mauvaise hygiène de vie ou d’un choix alimentaire…
    Je suis végane, je mange sans gluten. Mon alimentation est à 80 voir 90 pourcent crue, tout est biologique. Je fais énormément de sport et pourtant, depuis deux ans, de l’acné d’adulte est apparue (comme si j’en n’avais pas assez souffert étant adolescente^^).
    Les résultats de mes prises de sang sont bons… Aucun traitement ne fonctionne, donc je vie avec.

    • David

      30 juillet 2016 at 1 h 14 min Répondre

      Bonjour! Avez-vous essayé une concoction à base d’huile de jojoba (30ml) dix gouttes de petit grain bigarade et 10 gouttes d’ylang ylang
      Application matin et soir après vous être lavé au savon de Marseille?

      • Tamara

        3 août 2016 at 7 h 57 min Répondre

        Bonjour,

        Après mettre lavé le visage au savon de Marseille, j’applique un mélange que je prépare à la dernière minute; Une noix de gel d’aloe vera avec trois à quatre gouttes d’huile de nigelle ou de jojoba.
        Cela n’aggrave pas mon acné, ma peau ne brille pas et elle le supporte (en plus d’avoir une peau acnéique, elle est extrêmement sensible, même moins d’une goutte d’HE dans le mélange me brûle la peau…).
        Merci quand même pour votre solution.

    • anna

      27 mars 2017 at 23 h 07 min Répondre

      Bonjour Tamara,
      J’ai eu le même profile que toi, après être devenue végétarienne j’ai développé de l’acné. C’était du à un déficite ne Zinc et magnésium, j’ai pris des compléments alimentaire et mon acné a pratiquement disparu.

  • David

    30 juillet 2016 at 1 h 03 min Répondre

    Bonjour!

    J’ai arrêté le gluten pendant six mois. Il y a une nette amélioration sur la peau, je l’ai vu. Ma femme est médecin, elle n’admet pas que j’ai des réactions sensible au gluten. Du coup notre alimentation reste à base de pâte. Je ressens aussi des ballonnements et de la fatigue. Il est difficile de maintenir un tel régime, le principal est d’au moins avoir conscience de l’effet que cela a sur notre corps pour en diminuer la consommation.

  • Sharleyne

    12 novembre 2016 at 12 h 23 min Répondre

    Merci beaucoup pour cet article très intéressant. Je m’intéresse beaucoup à la nutrition, étant en quête d’une alimentation plus saine. L’an passé, j’avais essayé d’arrêter le gluten et c’est vrai que je m’en portais bien mieux. Cependant, habitant encore chez mes parents et mon quotidien m’ont vite ramené à mes anciennes habitudes. J’ai de plus en plus d’acné alors que je n’en ai jamais eu auparavant et j’essaye en ce moment d’en comprendre les raisons. Le stress? Mon age? Mon alimentation? La pollution? Peut-être que cela viendrait effectivement du gluten. Je vais y penser.
    C’est la première fois que je fais un tour sur votre blog, et il regorge d’article intéressant! Je reviendrais très vite 😉
    Bonne journée.

  • Barbara Martin

    4 septembre 2017 at 18 h 58 min Répondre

    Moi aussi mon acné a disparu après avoir arrêté le gluten. Je précise que j’ai arrêté suite à d’autres symptômes (énorme fatigue, problèmes intestinaux…) mais j’ai été ravi de constater qu’en plus de résoudre mes autres problèmes, le régime sans gluten avait résolu mon acné, avec laquelle je bataillais dpuis des années… et c’est très net, dès que je fais un écart, j’ai un bouton d’acné qui apparaît! Ma dermatologue a été extrêmement étonnée quand je lui ai raconté, elle n’avait aucune idée que gluten et acné pouvaient être liés…

  • MlleSilv

    7 avril 2018 at 11 h 22 min Répondre

    J’aimerais témoigner à mon tour pour dire que le gluten peut avoir de graves conséquences et qu’il est plus que temps que l’autorité sanitaire prenne cette maladie au sérieux.
    Dans mon cas c’était un peu plus grave car j’en étais arriver à un point où j’étais dans un état semi-comateux et où je n’arrivais quasiment plus à me lever. Même ouvrir les yeux me demander un effort surhumain. J’étais vraiment très faible à la fin. Bien sur j’avais d’autres symptômes douleurs articulaire plus ou moins sévère le pire c’est qu’à ce moment là j’étais à l’école donc pour moi c’était véritablement l’enfer.
    Ensuite je craché du sang, j’ais fais deux crises comme si on m’avais planté un couteau dans le crâne avec une autre crise intestinale et cette fois j’ai dû rester allonger plusieurs heures avant que la douleur ne daigne partir.
    Et puis cet acné kystique constant.

    Un jour en zappant sur France 5 je suis tombée sur un documentaire dans lequel des personnes témoignaient de cette maladie et là ça a fait TILT parce que je me suis rendu compte que j’avais les même symptômes alors j’en ai parler avec mon médecin et on a fait le test.
    Je suis tombée des nues quand le résultat est tomber : j’ai la maladie coeliaque dans une forme très sévère depuis des années et je souffrais en silence parce que je ne savais pas que c’était cela !
    Donc j’ai evidemment banni le gluten et depuis TOUS mes symptômes ont disparu et depuis je revis complètement.
    J’ai perdu du poids, mon acné à totalement disparu, je me sens tellement mieux, énergique.

  • Sara

    17 mars 2019 at 16 h 54 min Répondre

    Hello ! C’est cool de lire plusieurs témoignages 🙂 Autour de moi mes amies consomment toutes du gluten tous les jours alors je ne leur en parle pas trop sauf si éventuellement elles me le demandent. Je consomme encore du gluten, mais certaines périodes je l’enlève complètement. Je ne consomme plus depuis quelques années de sucre raffinés de produits laitiers et le peu de boutons que j’ai proviennent du stress ou des céréales. Lorsque je n’en consomme plus ma peau est nette et lisse et je perds toujours mon petit ventre 😉

Post a Comment

dix-sept − 17 =