Gala's blog | Comment j’achète des vêtements vegan : sans laine, sans cuir, sans fourrure
10032
post-template-default,single,single-post,postid-10032,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,select-theme-ver-3.3,menu-animation-underline,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12,vc_responsive

Comment j’achète des vêtements vegan : sans laine, sans cuir, sans fourrure

Une fois devenue végane, je pensais arrêter de faire les magasins avec mes copines. Point du tout ! Je dirais plutôt que je ne fais plus les magasins comme avant. Il y a encore quelques années, j’achetais tout et n’importe quoi sans me poser aucune question, ce n’est plus du tout le cas aujourd’hui. Je suis bien plus responsable.

Je vais donc vous expliquer comment je fais les magasins aujourd’hui et les critères que j’ai adoptés pour choisir mes vêtements. Ils ne conviendront d’ailleurs pas à tout le monde. Je tiens donc à préciser que ma volonté est avant tout d’acheter des vêtements véganes et donc sans matières d’origine animale.

vetements-vegan-3

 

Mes critères pour acheter un vêtement

 

Comme je vous le disais plus haut, j’ai adopté certains critères pour acheter mes vêtements. Le fait d’être végane m’a sensibilisée à beaucoup de choses et notamment, l’environnement ou la maltraitance des employés du textile. Cela dit, je n’ai pas un budget illimité, surtout depuis que j’ai lancé Happy Léon. Je dois donc composer avec tout ça et ce n’est pas toujours évident. Je fais beaucoup de compromis que je préfèrerais ne pas faire (niveau environnemental et humain), mais je n’ai pas vraiment le choix et ce n’est pas pour autant que je m’en fiche.

 

Je n’achète plus de cuir

Le 1er critère, c’est bien évidemment le cuir. Je refuse catégoriquement d’acheter des peaux d’animaux (et je me suis débarrassée de mes sacs / chaussures / vêtements qui en contiennent par culpabilité). Je préfère les sacs et chaussures en PU et autres plastiques. Certains trouvent que ces matériaux sont plus polluants, je ne suis absolument pas d’accord. L’industrie du cuir est une industrie à part entière. On ne récupère pas la peau des animaux à viande pour en faire des sacs (et quand bien même …). L’élevage pollue énormément, ainsi que le tannage du cuir qui est une horreur tant pour l’environnement que pour notre santé. Bref, cette alternative n’est pas idéale, loin de là, mais elle me convient mieux.

 

Je n’achète plus de laine

Lorsque j’achète un pull ou un manteau, un bonnet ou des gants, je regarde toujours s’ils contiennent de la laine. Pour ceux qui se posent encore la question, oui, « la laine fait mal aux moutons » et elle n’est pas éthique. Le rythme de production imposé dans cette industrie est tel que les pauvres bêtes sont maltraitées et torturées. Si vous n’y croyez pas, vous pouvez visionner ces vidéos qui vous le prouveront.

 

Je n’achète plus de fourrure

Je ne vais pas revenir dessus très longtemps parce que je vais y consacrer un article. La fourrure, c’est de la torture, ni plus ni moins. Je me surprends parfois à regarder de travers les gens qui en portent. Franchement ? Je ne comprends pas qu’on puisse porter ça. Bref, c’est proscrit chez moi ! Je n’achète que du faux, et encore, mon chéri n’aime pas trop. Il me dit que ça le dérange, car même si c’est faux, ça encourage les personnes qui ne font pas la distinction à acheter de la vraie. Et je crois que je suis d’accord avec lui (on pourrait dire la même chose pour le cuir cela dit …) !

 

Je n’achète plus de soie

Les papillons vous aimez ? Moi je les trouve magnifiques et de fait, je fais très attention de ne plus acheter de soie. Pourquoi ? Tout simplement parce que pour obtenir 1 mètre de tissu, on ébouillante pas moins de 1500 vers à soie. Je préfère donc opter pour du viscose, qui l’imite plutôt bien, qui est bien moins cher et qui est beaucoup plus pratique à entretenir.

 

Je n’achète plus de duvet, ni de plumes

Si je dois acheter une doudoune, je fais très attention au duvet. Heureusement, de nombreuses doudounes sont désormais fourrées de matériaux synthétiques. Mais il faut bien évidemment vérifier l’étiquette pour en être certain. Pour obtenir du duvet, les oiseaux peuvent être plumés vivants (ce qui représente une souffrance terrible) ou alors, celui-ci est issu des abattoirs (ce qui n’est pas moins affreux).

Je refuse aussi de jouer avec un volant à plumes au badminton, c’est tout simplement hors de question (je joue en plastique et ça me va très bien). On trouve aussi du duvet et des plumes dans les couettes et les oreillers.

 

Je boycotte les marques qui proposent de la fourrure

Avant, j’adorais les marques Comptoir, Sandro, Darel … Désormais, je les boycotte corps et âmes. Je n’achète absolument plus de vêtements chez les marques qui proposent de la fourrure. Pour ce faire, je m’aide de la liste mise en place par l’association Animalter, je vous invite à la consulter, elle est très pratique. D’un côté, on retrouve les marques qui vendent de la fourrure : IKKS, Bel Air, Ba&SH, Chanel (monsieur Karl qui aime tant son chat n’a décidément aucune logique !), Isabel Marant, Burberry, Miss coquines (!), Moncler, Replay, Zadig & Voltaire … Et de l’autre, celles qui n’en commercialisent pas : Naf Naf, Mango, H&M, American Apparel, Asos, Zara,Vanessa Bruno, Victoria Beckham … (attention, ces infos sont régulièrement mises à jour).

 

Je boycotte les marques qui proposent des vêtements à des prix indécents fabriqués dans des conditions infâmes

En général, ce sont d’ailleurs celles qui proposent de la fourrure. Mais je m’explique : ça m’énerve de payer la marque. J’ai arrêté d’acheter des marques qui se foutent royalement de nous : prix exorbitants + qualité médiocre + conditions de travail déplorables = NON. Je ne prends plus le prix comme un gage de qualité, je me suis trop fait avoir par le passé (coucou Sandro !) !

 

Je privilégie les marques « mode » qui vendent aussi des cosmétiques non testés sur les animaux

Désormais, de nombreuses enseignes mode proposent aussi des cosmétiques. Et certaines, comme H&M (labellisé PETA), ne testent pas sur les animaux. Ce petit critère me séduit particulièrement, j’y suis très sensible je dois bien l’avouer.

 

Les critères que j’adopterai quand j’aurai un plus gros budget

 

J’achèterai français

J’ai tellement hâte de pouvoir acheter des vêtements fabriqués en France. Mais il faut reconnaître que le prix n’est pas donné et n’est pas accessible pour moi ! Je ne suis pas contre le fait que le prix soit élevé, c’est normal. La personne qui fabrique les vêtements doit être payée en conséquence, c’est tout à fait logique selon moi. Il n’empêche que je n’ai pas les moyens actuellement.

Pour celles qui achètent des marques telles que Sandro et compagnie : les prix des vêtements français ne sont pas plus élevés. Et en soldes, ça vaut vraiment le coup.

 

Je privilégierai les petits créateurs

Je pourrai enfin boycotter ces grosses enseignes qui n’ont finalement aucune considération pour la condition humaine : H&M, Primark (pour cette dernière, je le fais déjà) … Et aider de petits créateurs qui sont bourrés de talents et ayant une éthique bien moins douteuse.

 

Ma petite liste pour m’en sortir en magasin

 

La première chose que je fais quand je regarde un vêtement, c’est vérifier qu’il n’y a pas de matière animale dedans et j’analyse donc la composition (exactement comme pour les cosmétiques) ! Mais ce n’est pas toujours évident, d’ailleurs je ne connais(sais) pas tous les matériaux utilisés et j’ai longtemps cru que le viscose était d’origine animale ou que le mohair était une matière végétale (ce qui est faux bien entendu). Désormais, je suis rodée et je vous fais donc part de ma petite liste à imprimer et à emporter avec vous en magasin pour acheter des vêtements sans cuir et compagnie. Les matières animales se cachent partout, il faut être vigilant (comme d’habitude) !

vêtements, vegan

Cliquez sur l’image ou ici pour télécharger et imprimer votre petit mémo !

 

Et vous, quelles sont vos astuces pour acheter des vêtements vegan ?

 

Cet article vous a plu ? Twittez et partagez !

27 Comments
  • Ana

    14 février 2016 at 20 h 01 min Répondre

    Tu as vu, Camaieu a sorti une gamme premium avec des fringues en cuir/soie/laine… Je leur ai dit sur les réseaux que je trouvais ça idiot alors que le veganisme fait de plus en plus d’adeptes. Jamais eu aucune réponse… C’est dommage car j’appréciais cette marque mais ils mettent souvent de l’angora ou de la laine dans leurs articles. J’ai l’impression que les gens sont de plus en plus sensibilisés. On voit des vidéos tourner sur le net notamment pour le duvet. Après, reste à voir si le consommateur lambda change ses habitudes… Bel article en tout cas. Merci. Je vais le partager.

  • Sophie

    14 février 2016 at 21 h 25 min Répondre

    Pour ma part je suis une ekyog addict, mais il faut reconnaître que mon budget en a pris un coup alors depuis qq temps j’achète leur vêtements d’occas sur ebay. Bio (et vegan) et d’occas, ça me semble un très bon compromis 🙂

  • sabrinamkp

    14 février 2016 at 21 h 32 min Répondre

    Super article qui ne pourra que m’aider , j’ai déjà arrêter la laine et le cuir . Mais n’étant pas hyper renseigner ton article sera en favoris pour mes prochains achats .

    Bisous 🙂

  • Les Petites Choses de Fanny

    14 février 2016 at 21 h 52 min Répondre

    Merci énormément !

  • Delphine

    15 février 2016 at 9 h 04 min Répondre

    Perso je range H&M dans la catégorie « Je boycotte les marques qui proposent des vêtements à des prix indécents fabriqués dans des conditions infâmes ». La souffrance humaine est aussi importante à mes yeux que celle animale et les vêtements fabriqués dans des conditions de travail terrifiantes (et je ne parle même pas du travail des enfants) à un prix incohérent sont bannis de ma liste de shopping. Un prix indécent ne l est pas forcément lorsqu’il est trop élevé: un prix trop bas n est pas forcément garant de justice sociale. Une petite vidéo bien faite et plus claire que moi sur le vrai prix des choses :https://youtu.be/atrlL_7sAPA

  • Camille

    15 février 2016 at 9 h 21 min Répondre

    Cet article est très intéressant, surtout que je m’interroge à ce sujet de puis un petit moment. J’avais trouvé un article qui était également pas mal et qui m’avais ouvert le yeux. Depuis j’essaie de faire le plus attention possible, mais c’est vrai que certains faits m’échappent.. Je tâcherai de faire plus attention à l’avenir..

  • Elodie B

    15 février 2016 at 10 h 35 min Répondre

    Bonjour,
    C’est très difficile de s’habiller Végan et boycotter les marques qui ne sont pas ethique… reste plus grand chose !
    je vous invite a rejoindre la plateforme i-boycott qui permettra comme vous vous en doutez de boycotter des produits (marques) au niveau national, voir plus….
    https://www.facebook.com/i.boycott.org/?fref=ts

  • Cami

    15 février 2016 at 12 h 19 min Répondre

    Hello :))
    Merci pour ta liste, je me la garde de côté.
    Dans ma « routine » shopping, je suis beaucoup dans le 2e main : vide dressing, vêtement au kg etc. Malheureusement, il n’est pas toujours possible d’acheter un produit en connaissant entièrement sa composition (étiquette retirée). Mais comme mon idée est de ne pas payer trop cher, il est rare que je prenne des vêtements composés avec des fibres animales, qui se différencient le plus souvent au niveau du prix, MÊME en seconde main.
    C’est vraiment par soucis financiers que je me tourne vers ça. Mais dans ma volonté d’acheter de l’éthique, du beau et de la qualité, je ne vais pas rechigner à mettre le prix pour les belles chaussures en cuir vegan, ou un sac (Good Guy et Matt & Nat en ligne de mire).
    Petite question : portes-tu encore des vêtements composés de fibres animales ? Par exemple, bien avant de devenir vegan, j’avais un manteau composé de laine, et des chaussures en cuir… que je porte toujours par soucis financiers et pour m’éviter de gaspiller… Mais par la suite, je ne me fournirai qu’en produit en fibres synthétiques et/ou végétales

    Bonne continuation 🙂

  • Angélique

    15 février 2016 at 14 h 38 min Répondre

    Il est super cet article. Comme toi, je me suis fait avoir chez Sandro, qu’est-ce que je regrette ! Sandro, Maje et compagnie, la belle arnaque !
    Et comme ton chéri je me dis la même chose pour la fausse fourrure et le simili cuir, mais bon c’est déjà compliqué de trouver des pièces véganes.
    Du coup j’achète le moins possible et ce n’est pas plus mal !
    Bisous

  • Emma

    15 février 2016 at 17 h 46 min Répondre

    Je me pose beaucoup de questions à ce sujet depuis un moment déjà et ton article m’est d’une aide précieuse !
    Je possède toujours des chaussures et des sacs en cuir, achetés il y a plusieurs années mais j’ai de plus en plus de mal à les porter… Je trouve ça terrible de faire souffrir un animal, que ce soit directement ou indirectement. Surtout que nous possédons tous les moyens nécessaires pour créer des vêtements tout aussi jolis et confortables !
    Merci pour cet article !

  • powings

    16 février 2016 at 10 h 43 min Répondre

    Article très intéressant et mémo bien pratique, merci à toi 🙂

  • BiotifulSeasons

    16 février 2016 at 12 h 16 min Répondre

    Ah génial, ton article est très complet et je vais m’empresser de glisser ton mémo dans mon porte feuille (vegan bien-sûr 😉 ) C’est vrai que trouver des vêtements éthique est quelque chose de très compliqué je trouve… Comme toi je n’ai malheureusement pas encore le budget pour me permettre de me tourner exclusivement vers des marques éthiques. Du coup j’attends les soldes, j’essaye de trouver des magasins de destockage (par exemple ekyog en a deux sur Paris) et sinon je farfouille dans les vide dressing et les friperies 😉

    • Flo

      19 février 2016 at 15 h 07 min Répondre

      Peux tu nous donner les adresses des magasins de déstockage Ekyog à Paris ? Ce serait vraiment gentil.

  • BeauteBordelaise

    16 février 2016 at 17 h 01 min Répondre

    Je suis trop d’accord avec toi et depuis peu je fais aussi attention à ce genre de chose…
    ça n’a pas de sens de ne pas manger d’animaux mais d’en porter…on est d’accord.
    Ton article est vraiment complet, merci bcp !
    Bises 😉

  • Claire G

    17 février 2016 at 12 h 10 min Répondre

    Super article merci beaucoup !

  • Aurelia

    21 février 2016 at 3 h 57 min Répondre

    Bonjour Gala,
    Ton site est vraiment une belle découverte. Je suis végane aussi et je me retrouve complètement dans ton article. On en devient des décrypteurs professionnels d’étiquettes.
    Sur la soie notamment, très peu de gens sont au courant. Je vis en Inde et récemment je voulais acheter un sari. Beaucoup sont en soie, et ce sont pas moins de 15000 chenilles qui sont tuées pour obtenir un sari 🙁
    J’ajouterais aussi que de manière générale, depuis que je suis végane, je vois une corrélation avec le fait de moins consommer et donc acheter moins de vêtements qu’avant, ce qui me permet d’être pointilleuse sur les marques et de privilégier les marques veganes (type VauteCouture) ou locales.
    Au plaisir de te lire,
    Aurelia

  • CHOUQUETTES & MASCARA

    21 février 2016 at 11 h 55 min Répondre

    Hello ma jolie !

    Merci pour ce super article. J’essaye de passer au fur et à mesure au naturel et je trouve ça excellent de nous conseiller pour nos achats vestimentaires.

    Gros bisous !

  • Maryse

    24 février 2016 at 13 h 02 min Répondre

    Bonjour,

    Le hic pour moi, ce sont les chaussures. Je n’ai pas encore pu financièrement acheter une paire de chaussures véganes. Et on en trouve aucune dans les magasins habituels. Bien sûr, j’achète des chaussures sans cuir ni daim. Mais cela n’en fait pas des chaussures cruelty-free à cause de… la colle !

    Je découvre votre blog. J’ai quai deux fois votre âge. Dommage pour les découvertes beauté !

    (J’ai 7 chiens,7 chats, vieux, malades et tous des rescapés).

    A bientôt.

  • Florine

    22 avril 2016 at 11 h 34 min Répondre

    Il faut que j’imprime ce mémo ! Quelle bonne idée !
    Merci beaucoup.

  • Marina

    15 septembre 2016 at 21 h 18 min Répondre

    Coucou ! Tout d’abord merci pour ces infos ! J’aimerais savoir si y a des fausses plumes concernant les boucles d’oreilles attrapes rêves. J’ai toujours aimé ces trucs mais ça me ferais bien chier de porter et d’acheter avec de vraies plumes. Je te remercie d’avance et bonne continuation =).

  • Christophe Lepretre

    24 octobre 2016 at 22 h 02 min Répondre

    Ekyog ? Mais ils utilisent beaucoup de matières d’origine animale, laine, soie !!

  • althea

    17 novembre 2016 at 18 h 13 min Répondre

    Bonjour,
    Je te remercie sincèrement pour cet article.
    Je me suis retrouvée il y a une heure sur le net en mode « panique », juste après avoir compris ce qu’impliquait l’industrie du cuir. C’est idiot, ça fait des années que je vais de plus en plus vers tout ce qui prend soin de la terre, et des êtres vivants, et je n’avais juste pas pensé au cuir pour les chaussures. Et ça m’est monté tout à l’heure, et du coup panique, comment je fais, tellement j’ai l’impression qu’il y a du cuir partout dans le monde de la « mode » (enfin je suis pas franchement un fashion addict mais il faut bien s’habiller et se chausser !). Bref. Je fouillais sur le thème « comment on fait pour ne plus acheter de cuir ??? ». Et je suis tombée, entre autres, ici. Je te REMERCIE sincèrement, car en plus des infos sur les chaussures vegan que j’ai glanées ce soir, ton memo me servira bien, de même que la liste des marques à privilégier ou éviter. Bon, la bonne nouvelle – pour moi en tout cas – qui reste (ouf) c’est que, grosse fan de Dr Martens, là j’ai commencé à me dire, bon ben ok, adieu les Doc :/ ….. sauf que Dr Martens aussi fait des chaussures vegan. Archi chères. Mais de toute façon les Doc c’est cher, donc ça changera pas grand chose, et je pourrai continuer à acheter des pompes qui me plaisent tout en étant en paix avec mon coeur. Ouf, trois fois ouf, archi ouf. Et encore merci à toi. Je reviendrai sur ce blog pour lire toutes ces infos que tu partages.
    Plein de bonnes choses à toi 😀

  • Lucile

    14 juin 2017 at 14 h 15 min Répondre

    Merciii pour cet article!
    On m’a recommandé une boutique en ligne vegan-tricot.com pour des accessoires de mode en tricot 100% VEGAN: que des fibres végétales. Ces accessoires sont en plus tricotés dans notre beau pays: la France. Il y a de nombreux articles et de très belles coloris.
    J’ai tenté l’aventure pour un cadeau de naissance et c’est vraiment PARFAIT !!! Aucun regret. Vive l’artisanat français.
    Il peut être parfois difficile de trouver des articles 100% Vegan. On peut passer un temps fou à lire les étiquettes.
    Je garde bien l’adresse et je la partage avec grand plaisir.
    En plus, j’ai fait une belle action car un pourcentage de mon achat est donné à l’association PETA France.
    Le packaging est aussi génial.

    https://www.vegan-tricot.com/

    Bien à vous.

  • Caroline

    15 août 2017 at 13 h 40 min Répondre

    Bonjour
    Chez Zara il y a des vestes en duvet , laine et plumes Malheureusement et chez H et M aussi malheureusement 😏

  • Hélène

    20 septembre 2017 at 13 h 00 min Répondre

    Bonjour,
    je découvre ton article juste après avoir découvert la soie cruelty-free, récoltée une fois que les vers ont quitté leurs cocon, vendu au mètre sur biotissus et probablement ailleurs. Connais-tu ?
    Il y a de la laine cruelty-free aussi j’imagine, mon père était tondeur de mouton, à la main, et je l’ai vu faire, ça ne fait pas de mal aux animaux… mais je ne crois pas qu’on puisse en trouver facilement.

  • Mimou

    20 octobre 2017 at 13 h 36 min Répondre

    Bonjour,

    Cela fait du bien de rappeler qu’ETRE VEGAN cela ne concerne pas uniquement notre alimentation mais aussi notre quotidien comme l’habillement.
    J’ai acheté un article sur Vegan Tricot comme évoqué plus haut.
    Belle confection: le coton est labellisé OEKO-TEX donc sans substance nocive pour la peau et celle de nos enfants et sans souffrance animale. Un véritable beau travail fait main.
    Effectivement, cela fait du bien de revenir au talent des tricoteuses françaises qui partagent les convictions Vegan.
    Ce site vend des articles confectionnés, et aussi des tutos et des kits !

    Belle adresses pour nos prochains achats de Noel:
    https://www.vegan-tricot.com

    Mimou

Post a Comment