Gala's blog | Comment je m’organise pour faire du sport (manque de temps)
12850
post-template-default,single,single-post,postid-12850,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,select-theme-ver-3.3,menu-animation-underline,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12,vc_responsive

Comment je m’organise pour faire du sport (manque de temps)

L’une des principales raisons – après le manque de motivation – pour laquelle on peut avoir du mal à se (re)mettre au sport est le manque de temps ! Même si je peux ajuster mon emploi du temps comme je le souhaite (je suis freelance), il n’en est pas moins chargé. M’organiser pour faire du sport n’est donc pas toujours évident … Mais j’y arrive et je vous explique comment !

Brassière Nike (via Zalando) – Raquette Babolat – Baskets de tennis Barricade Stella McCartney pour Adidas (vegan)

 

Prendre le temps de faire du sport : toute une organisation

 

Je fais généralement 8h de sport par semaine, parfois 5h, parfois 10h … Cela me prend énormément de temps et demande un peu d’organisation ! Je n’ai pas d’enfant et je suis tout à fait consciente que mon cas ne peut pas s’appliquer à tout le monde ! Mais vous pouvez toujours vous inspirer de mes astuces pour vous dégager du temps pour le sport … Que vous en fassiez plus ou moins que moi et ce même si vous n’avez pas le même train de vie ! 

 

N°1 : faire du sport sa priorité

Ca peut paraître bête, mais une fois que l’on a fait du sport sa priorité, ça change pas mal de choses. Avant, j’avais tendance à me dire : « et si j’allais boire un verre en terrasse avec mes amis plutôt que de faire ma séance de yoga ». Ce temps est révolu (sauf si je suis vraiment fatiguée ou que j’ai besoin de papoter, ce qui est vital aussi quand on bosse tout seul à la maison) ! Désormais c’est : je vais au sport à telle heure, êtes-vous dispo après ? Comme ça, bien souvent, je peux faire les deux. Et maintenant, mes amis savent que le mardi et le jeudi soir, mon temps libre est réservé au badminton et ils ne me proposent même plus de sortir sur ces créneaux là, on privilégie d’autres moments !

Faire du sport devient vite une passion et un besoin dont on fera naturellement sa priorité !

 

N°2 : ne plus gaspiller son temps « à ne rien faire »

Je prends énormément de temps pour moi (c’est important pour être épanouie non ?), mais je ne le gaspille pas à ne rien faire ou à glandouiller. Ce qui tombe plutôt bien puisque désormais, je déteste ça. Même si je reconnais que cela fait du bien de temps en temps, c’est plutôt rare !

Il n’y a rien de pire que l’impression d’avoir perdu son temps à ne rien faire, sortez plutôt faire du sport !

 

N°3 : arrêter la TV

Cela rejoint l’astuce d’avant. J’ai commencé à gagner énormément de temps lorsque j’ai arrêté d’allumer ma TV. Je ne regarde quasiment plus de séries non plus, sauf le dimanche soir ou un épisode de 20 minutes en mangeant avant d’aller me coucher quand je rentre du sport. J’ai l’impression de perdre du temps lorsque je suis devant l’écran alors que je pourrais sortir me défouler, me balader … Je culpabilise vite et de toutes façons, je m’ennuie. Depuis que j’ai arrêté l’écran, je gagne un temps fou (il faut dire que je le regardais beaucoup …) ! Et j’utilise ce temps bonus pour le sport.

Plutôt que d’allumer votre TV, sortez courir, faites une séance de yoga, de crossfit ou partez faire un tennis, un basket ou autre avec un ami !

 

N°4 : convertir ses amis au sport !

J’ai de la chance, la plupart de mes amis sont aussi à fond dans le sport. En plus de mes créneaux de badminton en club, on joue quelques heures par semaine sur un terrain où l’on peut réserver à l’heure (surtout avec mon amie Océane que je vous ai déjà présentée, on y va quasiment tous les jours quand elle revient sur Besançon !). Cela me permet de concilier vie sociale et sport et de « gagner du temps » (même si je ne réfléchis pas comme ça, mais je me rends compte que c’est bien pratique !). Et puis c’est très motivant, ça permet de ne pas se relâcher ! Mon chéri est lui aussi de la partie à chaque fois, on est inscrits dans le même club et on court ensemble (il n’y a que le pilates que je pratique de mon côté). Cela nous permet de passer beaucoup de temps ensemble, je ferais certainement moins de sport s’il n’en faisait pas.

Trouver un sport que l’on peut partager avec ses proches facilite grandement les choses, pensez-y !

 

N°5 : faire du sport à côté de chez soi

Mon club de Pilates est à 5 minutes à pieds de chez moi. Pour aller courir, je n’ai qu’à sortir de mon immeuble. Pour le bad, c’est parfois un peu compliqué, mais rien d’insurmontable : cela prend 10 minutes en voiture ou 15 minutes en transports en commun (je n’ai pas le permis, donc quand il n’y a personne pour me conduire, je passe par la case bus !) (et sinon, je pourrais aussi passer mon permis 😛). Bref, ne pas perdre 1h dans les transports, ça permet aussi de gagner pas mal de temps !

Regardez sur internet les clubs de sport et maisons de quartier qui sont dispo autour de chez vous et inscrivez-vous !

 

N°6 : privilégier certains horaires

Pour le bad en club ou le pilates, je suis tributaire des horaires imposés. Mais j’ai pas mal de choix pour le Pilates et je préfère les horaires en début d’après-midi ou en milieu de matinée (j’en fais surtout quand mon chéri est au travail). En début d’après-midi, ça me laisse le temps de bosser toute la matinée et le reste de la journée. J’ai même ma soirée de libre (mais souvent, je refais du sport en début de soirée 😛) ! Sinon, en milieu de matinée, j’en profite pour faire une longue pause ! Plutôt que de regarder un épisode de série comme je l’aurais fait avant, je vais me dépenser au Pilates pendant 45 minutes ! Pour le bad avec mes amis, je privilégie aussi les créneaux entre 18h et 20h, plutôt qu’à 21h. Déjà parce que ce n’est pas forcément bon de faire du sport aussi tard, mais aussi parce que ça nous laisse plus de temps pour manger tranquillement avec mon chéri, bouquiner, nous occuper des lessives et autres joyeusetés ménagères ! Et puis, pour ma part le problème ne se pose pas, mais pour ceux qui rentrent du travail, c’est toujours plus difficile de se motiver pour ressortir à 21h … Lorsque son conjoint ne pratique pas de sport ou que l’on a des enfants qui mangent à la cantine, les horaires du midi sont eux aussi une bonne alternative : cela laisse toute la soirée de libre et ça permet de faire une belle coupure au boulot !

Privilégiez les horaires « pratiques » : en sortant du travail, sur le temps du midi … Et qui ne coupent pas votre soirée ou après-midi en deux !

 

N°7 : faire du sport avec ses enfants

Comme je vous le disais, je n’ai pas d’enfants. Mais lorsque je vais courir, il m’arrive très fréquemment de voir des parents en mode running et leurs enfants les suivre en vélo ! Je trouve que c’est un excellent compromis : ça permet de passer du temps avec ses enfants, de les faire sortir et en plus de se dépenser, c’est parfait ! J’en vois aussi parfois courir avec une poussette, ça me parait moins évident mais pourquoi pas après tout ?

 

Cet article n’a pas pour but de vous culpabiliser, je sais bien que certaines personnes n’ont réellement PAS le temps. Mais en règle général, je dirais que si on a la motivation, l’organisation se fait assez naturellement ! On trouve – la plupart du temps – un petit créneau dans la semaine pour faire ne serait-ce qu’une ou deux heures de sport. C’est tout à fait suffisant et c’est déjà très bien !

Et rassurez-vous, je me repose ! Mais si je fais autant de sport, c’est aussi parce que mon travail m’oblige à rester assise devant un écran toute la journée et j’ai besoin de me défouler et de sortir de chez moi.

 

Et vous, arrivez-vous à vous dégager du temps pour faire du sport ?

 

Cet article vous a plu ? Twittez et partagez !

25 Comments
  • Capucine

    22 février 2017 at 19 h 03 min Répondre

    Bonjour Gala,
    Je travaille à temps plein, j’ai des enfants (des jumeaux de 4 ans), un mari qui travaille au moins 70h par semaine (et un week-end sur 2), je ne regarde pas la télé. Là, on peut réellement commencer à se demander comment s’organiser pour faire du sport !! Et ma situation n’est certainement pas la plus difficile !

    • Gala

      24 février 2017 at 12 h 12 min Répondre

      Capucine, je suis désolée que tu le prennes comme ça ce n’était vraiment pas le but. Maintenant, ma vie et celle des personnes qui ont fait le choix (ou le subissent) de ne pas avoir d’enfants n’est pas forcément moins bookée parce que l’on n’a pas de petit lutin. C’est une généralité que je trouve un tout petit peu facile (et légèrement vexante).
      Par ailleurs, ma mère a toujours fait énormément d’activités en + de son travail à temps plein (chorale, sport, bénévolat dans des asso) et elle a eu 3 enfants 🙂 (et je n’étais pas la plus facile à gérer 😛 !). Mon grand frère qui a 2 enfants, 2 entreprises et qui travaille bien souvent jusqu’à 80h par semaine trouve le temps d’aller faire du foot ou du rugby avec ses copains le dimanche matin / ou de sortir le week-end. Ce sont les exemples (et les modèles) que j’avais en tête lorsque j’ai rédigé cet article … C’est pour cela que je pense qu’enfants et sport ou n’importe quelle autre activité « loisir » ne sont pas si incompatibles que ça 😉 ! C’est, selon moi et toujours selon ces exemples, une question de choix, de priorités et surtout d’envies. Tu as vraisemblablement placé ta priorité ailleurs et je ne te tacle pas pour ça, c’est ton choix et je le respecte entièrement 🙂 !
      Je déteste le jugement et mon article ne se voulait absolument pas moralisateur (mais je comprends qu’on puisse le prendre comme cela). Désolée si tu t’es sentie offensée, ce n’était vraiment pas mon intention. J’avais plus en tête de motiver les troupes 🙂 !

  • AudreyLinh

    23 février 2017 at 22 h 02 min Répondre

    Bonjour, merci pour cet article! J’adore ton blog!

    • Gala

      24 février 2017 at 12 h 14 min Répondre

      Ooooh mais c’est trop gentil ça ! Merci <3

  • Melanie

    23 février 2017 at 22 h 06 min Répondre

    Bonsoir Gala, Merci pour ton article que je trouve pertinent et applicable à beaucoup de situations. En effet, ne pas avoir d’enfants, que ce soit par choix ou non, ne fait pas de notre vie une vie vide et sans contrainte ou une vie totalement ajustable en permanence. Je ne nie pas l’organisation supplémentaire que requièrent les enfants (j’ai deux belles filles à mi-temps) mais je pense avoir tout autant besoin d’organisation lorsque je suis en semaine couple sans enfant, prise avec mes déplacements professionnels, mes horaires importants (« t’as pas d’enfant tu peux rester pour cette reunion steuplait?! ») ou mes engagements bénévoles! En 2017, je souhaite me dégager plus de temps pour faire du sport et tes conseils tombent à pic! Bonne soirée 🙂

    • Gala

      24 février 2017 at 12 h 16 min Répondre

      « t’as pas d’enfant tu peux rester pour cette reunion steuplait?! » j’ai déjà entendu des personnes se plaindre de ça un nombre incalculable de fois, je trouve ça tellement agaçant !
      Merci de montrer que l’on peut avoir une vie remplie sans enfant et que si si, cela nécessite de l’organisation 🙂 ! J’espère que mon article pourra t’aider 😀 !

  • Sarah

    23 février 2017 at 22 h 17 min Répondre

    C’est un excellent article les gens aiment trouvébdes excuses cest bien dommage … c’est tout j’ai un enfant de 2 ans je boss 35h et j’arrive à faire 1h chaque soir de sport en salle à cotée de chez moi 4 fois par semaine et je m’en sors très bien quand on veut on peut c’est tout 🙂 le sport joue sur le moral sur tellement de bonne choses

    • Gala

      24 février 2017 at 12 h 20 min Répondre

      Mais oui, c’est tellement bénéfique, ce serait dommage de s’en priver :p ! Bravo pour ton organisation en tous cas et merci de montrer que sport et enfants sont compatibles 🙂 !

  • Cha

    23 février 2017 at 22 h 43 min Répondre

    J’adore ton article! J’ai un enfant en bas âge je ne travaille plus et depuis que j’ai arrêter ma TV j’ai énormément de temps ! Je sors me balader avec mon fils je fais du sport avec lui ou devant lui tout dépend si corde à sauter ou autres et il s’éclate avec moi! Ça nous fait sortir profité du beau temps (je suis du sud) et en même temps je fais mon sport je me régal! Tout est dit dans ton article quand on veux on peux!!!

    • Gala

      24 février 2017 at 12 h 23 min Répondre

      Oh oui il doit bien s’amuser ^^ ! C’est fou ce que cela implique d’éteindre sa TV, je me suis rendue compte de tout ce temps que j’avais gâché et de tout ce que je peux faire aujourd’hui 😱 … Et c’est génial 😀 !

  • azanna

    24 février 2017 at 6 h 38 min Répondre

    Super article! Il est vrai que de faire du sport une priorité en tout cas un élément important dans sa vie aide beaucoup à ne pas reporter ou annuler une séance, sachant le bien être et la santé que ca apporte c’est tout bénef au final 🙂

    • Gala

      24 février 2017 at 12 h 25 min Répondre

      Ouiiii, faire du sport sa priorité n’est pas si futile que ça 🙂 ! Être en bonne santé, c’est important tout de même !!

  • Guerda sara

    24 février 2017 at 9 h 27 min Répondre

    Article motivant qui donne des conseils auxquels certains ne penserait pas forcément ! Good job 👍

    • Gala

      24 février 2017 at 12 h 25 min Répondre

      Merciiiiii ❤️

  • Lmnr_ln

    24 février 2017 at 11 h 07 min Répondre

    Je viens juste de voir le post sur instagram. Des fois on peut pas plaire a tout le monde mais parler des choses qui NOUS semble important moi je trouve que c est bien. Vouloir aider les autres c est bien. Donner son point de vue c est bien. Des fois on fait beaucoup de vue des fois moins mais c est pas pour autant que ce n est pas pertinent. Je viens de lire l article je le trouve bien écrit et met le doigt sur des choses que des fois on a du mal a… comment dire… dire oui c est vrai je fais parti de cette case. Par exemple oui je l avoue je fais partie de la case « tiens si je faisais ca ou ca avant » j essaie de le corriger mais des fois comme hier ahah bah ca foire.
    Bref tout ça pour dire il ne faut pas se dire bon je ferais plus ca ou ca. Se remettre en question oui. Des fois c est juste qu’ on se sent plus atteint par un sujet qu’ un autre c est tout. Continu comme ça en tout cas moi j ai aimé le sujet et la manière dont il est abordé. Je pense même me répéter la phrase suivante quand j aurais un léger coup de moi « fait du sport ta priorité » .
    A plus plus.

    • Gala

      24 février 2017 at 12 h 29 min Répondre

      Oui et j’ai longtemps fait partie de cette case aussi, et parfois, comme toi, je le fais encore ! Et ce n’est pas grave ! C’est juste que maintenant j’essaie au maximum de faire autrement parce que ça ME convient mieux, voilà tout :). Merci pour ton petit mot, je suis ravie que mon article t’ait plu et j’espère que tu arriveras à te motiver (et sinon, ce n’est pas si grave que ça hein 😛) !

  • Eirolf

    24 février 2017 at 16 h 30 min Répondre

    Hello Gala,

    Merci pour cet article qui donne envie de (se) bouger ! Comme beaucoup de blogueuses tu es très inspirante.
    Pour arriver à 5h de sport par semaine (minimum) je suppose que cela a dû être très progressif ?
    Après on a pas tous les même capacités physiques ni la même énergie. Il faut composer avec sa vie et ses capacités.
    Pour ma part je fais de la marche nordique et de la randonnée, car j’ai des douleurs musculaires et fatigue chronique… alors les sports doux me conviennent mieux. En hiver c’est plus difficile de se motiver, mais les beaux jours reviennent, chouette !

  • Letty

    24 février 2017 at 20 h 39 min Répondre

    Ton article est super ! Continue comme ça ! Bonne soirée 😊

  • Marine

    26 février 2017 at 1 h 06 min Répondre

    Je ne commente pas habituellement sur tes posts « sport » parce que je me contente de les lire sans me sentir trop concernée, mais tu avais l’air touchée sur instagram <3 alors je l'ai relu avec attention et il est très bien ce post, très sympathique, intéressant et bienveillant. Ne t'arrête pas trop aux critiques <3

  • Mandarine

    26 février 2017 at 9 h 58 min Répondre

    Bonjour Gala,

    Ton article est très inspirant. Je l’ai lu avec beaucoup de curiosité car trouver le temps et l’énergie pour faire du sport est un problème récurrent pour moi.
    Je n’ai jamais été sportive mais je m’y mets progressivement pour soulager des problèmes de dos qui risquent sinon de s’aggraver avec les années. Je suis un cours de yoga une fois par semaine et, sur les conseils de ma kiné, je me suis achetée un gym ball pour me muscler en douceur. La difficulté c’est de réussir à trouver l’énergie pour faire du sport après le travail (mon métier est très physique et en horaires décalés). Mais, je vais planifier deux séances de gym par semaine (pendant mes jours de repos) dans mon agenda, comme j’y planifie les créneaux horaires où je suis des MOOC ; et le printemps arrivant bientôt, je vais essayer de ressortir mon vélo pour quelques belles ballades.

    Merci beaucoup pour tes judicieux conseils.

  • Aline

    27 février 2017 at 17 h 38 min Répondre

    J’ai bien aimé cet article et je me suis reconnue dans certaines excuses …
    Tout comme toi, je n’ai pas d’enfant et suis en plus célibataire (par choix dans les 2 cas), je travaille 37h sem (minimum) assise derrière un bureau.
    Du coup, je fais partie d’une asso de gym depuis 2 ans, qui propose pas mal de disciplines et des horaires variés.
    Ca me permet de faire entre 4 et 6h30 de sport par semaine.
    Par contre, le WE je relâche, et j’avoue que le sport n’est plus du tout ma priorité. J’ai décidé d’améliorer ce détail …
    Merci

  • Aude

    28 février 2017 at 11 h 46 min Répondre

    Hello,
    Pour ma part j’ai enfin réussi à trouver une formule qui me convient. J’aime beaucoup faire du sport, mais je n’étais pas toujours constante (j’en faisais plein dans un excès de motivation puis plus rien car épuisée pendant un moment).
    J’ai finalement adopté la méthode « Muscu dans matériel » recommandé par une copine cavalière (mais ça marche pour tout le monde) : http://thebaine.fr/renforcement-musculaire-pour-cavalier-presse-et-fauche/
    Je fais ça au réveil le matin 3x /semaine. Ce me motive c’est que j’ai ai pour 20 min en tout et pour tout, étirements compris, donc c’est un engagement facile à tenir. Ensuite je rajoute mes autres sports quand j’ai envie et le temps (escalade, yoga…).

  • Marie

    2 mars 2017 at 18 h 20 min Répondre

    Je t’avais laissé un commentaire sur instagram concernant cet article en te disant que je ne comprenais pas les gens qui font tout un tatouin pour rien alors que tu abordes vraiment l’organisation sous différents angles et tu précises bien que tu n’as pas d’enfants et que chacun à une vie différente. En plus, tu abordes quand même un paragraphe pour ceux qui ont bien évidemment une vie de famille, donc j’vois pas ce qui a dérangé dans ton article. En tout cas moi je l’ai beaucoup aimé, j’adore comment tu écris et je trouve que tu es toujours vraie et sincère dans tes posts 🙂

  • Angelique

    15 mars 2017 at 11 h 00 min Répondre

    J’ai le même problème que toi. Je t’avoue qu’après mes longues journées au bureau, je n’ai plus le courage de faire du sport. Je vais essayer ta méthode pour voir si j’y arrive. Souhaite-moi bonne chance !

  • Amélie

    20 mars 2017 at 22 h 45 min Répondre

    Je suis à mon compte depuis peu, et moi qui pensais pouvoir m’organiser plus facilement pour faire mon sport, je m’aperçois que c’est bien plus compliqué ! Je n’ai plus d’horaires, j’ai un emploi du temps qui change tout le temps, bien souvent j’ai un rdv même en soirée ou une brocante le week-end (je restaure des meubles)… en plus de ça en ce moment j’ai 2 séances de kiné par semaine et un rdv de chiropracteur…
    J’avais commencé un programme de 12 semaines avec 30 min à 1 h de sport par semaine, j’ai tenu à fond les 7 premières semaines, mais cela fait 2 semaines de suite que je n’arrive à faire qu’une séance. La fatigue intense liée au passage au printemps + les journées chargées et à rallonge ont eu raison de ma régularité !
    J’aime beaucoup certaines des astuces que tu cites comme arrêter la TV ou convertir ses amis au sport… certainement très efficace 😉

Post a Comment