Gala's blog | Slow Life : Et si ralentir nous rendait plus heureux.se ?
14205
post-template-default,single,single-post,postid-14205,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,select-theme-ver-3.3,menu-animation-underline,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12,vc_responsive

Slow Life : Et si ralentir nous rendait plus heureux.se ?

Aujourd’hui, je vous propose un article invité avec la sophrologue Cindy Chapelle qui nous invite à ralentir un peu, pour être plus heureux.se ! En cette période de préparation de fêtes, je le trouve tout à fait pertinent 😉

Ralentir ? Quelle drôle d’idée ! On aime tant vivre à 100 à l’heure, avoir un planning bien rempli et fourmiller de projets. On en deviendrait presque addict à la vitesse tant la sensation qu’elle nous procure dans l’instant est stimulante. Mais à long terme le risque est de s’épuiser, de perdre de vue ses priorités et ses aspirations. Il existe pourtant une piste à explorer pour d’heureux lents demain !

 

La Slow Life au quotidien

 

Face à l’accélération globale, le mouvement slow a vu le jour dans les années 80. Désormais il s’invite dans différents domaines. On parle de slow food, slow tourisme, slow parenting ou encore de slow sexe. S’agit-il de vivre au rythme de l’escargot ? Heureusement, non. D’ailleurs, nous ne parviendrions sans doute pas à tenir sa cadence ! Le terme « ralentir » est à prendre au sens large. Il s’agit de prendre du recul sur son quotidien, de s’extraire du mode automatique et de valoriser ses priorités, de leur accorder plus de temps. La slow life invite à profiter de l’instant et plus largement à intégrer un mode de vie qui suit la philosophie responsable et durable. Un mode de vie simple et authentique en accord avec nos valeurs et nos aspirations profondes. En respectant ce que l’on est, en dédiant une majorité de son temps à la satisfaction de ses valeurs intrinsèques, on booste tout naturellement son bonheur !

 

Slow life : Plus de temps pour prendre soin de soi

 

Intégrer plus de lenteur dans son quotidien c’est avant tout s’offrir plus de temps pour se recentrer et se ressourcer. Un premier pas vers la slow life que de savoir se réserver des parenthèses de bien-être bien méritées … Plusieurs options en ce sens :

  • se créer des rituels quotidiens, par exemple 10 minutes de méditation au réveil.
  • se demander au moins une fois dans la journée, « comment je me sens ? » et prendre ainsi sa température intérieure.
  • bichonner sa pause-déjeuner, par exemple en effectuant une sieste de 20 minutes.
  • entourer en couleur de petits ou plus grands créneaux dans son agenda quotidien, par exemple 5 minutes en milieu d’après-midi pour respirer calmement et profondément.

À la clé, plus de bien-être et de bienveillance envers vous-même. L’occasion aussi de mieux vous connaître, d’apprendre à vous relaxer et à gérer le stress quotidien. Ces bulles de lenteur sont précieuses. Elles permettent de s’extraire du flux, de prendre du recul et de se faire du bien avant d’accumuler trop de tensions physiques et mentales. Il est parfois bon d’inverser les tendances. Désormais, plutôt que de valoriser le « Je suis débordée », vous pourrez prendre plaisir à dire « J’ai le temps de… ».

 

Slow life : Plus de temps pour partager de jolis moments

 

La slow life invite à prendre soin de soi mais pas à devenir autocentré ! S’ouvrir aux autres, partager de beaux moments avec ses proches nous remplit d’amour et d’enthousiasme. Il est temps de se rendre pleinement disponible (tout en respectant son propre bien-être, savoir dire « non » est aussi une option 😉) à ces instants de partage :

  • Valoriser la gratitude et être régulièrement reconnaissant envers autrui, par exemple en disant « merci », en offrant un sourire ou un compliment sincère.
  • Se déconnecter et privilégier une écoute attentive lors de ses échanges (sans consulter so,n smartphone en même temps).
  • Organiser des soirées en famille sans écran, par exemple en cuisinant, en jouant, en écoutant de la musique…
  • Créer un rituel hebdomadaire, par exemple pour déjeuner avec son compagnon ou sa compagne.
  • Planifier un week-end entre ami(e)s dans un gîte en nature.

À la clé, des relations renforcées et saines. L’occasion d’accorder plus de temps et d’énergie aux valeurs « partage », « amitié », « amour », « famille », essentielles à notre épanouissement personnel. Ces moments partagés permettent de resserrer les liens, d’en créer de nouveaux, de mieux se connaître les uns les autres et de vivre de vrais instants, pas seulement par écrans interposés.

 

Slow life : Plus de temps pour se (re)connecter à la nature

 

Autre inspiration slow : prendre plaisir à se retrouver dans la nature. De nombreuses études le prouvent : la nature nous fait profondément du bien. Elle nous apaise, nous ressource, stimule nos sens et nous ramène à l’essentiel. Et si l’on passait plus de temps dehors ?

  • Éveiller ses sens, par exemple en restant attentive quelques minutes au chant d’un oiseau.
  • Aller se promener dans un parc en ville ou en pleine nature à la pause-déjeuner.
  • En sortant du travail, s’offrir un sas de décompression en nature.
  • En toute saison, une balade à vélo sous les étoiles !
  • S’initier au land art et créer des œuvres éphémères avec des matériaux naturels.

À la clé, un lien retissé avec la nature. L’occasion, certes de se régénérer à son contact, mais aussi de mieux la connaître, de mieux la comprendre notamment en prenant le temps de l’observer, de sentir finement les saisons… Se (re)connecter à la nature est un pas vers plus de lenteur à plusieurs niveaux : se faire du bien, se sentir plus proche de la nature et la respecter, la préserver par nos actions quotidiennes.

Et la slow life s’étend à tous les domaines de notre vie et notamment au travail. Ralentir est une jolie piste à explorer pour renforcer son bien-être jour après jour, booster son potentiel positif et améliorer sa qualité de vie ! Un premier pas slow suffit …

 

Merci à Cindy Chapelle du blog « La Slow Life » pour toutes ces astuces bien-être !

Et vous, la slow life, ça vous parle ? Envie et besoin de ralentir ?

 

♥ Pour me suivre au quotidien, abonnez-vous à mon compte Instagram ♥

 

Cet article vous a plu ? Twittez et partagez !

7 Comments
  • Promenade Minimaliste

    13 décembre 2018 at 8 h 44 min Répondre

    Bel article, qui m’apaise rien que de le lire. Je suis complétement partisante de ce mode de vie, qui nous fait renouer avec l’essentiel et qui va de pair avec le minimalisme : moins mais mieux, pas uniquement dans les possessions mais également dans les activités, les relations, etc. 🙂

    • Zanzaka

      6 janvier 2019 at 17 h 52 min Répondre

      Je suis tout à fait d’accord avec Promenade Minimaliste. Je pratique aussi la méditation, un moyen pour se connecter avec la lumière (essentiel) et pour oublier tout ce qui ne vas pas dans la vie. Pendant la méditation ce qui compte c’est moi tout le reste est oublié.

  • Marie E.

    27 décembre 2018 at 15 h 36 min Répondre

    Un très chouette article qui m’a apaisé rien qu’à le lire. Cela fait quelques temps que j’ai un « slow lifestyle ». Et c’est en désencombrant ma vie que j’ai peu à peu adopté la slow life sans m’en rendre compte, en me focalisant sur l’essentiel uniquement.
    A bientôt,

  • Pascale

    16 janvier 2019 at 11 h 02 min Répondre

    Beaucoup de bénéfices à la slow life. Chacun peut trouver de petits moments pour se recentrer. D’ailleurs le blog de Cindy est vraiment sympa !

  • Mathi l'écriveuse

    17 janvier 2019 at 18 h 52 min Répondre

    Prendre davantage de temps est essentiel pour mon bien-être et pour profiter davantage de ma vie. Chouette article !

  • Nelly

    14 février 2019 at 5 h 14 min Répondre

    Franchement, je n’ai pas souvent le temps le matin. Je me réveille tard et je suis toujours en rush, lol. Il faudrait que j’adopte ce mode de vie !

  • Oféelia

    19 mai 2019 at 15 h 11 min Répondre

    Super article !
    Dans la vie, on court bien trop souvent et la pression est notre quotidien. Il faut apprendre à ralentir, se poser, prendre soin de soi et relativiser… L’essentiel est le présent. (✿◠‿◠)

Post a Comment

neuf − 7 =