Gala's blog | Initiation à la pâtisserie crue avec Marie du blog Sweet & Sour
8719
post-template-default,single,single-post,postid-8719,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,select-theme-ver-3.3,menu-animation-underline,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12,vc_responsive

Initiation à la pâtisserie crue avec Marie du blog Sweet & Sour

Ca fait un moment que je souhaite vous parler de cuisine crue et vous proposer un article qui permettrait aux plus novices de l’appréhender facilement. La cuisine et plus particulièrement, la pâtisserie crue est loin d’être compliquée, contrairement à ce que l’on pourrait croire. Tout le monde peut cuisiner cru, c’est simple et délicieux.

Oui délicieux, je vous assure. En octobre dernier, j’ai mangé au restaurant 42 degrés à Paris. Et je peux vous assurer que je me suis régalée ! On découvre de nouvelles saveurs, de nouvelles textures, le tout en mangeant très sainement. Parce que la cuisine crue est très saine et particulièrement bonne pour la santé. Je vous avais d’ailleurs déjà rédigé un article sur les bienfaits de la cuisine crue, il y a très très longtemps.

Je laisse maintenant place à Marie pour vous présenter et partager avec vous ses connaissances en matière de raw food !
sweet_and_sour_raw_vegan

 

Initiation à la Pâtisserie Crue

 

J’ai découvert la pâtisserie crue il y a un peu plus d’un an grâce à la belle Emily du blog This Rawsome Vegan Life. J’ai tout de suite été émerveillée par ses desserts tellement beaux à regarder, avec leurs formes multiples et leurs couches parfaitement superposées aux différentes couleurs. Toutes les recettes d’Emily sont présentées simplement mais joliment et on l’air ultra appétissantes, parfois même plus que des pâtisseries traditionnelles … Et croyez-moi, elle le sont !

Quand on entend parler de pâtisserie crue pour la première fois, cela peut paraître bizarroïde et j’étais la première à écarquiller les yeux : quel goût un truc pareil, sans aucune cuisson, pourra-t-il bien avoir ?

Je ne peux que vous encourager à tester par vous même et à goûter ! Vous allez être surpris de découvrir toutes ces saveurs desquelles vous vous êtes privés jusqu’à aujourd’hui !

 

Mon brownie au cacao a été le premier dessert cru que j’ai préparé et depuis, ma cuisine en a vu de toutes les couleurs ! J’ai fait des tas d’expérimentations et on peut dire qu’avec la pâtisserie crue, j’ai trouvé mon truc : j’adore préparer plein de gourmandises et encore plus les manger !

Pendant cette année ½ à réaliser mes envies de raw food les plus crazy, j’ai appris plein de trucs et astuces pour préparer des desserts qui en jettent, et je suis super heureuse (et honorée !) de les partager avec vous sur le blog de ma copine Gala !

DSC_0134

 

Il n’y a rien de plus simple que la raw food !

 

Les basiques de la raw food sont plutôt … basiques ! Dans la mesure où aucune cuisson n’est nécessaire, toutes les recettes sont simples à réaliser ! Pas besoin de vérifier si notre gâteau est en train de cramer ou si l’intérieur est cuit, il y a très peu de chances que la recette soit ratée !

Et ce que j’adore avec la cuisine crue, c’est que les recettes sont adaptables d’une multitude de manières en fonction des saisons ! Il n’y a pas besoin d’être très précis comme en pâtisserie, on peut se faire plaisir, inventer des recettes et y aller au feeling !

Sur mon blog, j’essaie de vous donner des quantités dans mes recettes, mais très sincèrement, comme on le dit chez moi, on peut y aller à bisto de nas (à vue de nez !). Ce sont plutôt des recettes desquelles on peut s’inspirer et à personnaliser selon ses envies !

DSC_0658

 

Un concentré d’ingrédients hyper nutritifs et délicieux

 

L’avantage des desserts crus, c’est qu’ils ne contiennent que de bons ingrédients ! Le beurre, le lait de vache, le sucre, les ingrédients raffinés : tout ça, poubelle ! On utilise principalement :

  • Des fruits en abondance ! Ils sont la base de toutes les recettes ! Le top du top : les choisir bio et évidemment, de saison !
  • Des dattes et autres fruits secs (raisins, abricots, figues …) et des oléagineux (noix, noisettes, amandes, noix de cajoux, noix de pécan …) : ils sont la base de la plupart de mes recettes crues.
  • J’utilise aussi beaucoup l’huile de coco, le cacao cru et la poudre de caroube (un très bon substitut au caramel !).

Les desserts crus peuvent donc être dévorés sans retenue aucune !

sweet_and_sour_recette_facile_apéro_apéritif_vegan_gluten_free_raw_cru_sauces_mayo_guacamole_cashew_cheese_5

 

Et les accessoires ?

 

Même en préparant des recettes crues tous les jours, il n’y a pas besoin d’avoir 10 000 appareils.

Selon moi, il y a un seul appareil indispensable (et dont je me sers plusieurs fois par jour) : un bon blender ! On peut faire tellement de choses avec !

Je ne vais pas vous cacher que j’ai mon petit préféré : l’Omniblend V. Mais si vous êtes intéressés par l’achat d’un bon blender, j’ai fait un article à ce sujet et j’ai même un petit code promo pour vous si jamais vous craquez pour un Omniblend ! Cela représente un petit investissement mais qui en vaut largement la chandelle !

Ensuite, il y a les accessoires qui ne sont pas indispensables mais avec lesquels j’adore me faire plaisir : moules de différentes tailles, emporte-pièces, verrines, plats de présentation … Si vous avez envie de vous lancer dans la réalisation de gros gâteaux comme celui que j’avais préparé pour mon anniversaire au cacao et à la banane (les grandes gourmandes comme moi adorent les masterpieces !), je vous conseille de vous procurer un moule à fond détachable. Quand vient l’heure du démoulage, l’effet est wouaw !

DSC_0136-678x1024

 

Quelques unes de mes astuces

 

  1. Pour réaliser une base de gâteau, une pâte à tarte ou un brownie, je mélange au blender des oléagineux (amandes, noisettes, noix … selon vos préférences) avec des dattes et du sirop d’agave. Cette association d’ingrédients aboutit à une préparation qui se tient parfaitement, que l’on peut manipuler pour lui donner différentes formes, et qui se fixe après avoir passé 1h au frais. A vous ensuite d’ajouter votre touche de gourmandise : cacao, poudre de caroube, cranberries …
  2. Pour réaliser des crèmes, j’utilise une base de fruits ou de lait végétal avec un peu de sirop d’agave, puis j’épaissis le tout au blender en incorporant petit à petit des noix de cajoux, jusqu’à ce que j’obtienne la consistance que je souhaite.
  3. Le secret de mes coulis, c’est l’huile de coco car une fois refroidie, elle se solidifie ! Pour info, il existe de l’huile de coco désodorisée pour les recettes dans lesquelles vous ne voulez pas avoir ce léger goût de coco !

 

Je crois que vous avez ce qu’il faut pour vous amuser et créer plein de jolis desserts !

N’hésitez pas à m’envoyer vos plus belles recettes sur les réseaux sociaux : FacebookInstagramPinterest ou Twitter.

Et si vous avez des questions ou que vous souhaitez simplement me faire un coucou, vous pouvez m’envoyer un mail ! Je suis là pour vous !

 

Mille mercis pour toutes ces astuces Marie ! Je ne sais pas vous, mais pour ma part, je file en cuisine me préparer une bonne pâtisserie crue !

 

 

Cet article vous a plu ? Twittez et partagez !

 

3 Comments
  • Léa

    8 juin 2015 at 6 h 45 min Répondre

    Salut!
    Je suis aussi Marie sur son blog (que j’adore), donc c’est génial de voir que tu l’as invitée sur ton blog! La patisserie crue, j’ai testé à quelques reprises et c’était SUPER BON! J’ai hâte de pouvoir essayer de nouvelles recettes lorsque je serai rentrée chez moi, et je pense investir dans un bon blender à mon retour à Paris. Une recette que j’avais tentée et adorée était celle d’un raw cheesecake 🙂
    Continuez à nous inspirer les filles!

    Léa
    http://www.savourelavie.com

  • Marie

    8 juin 2015 at 12 h 03 min Répondre

    Miam, ça donne envie =)
    J’aime beaucoup faire des truffes crues. Une recette que j’adorerais tenter, c’est un raw key lime pie à l’avocat. Mais bon, je n’ai pas de blender en ce moment…

  • Zombidle

    5 juillet 2017 at 9 h 14 min Répondre

    C’est vrai que la pâtisserie crue, c’est tentant. Pas peur de rater la cuisson, au moins. Et puis pour l’été, ne pas avoir à allumer le four, j’avoue que c’est carrément cool.

Post a Comment

deux × 4 =