Gala's blog | Les produits ménagers sont-ils dangereux ?
3995
post-template-default,single,single-post,postid-3995,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,select-theme-ver-3.3,menu-animation-underline,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12,vc_responsive

Les produits ménagers sont-ils dangereux ?

Cela fait un moment que je n’utilise plus de produits ménagers achetés en grande surface. Je me suis rendu compte, assez naturellement, qu’avec mon cher Cillit, je disais plutôt adieu à ma santé qu’à la saleté.

Puis je n’ai plus voulu utiliser de produits testés sur les animaux. Puis de produits polluants pour la planète. Bref, autant de raisons qui m’ont poussée à utiliser des produits naturels.

dangers-produits-menagers

 

Les produits ménagers sont-ils dangereux ?

 

Les produits ménagers sont extrêmement chimiques. Leur composition, si tant est qu’on s’y intéresse, laisse perplexe. Ces produits sont ceux de notre quotidien, il s’agit du liquide vaisselle, des lessives et assouplissants, des produits récurants, pour laver la salle de bain et les toilettes, pour déboucher les éviers… Ils se composent d’un nombre impressionnant d’ingrédients dangereux et toxiques. Voici ceux qu’il faut à tout prix éviter :

  • L’ammoniaque : On en retrouve dans les produits pour laver les vitres. Il provoque des irritations sévère des voies respiratoires, asthme, bronchites chroniques…
  • Le benzène : est un solvant des graisses, c’est une substance cancérigène.
  • Le formaldéhyde : désinfectant pour les produits ménagers, conservateur pour les cosmétiques. Cancérigène certain, irritant pour la gorge, le nez et les yeux.
  • Le crésol : antiseptique et désinfectant utilisé dans les produits phytosanitaires. Provoque des brûlures.
  • Le phénol : est utilisé comme désinfectant dans les produits d’entretien et bains de bouche. C’est un irritant, neurologique et cancérigène reconnu.
  • Les éthers de glycol : solvants cancérigènes, provoquent infertilité masculine et fausses couches …
  • L’éthoxylate de nonyphénol : détergent connu comme étant un perturbateur endocrinien.
  • L’eau de javel (hypochlorite de sodium) : utilisée comme désinfectant dans les produits ménagers. Provoque des brûlures de la peau et des yeux, maux de têtes et nausées.
  • Le naphtalène et le paradichlorobenzène : utilisés notamment comme anti-mites sont cancérigènes, irritations de la gorge, intoxications.
  • Le laurylsulfate de sodium et le laureth sulfate de sodium : on les retrouve dans les liquides vaisselles et dans les cosmétiques, sont des substances irritantes pour la peau.
  • Le perchloréthylène : utilisé comme solvant pour le nettoyage à sec dans les pressings ou comme agent dégraissant. Nuisible à la santé selon l’Union Européenne, cancérigène.
  • Le triclosan : agent anti-microbien irritant pour la peau et les yeux suspecté d’être un perturbateur endocrinien.
  • Les phtalates : cancérigènes, affectent la fertilité et le développement du foetus, perturbateurs endocriniens.
  • Le toluène : irritant pour la peau, les yeux et les voies respiratoires, affecte le système nerveux central.

Les logos que l’on peut apercevoir sur les emballages de nos produits nous préviennent qu’ils sont dangereux. Il ne faut surtout pas s’en renverser sur la peau, au risque de se brûler gravement. Un contact avec les yeux ? Il faut rincer abondamment et appeler le médecin. Ingestion du produit ? Il ne valait mieux pas essayer. 

 

C’est pollué chez toi !

 

Une fois que l’on a lavé et rincé son plan de travail, que l’on a bien fait attention de ne pas se verser de produit dessus et qu’on n’en a pas ingéré … La dangerosité des produits ménagers est encore présente dans notre intérieur. En effet, le plus dangereux, ce sont les émissions de polluants volatils, aussi appelés composés organiques volatils (COV), le plus connu étant le Formaldéhyde. Les substances émises par les produits chimiques, au contact d’autres composés présents dans l’air, forment des composés « secondaires », appelés aérosols organiques volatiles (AOS). Ils impactent la qualité de l’air et leurs effets sur la santé sont suspectés, selon l’INERIS.

Grossièrement, lorsque l’on fait le ménage, on utilise plusieurs produits, un pour laver les toilettes, l’autre pour le sol, et ces derniers dégagent des COV … Ceux-ci interagissent entre eux dans l’air intérieur. Les émanations d’un produit peuvent aussi entrer au contact de composés déjà présents dans l’air (tel que l’ozone). C’est à ce moment là que se forment les AOS.

On peut ainsi dire que l’air intérieur est plus pollué que l’air extérieur … A croire que la propreté est notre pire ennemie …

 

Les alternatives bio, écologiques et pas chères

 

Bien sûr, il y a des alternatives à tout ces produits chimiques. On peut notamment acheter des produits naturels dans les magasins bio. La marque Sonett propose des produits 100% naturels.

On peut aussi concocter soi-même ses produits d’entretien avec 4 ingrédients de base :

  • Le Percarbonate de sodium : utilisé comme désodorisant, détachant, blanchissant, désinfectant (antibactérien). Attention, il est assez irritant et comburant.
  • Le Bicarbonate de sodium : utilisé comme assouplissant, désodorisant, récurant, anti-calcaire.
  • Le vinaigre d’alcool : utilisé comme désinfectant, anti-calcaire, nettoyant de canalisations.
  • Les cristaux de soude : utilisé comme nettoyant multi-surfaces et produit vaisselle, dégraissant.

Le site de La Droguerie Ecologique propose plusieurs cahiers de recettes pour faire ses produits ménagers.

Pour ma part, j’utilise le bicarbonate de soude avec un peu d’eau pour laver mon four. Je le mélange aussi avec du vinaigre pour déboucher mes canalisations … C’est simple, on peut tout faire avec ces 4 produits ! Et on peut les trouver facilement à Biocoop.

 

J’ai donc décidé d’arrêter les produits ménagers chimiques. Même si ceux-ci paraissent mieux fonctionner, être plus pratiques … C’est faux. Les produits naturels sont tout aussi efficaces. Il faudra les laisser agir un peu plus longtemps, c’est leur seul défaut.

En plus de tout ça, les produits d’entretien de grande surface polluent l’environnement. Ils ne sont pas écologiques, pas économiques, chimiques, nocifs … Et ne fonctionnent pas toujours aussi bien que ce qu’ils prétendent. Ils n’ont que des aspects négatifs selon moi.

Sources : France 5, INERIS, Parlons Perroquet, Sciences et Avenir.

 

Cet article vous a plu ? Twittez et partagez !

9 Comments
  • Julyette

    18 avril 2014 at 17 h 45 min Répondre

    Coucou Gala ! Du coup, je vois ce nouvel article, tu t’es renseignée pour les produits You ? Pour ma part je n’ai pas eu le temps ! Et sinon j’ai adopté le vinaigre d’alcool depuis bien longtemps pour faire mes vitres et faire briller mon inox 🙂

    • Gala

      21 avril 2014 at 18 h 28 min Répondre

      Je viens de leur écrire pour leur demander des précisions au sujet des ingrédients ! Je te redis dès que j’en sais un peu plus 🙂 ! Tu as bien raison d’utiliser le vinaigre d’alcool, ça fonctionne vraiment bien … Voire mieux que les produits chimiques ! Bisous !

      • Gala

        21 juin 2014 at 12 h 44 min Répondre

        Je manque à tous mes devoirs, j’ai complètement oublié de te donner leur réponse ! D’après eux, « Cette information est confidentielle », donc à mon avis ils testent … Ils nous prennent pour des imbéciles, on s’en doute qu’ils testent ! Sinon pourquoi garder une info confidentielle, si elle peut te ramener plein de consommateurs !

  • Galinette

    30 avril 2014 at 13 h 42 min Répondre

    Ah bah moi qui suis en recherche aussi de produits plus naturels pour la maison, ton article tombe à pic! Je file aussi voir le lien que tu as mis!
    J’attendais de finir mes produits déjà achetés pour passer à mieux, ça me laissera un peu de temps pour préparer tout ça!! 🙂

    • Gala

      30 avril 2014 at 15 h 01 min Répondre

      Ravie que mon article te serve à quelque chose ! Si tu veux les faire toi-même tu n’as pas grand chose à acheter ! Et si tu préfères utiliser des produits tout prêts, tu peux commencer par un multi-surfaces, c’est ce que j’ai fais ! Bisous 🙂 !

  • Laëtitia

    13 mai 2015 at 15 h 30 min Répondre

    j’utilise du vinaigre d’alcool pour entretenir les cages de mes petits cochons d’inde chéris mais en fait je ne supporte pas du tout l’odeur, surtout que je le fais chauffer car ainsi il décolle davantage ce qui reste coller dans la fond de cage. Ca me pique la gorge et les narines. Et mes bébés n’aiment pas vraiment non plus. Même si l’odeur ne reste pas trop longtemps surtout que je rince plusieurs fois. Aurais-tu un produit bio à me recommander qui ne serait pas toxique pour mes petits chéris ?

  • marc

    14 mai 2015 at 13 h 31 min Répondre

    j’utilise aussi le bicarbonate de soude, en fait, j’essaie de tout faire mon entretien courant avec pour éviter d’avoir à utiliser des produits plus nocifs.

  • myrtille

    10 août 2015 at 15 h 49 min Répondre

    Hello Gala ! Ton site est génial (je viens de le decouvrir). j’utilise un balai à vapeur pour le sol, le vitres et miroirs, … ; du vinaigre blanc et bicarbonate de soude avec un bébé on fait effectivement plus attention sans en faire trop.

  • Marine

    31 octobre 2017 at 15 h 16 min Répondre

    Merci beaucoup pour cet article sur les produits ménager.
    Comme pour la lessive, je cherche des alternative écolo pour ma maison et ton article est vraiment bien expliqué
    merci beaucoup.

Post a Comment

dix-sept − quatre =