Gala's blog | Manger de la viande, est-ce écolo ?
3771
post-template-default,single,single-post,postid-3771,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,select-theme-ver-3.3,menu-animation-underline,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12,vc_responsive

Manger de la viande, est-ce écolo ?

Lorsque l’on décide de supprimer la viande de son alimentation, cela peut être parce que l’on souhaite protéger notre planète. En effet, produire de la viande pollue énormément. Il est difficile selon moi d’être écolo tout en mangeant de la viande, et ce pour de nombreuses raisons.

Je n’ai pas décidé de devenir végétarienne pour cette raison à la base. Mais j’ai appris il y a peu, que je suis malgré moi écolo

 

Comment la viande pollue ?

 

Tout d’abord, il faut savoir que l’on consomme BEAUCOUP trop de viande. L’être humain n’a tout simplement jamais mangé autant de viande. Il y a quelques dizaines d’années, la viande était réservée au repas du dimanche. Aujourd’hui, on en mange presque à tous les repas. Nous sommes dans une politique de surconsommation.

Saviez-vous qu’au cours de sa vie, un homme mange entre autres et en moyenne, 60 lapins, 7 boeufs, vaches ou veaux, et carrément 1300 volailles ?

D’après la FAO, la production de viande représente 18% des émissions annuelles de gaz à effet de serre dans le monde, et ce devant les transports. L’élevage génère 9% du CO2, 37% du méthane et 65% de l’oxyde d’azote. A titre informatif, le méthane est un gaz dont l’effet en termes de réchauffement climatique est 23 fois plus important que celui du CO2, d’après One Voice.

La production de viande concourt aussi, en plus du réchauffement climatique, à la déforestation. Greenpeace avance un chiffre alarmant. La production de viande bovine serait responsable à 80% de la déforestation Amazonienne. Par ailleurs, cette déforestation massive cause 20% des émissions mondiales de GES.

Pourquoi cette déforestation ? Pour élever le bétail, mais aussi pour produire le soja et les céréales nécessaires pour engraisser les animaux.

 

L’élevage est mauvais pour l’environnement

 

Pour produire 1kg de boeuf, il ne faut pas moins de 7kg de céréales. Autant dire que cela implique beaucoup de terres cultivables. D’où la déforestation.

De plus, il faut savoir que, toujours pour produire 1kg de boeuf, la superficie nécessaire est de 323 m2. Pour comparaison, 1kg de légumes nécessite 6 m2.

Dans tout ça, bien évidemment, l’entretien des installations, les antibiotiques, les hormones, les pesticides employés pour la culture fourragère sont responsables de la pollution des sols, de l’eau … Et puis n’oublions pas le transport du bétail aux abattoirs puis de la viande à nos assiettes … La viande bovine consommée en France provient à 60% du Brésil. Tout cela alourdit considérablement l’empreinte écologique due à la consommation de viande.

Voici un schéma très parlant, comparant un régime vegan comme le mien à un régime végétarien et enfin à un régime avec de la viande.

effet-de-serre-fonction-alimentation-600x450

 

On se battra pour l’eau

 

Boire est aujourd’hui banal, c’est d’une facilité déconcertante. On boit tous les jours, c’est une évidence. Ce ne sera peut-être bientôt plus le cas. Certains scientifiques s’entendent sur le fait que l’eau est le nouveau pétrole. Les états se battront bientôt pour elle.

Et ce notamment à cause de la viande. La production de viande, en plus de tout ce que j’ai cité plus haut, nécessite une quantité d’eau impressionnante. En effet, l’agriculture représente 70% des prélèvements d’eau dans le monde. Et les cultures fourragères destinées à l’alimentation du bétail représentent 10% de l’eau utilisée dans le monde.

Pour obtenir 1kg de céréale, il faut 1 tonne d’eau.

Ainsi, notre kilo de boeuf représente 15,5 tonnes d’eau. Pour comparaison, 1 kg de pommes de terre nécessite 290 litres d’eau.

Dans No Steak, Aymeric Caron explique que 1 steak représente la quantité d’eau d’1 douche par jour pendant 1 an. Une année de douche pour 1 steak, vous avez bien lu …

 

Quelles solutions pour notre planète ?

 

Avant même de parler d’arrêter complètement la viande (ce qui, je ne vous le cache pas serait le plus efficace), réduire sa consommation d’aliments carnés est déjà un grand pas en avant. Nous ne sommes pas obligés de consommer dans le cadre d’industries aussi destructrices. Il ne tient qu’à nous de le refuser.

Pour ceux qui pensent que cela ne fonctionne pas comme ça, qu’à notre échelle on ne peut rien faire, ils se mettent le doigt dans l’oeil ! A ça, je leur réponds simplement : la loi de l’offre et la demande. Si la demande change, l’offre change au même titre que s’il n’y a plus de demande, il n’y a plus d’offre.

 

« Le végétarisme règle tellement de choses d’un seul coup : l’écologie, la famine, la cruauté. » Paul McCartney

 

La viande est l’une des industries les plus polluantes de la planète. Et manger de la viande, ce n’est définitivement pas écologique. Alors changeons nos habitudes et changeons les choses !

 

Sources : No Steak d’Aymeric Caron, Notre-planète, One Voice, Green Peace.

 

 

Cet article vous a plu ? Twittez et partagez !

4 Comments
  • Leeloo

    27 mars 2014 at 23 h 15 min Répondre

    Je suis entièrement d’acord avec toi, et il faut savoir qu’un végétarien qui roule en hummer consomme moins d’eau qu’un omnivore qui va prendre son vélo pour se déplacer.
    Et si tu veux savoir combien d’animaux tu as épargné depuis que tu es végé (en fait comme végétalienne c’est même beaucoup plus!) ce lien est nickel: http://vegetariancalculator.com/.

    • Gala

      6 avril 2014 at 21 h 19 min Répondre

      L’histoire du hummer me fait toujours sourire, c’est tellement parlant ! Merci pour le lien, il est top ! J’ai sauvé plus de 3000 animaux, c’est rassurant ! Bisous !

  • nanuchu

    12 avril 2015 at 14 h 13 min Répondre

    il faudrait montrer ça à tous les diététiciens et nutritionnistes qui nous forcent à manger de la viande alors qu’on ne veut pas et qu’on n’aime même pas ça! ça m’énerve!

  • Aurelie

    16 avril 2016 at 8 h 23 min Répondre

    Bonjour!
    Je suis totalement d’accord avec toi mais je rajouterai quelque chose : 1kg de boeuf ça se mange facilement à deux ( 500g chacun c’est une portion « normal » si je me souviens bien ) dans un repas alors que deux végé ne mangerons pas 1kg de céréales à eux deux en un repas. L’impact écologique est encore plus impressionnant vu comme ça je trouve … il faudrai pouvoir faire un calcul en comparant une assiette omnivore et une assiette vegetarienne/vegetarienne ☺
    Très bonne journée 😊

Post a Comment

11 + cinq =