Gala's blog | On fait le point sur l’industrie textile : les alternatives éthiques
8082
post-template-default,single,single-post,postid-8082,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,select-theme-ver-3.3,menu-animation-underline,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12,vc_responsive

On fait le point sur l’industrie textile : les alternatives éthiques

Ce petit bébé, je sais que vous l’attendiez ! Et il est enfin là, l’article sur les alternatives aux vêtements non étiques ! C’est un sujet extrêmement compliqué … Quand on me dit qu’être vegan est difficile, j’ai envie de répondre que c’est une promenade de santé comparé à « l’éthique textile » !

Comme je vous l’expliquais dans le premier article à ce sujet, je ne suis toujours pas parfaite à ce niveau là. Mais clairement, ça me pose un problème de conscience. Je déteste porter des vêtements qui ont été fabriqués par des personnes qui ne peuvent même pas se les payer, par des (trop) petites mains et surtout, des vêtements qui ont engendré de la fatigue, du mal-être et beaucoup de souffrance. Qui a dit que les vegan n’avaient de la compassion qu’envers les animaux ?

Il existe de grandes marques qui proposent des vêtements éthiques et on les abordera bien sûr. Mais quand on n’a pas trop de moyens, comme moi (étudiante qui vient d’accoucher d’un bébé entreprise de 4 mois, je vous laisse faire le calcul), il existe des alternatives. Certes, elles ne sont pas toujours idéales, mais elles fonctionnent ! Il est très difficile de trouver des vêtements éthiques neufs à petit prix, en fait ce n’est pas possible. Il y a forcément quelqu’un qui trinque pour que les prix soient cassés comme ils le sont chez H&M, Primark et cie …

mode_ethique_veja

Crédit photo : Veja

 

Consommer éthique

 

Consommer de façon éthique exige de faire quelques compromis … C’est une toute autre façon d’acheter et de porter ses vêtements ! Voici quelques pistes pour commencer à consommer un peu plus éthiquement, pour la planète et pour les employés du textile …

 
 N’acheter que ce que l’on est sûr de porter 

 

Je me rappelle d’une période où j’achetais tout et n’importe quoi, sous prétexte que ça ne coûtait que quelques euros … Ces vêtements ou accessoires, je ne les ai absolument jamais portés ! En plus ils n’étaient même pas jolis, quelle idiote je fais ! Ca, c’est fini depuis un moment, plus pour mon porte-monnaie que par éthique à la base, je le reconnais ! Mais il n’empêche que lorsque l’on commence déjà à faire plus attention à ce que l’on achète, et que l’on n’achète plus pour acheter … C’est déjà un grand pas ! Je réfléchis toujours longuement avant d’acheter et je suis assez fière de moi. Maintenant je repose les 3/4 des vêtements que j’ai pris dans les mains. Je fais le tour du magasin avec, et si j’ai le moindre doute, je repose ! Je m’imagine les porter, avec quelles autres pièces les associer … Et si je ne visualise pas, encore une fois, je repose ! Je fais de sacrées économies, et je ne contribue pas au concept du « vêtement jetable ».

 
 N’acheter que des vêtements de qualité 

 

J’ai acheté des chaussettes chez Primark qui n’ont tenu que 4 mois. Alors que je garde toujours mes chaussettes plus de 5 ans (tant que je ne les perds pas héhé, c’est encore un autre problème !). Je suis très soigneuse et j’avoue détester voir mes vêtements ou chaussures partir en lambeaux au bout de si peu de temps ! Les ballerines que j’achetais 10€ chez Primark ou H&M ne duraient que quelques semaines ou mois et ça, ça me rend complètement folle.

 
 Faire des listes d’indispensables 

 

Ca parait bête mais c’est très utile et efficace : faire des listes et noter les vêtements dont on a réellement besoin, comme d’un manteau en hiver par exemple. Certaines filles ont totalement repensé leur dressing pour n’y garder que l’essentiel ! Parfois c’est assez drastique (même moi j’aurais besoin de plus !), mais je trouve que c’est une très bonne idée ! J’ai désormais mes essentiels « sobres » en termes de jean, tops, pulls et chaussures … Et j’ai aussi quelques extras colorés, mais qui s’accordent facilement avec le reste ! J’ai aussi de très vieux vêtements, qui tiennent la route, on ne sait comment (pas spécialement chers et dont je n’ai pas forcément pris plus soin que ça) ! Si vous aussi vous en possédez, gardez-les !

 
 Ne faire les magasins que lorsqu’on en a besoin 

 

C’est un peu comme de faire les courses le ventre vide … Je ne dis pas qu’il faut vous priver de toutes séances shopping entre copines … Mais dans l’idéal, le mieux est d’éviter de vous donner envie inutilement … On est sans cesse sollicités par la publicité, alors si vous avez du mal à vous contenir (certains jour j’ai une envie irrépressible d’acheter, je ne sais pas d’où ça me vient mais c’est insupportable), évitez d’en rajouter une couche …

 
 Revendre les vêtements que l’on ne porte plus 

 

Bon ok, sauf ceux qui ont une vraie valeur sentimentale (mais une vraie de vraie) ! Je sais par exemple que je ne pourrai jamais me séparer de certains vêtements (ils sont peu nombreux je vous rassure), parce que je les ai beaucoup portés et ils me rappellent de bons moments. Par contre, il y en a d’autres qui ne méritent pas de rester au fond de mes placards, ils sont encore en très bon état et seraient parfaits sur d’autres filles que moi !

 

Consommer éthique demande donc bien souvent de revoir sa façon de consommer (pour moi c’est certain). Mais on n’est pas non plus obligé de tout pousser à l’extrême, il existe un juste milieu, et on peut évidemment s’offrir de petits plaisirs neufs de temps en temps.

 

Les marques éthiques

 

J’ai beaucoup réfléchi, et j’aime bien le principe des « listes » ! Ma liste cruelty free vous plait beaucoup et j’ai donc eu envie d’en faire une aussi pour les marques éthiques ! N’hésitez surtout pas à contribuer en commentaires, j’ajouterai les marques que vous proposerez dans la liste !

 

Dans l’idéal, une marque parfaitement éthique serait selon moi une marque qui agirait à 3 niveaux :

  • Les animaux : aucun matériau d’origine animale
  • La planète : que des matériaux écologiques et biologiques
  • Les humains : des conditions de travail décentes pour les personnes qui fabriquent les vêtements

 

Je vous le dis tout de suite, ce type de marque est extrêmement rare et qui plus est, les prix ne sont pas toujours abordables. Forcément, leur coût de production est bien plus élevé ! Cependant, si vous leur achetez des vêtements, vous saurez à qui vous donnez votre argent, au moins ! Et c’est ça le plus important, je pense !

 

Ma liste de marques de vêtements éthiques

 

Les petits créateurs français

 

Ce que j’aime le plus, c’est porter ma robe Saraha ! Vous savez, cette créatrice française que je vous ai déjà présenté dans cet article et dans celui-ci. Je sais qu’elle a passé du temps et qu’elle a mis tout son talent pour réaliser le vêtement que je porte et ça change tout !

Bien sûr, on ne sait pas d’où provient le tissu utilisé, mais au moins, la fabrication du vêtement est partiellement éthique ! Et on fait marcher l’économie française (encore une fois, en partie) ! Parfois il y a des matières animales pour les plus vegan d’entre nous, mais on peut sélectionner (on a l’habitude non ?) !

Vous pourrez trouver des créateurs français sur les plateformes telles que :

 Cependant faites attention aux « petits créateurs » qui sous-traitent quand même en Chine, ça existe !

 

 La mode de seconde main

 

Je trouve qu’il n’y a rien de mieux que l’achat de seconde main ! Bien sûr, les marques que l’on achète ne sont pas forcément éthiques, mais on donne une seconde vie aux vêtements et c’est très important. Il ne finissent pas au fond d’un placard ou pire, à la poubelle, mais il sont réutilisés. De plus, on fait des économies, en effet, même un vêtement ou des chaussures neufs perdent de la valeur lorsqu’ils sont revendus.

 

Il y a énormément de dépôts ventes et friperies dans toutes les villes. Pensez aussi à Emmaüs, où les vêtements sont de qualité.

Il existe de nombreuses plateformes de revente de vêtements et certaines sont plus sécurisées que d’autres. Parfois, certaines prennent une commission sur les vêtements.

 

Les sites de vide-dressings :

 

Les sites d’annonces :
  • Le bon coin : gratuit mais malgré de nombreux contrôles, les arnaques sont fréquentes. Possibilité d’acheter près de chez soi et d’une remise en main propre.
  • Ebay : système d’enchères, commission, arnaques possibles.

 

Les groupes Facebook de vente de vêtements :

Tapez « vente de vêtements + le numéro de votre département » ou « vide dressing + le numéro de votre département » dans la barre de recherche. Vous tomberez alors sur de nombreux groupes ou pages Facebook qui revendent des vêtements prêt de chez vous.

 

Et vous, êtes-vous sensible aux vêtements éthiques ?

Êtes-vous adepte des vêtements de seconde main ?

 

 

Cet article vous a plu ? Twittez et partagez !

6 Comments
  • Cécile

    29 mars 2015 at 21 h 08 min Répondre

    Merci beaucoup pour cet article. Je m’interroge beaucoup sur la question. Depuis que je suis devenue maman, j’ai eu une sorte de prise de conscience et l’idée de porter des vêtements fabriqués par des enfants m’est tout simplement devenu insupportable. Pour le moment j’ai tout ce dont j’ai besoin donc je ne m’achète plus rien (moi, ancienne blogueuse mode! Qui l’eut cru) Et quand j’ai envie de quelque chose, je le couds moi-même. Idem pour mes filles. La satisfaction de faire soi-même n’a pas de prix!

  • Mélanie

    29 mars 2015 at 22 h 22 min Répondre

    Je suis très sensible aux vêtements éthiques mais étant étudiante, comme toi, mon budget est donc très limité.
    Je suis alors une plus grande adepte des vêtements de seconde main, faire du shopping avec des amies ne m’a jamais réellement intéressé, alors je me suis très vite tournée vers les dépôts vente, je n’y vais qu’une fois par mois (et encore..) mais je trouve toujours de très jolies choses et je découvre même parfois des marques françaises, assez intéressantes. De plus, les prix sont très abordables !

    Néanmoins il m’arrive également de m’autoriser quelques plaisirs (une à trois fois par année), j’aime beaucoup la boutique Ekyog, les modèles sont très beaux et la qualité souvent parfaite. Evidemment, c’est une marque biologique, et non vegan alors je fais attention à ne pas acheter de la soie, etc..
    Autres créations qui m’intéressent, ce sont celles de Stella McCartney, autant dire que là je n’ai pas le budget qu’il faut et je ne l’aurai sans doute jamais 😉 Mais j’apprécie réellement certaines de ses pièces comme la lingerie ou les articles de sport (jolie collaboration avec Adidas).

    Très bel article comme toujours.

    Mélanie

  • Just A Spoonful Of Sugar

    25 septembre 2015 at 13 h 37 min Répondre

    Bonjour Gala,

    Ton article est très intéressant et j’essaye moi aussi d’amorcer une consommation plus « éthique ». Je me pose cependant une question et j’aimerais avoir ton avis: d’un point de vue social, je comprends ton idée de ne pas vouloir soutenir une économie aussi cruelle envers ses petites mains mais de quel salaire vont vivre ses personnes sans autre travail que celui là? Les industriels sont à blâmer sur bien des points, mais ils fournissent des millions d’emplois. Que peut-on faire d’autre pour améliorer les conditions de travail de ses personnes? Je n’ai moi même pas la réponse!
    Merci et très bon article!

    Alice

  • Magali

    26 décembre 2015 at 20 h 48 min Répondre

    Salut Gala!
    En réponse à ton article, je voulais te faire découvrir mon eshop, lancé il y a peu et encore en développement! On n’y trouve seulement des accessoires éthiques avec une histoire.
    Viens y faire un tour et n’hésite pas à me dire ce que tu en penses!

  • lylye

    25 août 2016 at 13 h 53 min Répondre

    salut Gala!

    il faut que tu me donne l’adresse de ton ou tes Emmaüs car j’ai jamais rien trouvé là-bas en terme de vêtements qui me plaise (par contre pas mal donné car les achats compulsifs ça me connaissait…!). Pourtant j’y vais souvent quand j’ai besoin de quelque chose.
    Pas mal trouvé sur le bon coin. Etsy, j’ai trouvé aussi mais c’est de l’autre côté de l’Atlantique donc pour le niveau local, 0!
    J’adore ton blog qui est super instructif pour les « nouveaux et nouvelles » vegans!

  • Mélie

    21 janvier 2017 at 9 h 27 min Répondre

    Ce qui vraiment est embêtant c’est qu’on a envie d’acheter éthique, vegan et naturel mais il y a si peu de choix que c’est bloquant. D’accord on a des principes mais je vois souvent des vêtements très colorés un peu esprit « ethnique » lorsqu’il s’agit de naturel. Or ce n’est pas parce que j’aimerais faire changer le commerce et ses abus que j’ai envie de porter des choses à la baba cool hyper coloré. Chacun son style mais ce n’est pas le mien. Pour le peu de marques qui font des vêtements dans d’autres styles ,c’est tout de suite hors de prix pour ceux qui possèdent peu de revenus… Bref casse tête je trouve…

Post a Comment

quatre × 2 =