Gala's blog | Pourquoi devenir Vegan ?
3328
post-template-default,single,single-post,postid-3328,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,select-theme-ver-3.3,menu-animation-underline,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12,vc_responsive

Pourquoi devenir Vegan ?

Devenir vegan : plus de cuir, de fourrure ni de laine

 

Pas de cuir, pas de fourrure, pas de laine, pas d’angora … Dit comme ça, ça parait assez difficile. Mais dans les faits, ça l’est beaucoup moins. Il y a des alternatives pour tout ! Et le prix est souvent très abordable. Le simili-cuir est beaucoup moins cher que le cuir ! Et il peut être de très bonne qualité, comme chez Stella McCartney ou Mat&Nat ! On préfère l’appeler cuir vegan ! Dans tout ça, je voudrais expliquer pourquoi j’ai fais le choix de ne plus acheter de cuir… Je me suis rendu compte il y a peu de temps que je portais des animaux morts. Encore une fois, la prise de conscience est très tardive. Je me suis retrouvée face à mes contradictions. Et … les valeurs auxquelles je crois l’ont emporté ! Non, je ne veux plus de cuir. Je n’en ai pas besoin, la preuve avec mon portefeuille Mat&Nat. La qualité est excellente et il est très beau.

De plus, je ne cautionne pas l’industrie de la viande … Donc je ne peux pas cautionner celle du cuir ! Parce que oui, le cuir est une industrie à part entière. On pourrait penser que l’on « recycle » la peau des animaux que l’on tue pour manger, mais non. Si seulement … C’est encore un mythe de croire ça. Les petits veaux sont tués pour qu’on les porte et c’est tout. C’est comme la fourrure. Encore une fois, je ne te cache pas que les pratiques sont infâmes. D’une horreur sans nom. On ne peut même pas, et on ne préfère pas, imaginer ce qui se passe et ce que l’on fait subir aux animaux. C’est une honte ! J’ai appris que pour que l’on puisse porter un sac ou des chaussures en serpent, il a souffert 2 longues heures après qu’on l’ait dépecé vivant. Mais comment ? Pourquoi ? J’ai de plus en plus de mal à comprendre…

En ce qui concerne la laine, c’est affreux aussi. En théorie, récupérer de la laine sur un mouton ne le tue pas. Donc ce n’est pas gênant. Le problème est que l’industrie de la laine s’est rapidement élevée au même niveau que ses copines de la viande et du cuir … Une abomination que j’étais loin de soupçonner. J’avais oublié cela, mais les moutons muent d’eux-mêmes en été. Sauf que les hommes les tondent en hiver, parce que c’est plus rentable. De sorte que les moutons meurent de froid puisqu’ils n’ont plus leur laine pour les protéger. Dans les périodes de sécheresse, les moutons sont trop nombreux pour que les éleveurs les nourrissent et les abreuvent tous. Ils meurent donc de faim et de soif. C’est la même chose si les moutons se blessent, on ne les soigne pas. On leur coupe même des morceaux de chair pour éviter les infections dues au surplus de laine. Ca donne envie non ?

 

Stop aux tests sur les animaux !

 

Les tests sur les animaux… Un sujet qui m’a valu de nombreux haut-le-coeur. Si je comprends que l’on mange de la viande parce qu’on pense cela nécessaire pour notre santé, j’ai beaucoup de mal avec les tests sur les animaux. Je n’accepte pas que l’on fasse souffrir un animal pour que je puisse me mettre du rouge à lèvres. Depuis 2009, les tests sur les animaux pour les cosmétiques sont plus ou moins interdits en Europe. Mais il existe une dérogation pour certains tests et ingrédients chimiques. Cependant, il n’en est rien pour les produits ménagers et du quotidien. Encore une fois, je ne soupçonnais pas le moins du monde ce qui se passait réellement. En fait, j’étais tellement naïve que je ne savais pas que les cosmétiques et les produits ménagers étaient testés sur les animaux. On nous explique souvent que l’on teste sur les souris parce qu’elles se rapprochent le plus de l’homme à je ne sais quel niveau. Mais les tests sont pratiqués sur des lapins, des chats, des chiens, des chevaux… J’en passe et des meilleurs. En quoi tous ces animaux ressemblent aux hommes ? Comment est-ce possible qu’ils réagissent de la même façon que nous ? J’ai du mal à y croire… Et les très nombreuses personnes qui ont fait des réactions allergiques doivent avoir du mal aussi.

Mon frère m’a expliqué il y a peu que « il parait qu’ils testent les rouges à lèvres sur les fesses des babouins parce que c’est ce qui ressemble le plus à des lèvres humaines ». Ca, on nous le raconte pour nous faire sourire (même si ça ne devrait pas nous faire marrer). En fait, on injecte les produits dans les yeux des lapins, chats, chiens … Pour voir ce que ça nous ferait si un peu de shampoing nous coulait dans l’oeil. Avant tout, se faire injecter un truc dans l’oeil c’est pas marrant. Mais le pire, c’est qu’on les empêche de se gratter pendant plusieurs jours. Je n’imagine pas la douleur que ça doit être, de se prendre une injection dans l’oeil, d’un produit récurant, et de ne pas pouvoir se gratter. Ca doit être une souffrance terrible. La plupart des animaux meurent au bout d’une semaine… C’est rassurant ! Ca donne envie de se mettre tout ça sur le visage ou de tremper les mains dedans…

Je préfère donc consommer des produits testés sur des cellules vivantes. Qui, à mon sens, sont bien plus sûrs ! Et puis, je préfère bien évidemment consommer des produits naturels, c’est mieux ! S’il faut choisir entre un produit vegan ou non, je préfère le vegan. Car même si aucun test n’est pratiqué sur certains (comme pour Urban Decay), cela a tout de même pu engendrer la mort d’un animal. Et je suis tout à fait contre, bien sûr !

Il faut savoir que la France est bien en retard sur les tests sur les animaux. Nous sommes un des pays où l’on en pratique le plus ! De plus, c’est tout à fait inutile puisqu’il existe des alternatives la plupart du temps …

 

I care about Asia

 

La petite réflexion que l’on me fait désormais concerne l’éthique humaine. On me reproche de m’habiller dans des enseignes qui exploitent des petits asiatiques. Oui, c’est vrai. Je vais essayer de changer ça, même si pour l’instant je ne sais pas trop comment faire. Et j’admets que cette réflexion, souvent sur le ton du reproche, m’agace au plus haut point, quand elle provient de personnes qui ne font pas le quart de ce que je fais ! Le veganisme répond à cette question de l’éthique humaine ! Mais pour ma part, pour l’instant ce n’est pas encore du tout le cas. On peut déjà y remédier en achetant ses fringues d’occasion. Je le fais un peu, mais pas assez.

 

Je ne ressens pas de privation, ne plus acheter de cuir ou consommer des produits non testés n’est pas une punition. En fait, je découvre beaucoup de nouvelles marques. C’est tout simplement un remplacement. J’agis en accord avec mes valeurs, et en plus je fais plein de découvertes, alors pourquoi pas après tout ?

 

Et vous, êtes-vous vegan ?

 

Cet article vous a plu ? Twittez et partagez !

22 Comments
  • Les causettes de Célestine

    12 février 2014 at 1 h 29 min Répondre

    C’est abominable ce que les humains font subir aux animaux pour leur propre petit confort… 🙁 Quand j’y pense, ça me rend tellement triste, c’est moche.
    Je suis végétarienne mais c’est vrai que je ne pense pas toujours à tout le reste, notamment le cuir ou les cosmétiques. Mais petit à petit, j’y arrive. J’espère vraiment qu’une prise de conscience massive pourra faire changer les choses, dans un futur pas trop éloigné si possible.

    • Gala

      12 février 2014 at 11 h 37 min Répondre

      On n’y pense pas forcément, tout est fait pour qu’on se pose le moins de questions possible ! Le cuir est teint et les cosmétiques ont de jolis packagings ! J’aimerais tellement qu’on prenne conscience de tout le mal qui est fait aux animaux … Ca me rend triste aussi … Ce n’est pas nécessaire, il existe des alternatives pour tout ! L’autre jour j’ai touché un plaid à poils synthétiques : je ne vois pas en quoi c’est utile d’arracher la peau d’un animal pour ça, c’était exactement la même chose, doux et très beau ! Bisous !

  • Maaademoiselle A.

    12 février 2014 at 9 h 01 min Répondre

    Sur la partie fringues, c’est clair qu’il y aurait des progrès à faire, malheureusement, tout provient d’Asie (en général) et est produit dans des conditions catastrophiques. On en est tous conscient, sauf qu’on est tous perdus également. Ok ces marques là n’arrangent pas les conditions humaines de ces pays, mais vers qui se tourner alors ? Sans lâcher un bras à chaque achat… C’est bien ça le problème !
    Quand au reste, même si je ne pratique pas les mêmes « restrictions » (entre guillemets car j’ai bien compris qu’il s’agit pour toi d’un engagement et non de contraintes pures et dures), je trouve ça bien que tu les partage. Ça nous ouvre un peu plus les yeux, et ça fait du bien !

    • Gala

      12 février 2014 at 11 h 50 min Répondre

      J’ai regardé un reportage sur Arte il y a quelques jours et ils disaient que même Prada et Chanel n’étaient pas très honnêtes ! On se dit que si on paye 500€ pour une paire de ballerines, personne n’a été exploité. Même pas ! Le prix ne veut plus rien dire … Alors c’est difficile ! On peut s’habiller chez Emmaüs (mon petit frère le fait et il me sidère à chaque fois, c’est toujours trop beau et je dis ça en toute objectivité ahah), en plus ça fait tourner leur boutique, et puis on peut acheter d’occasion ! Ou alors se tourner vers de petits créateurs comme Saraha par exemple, même si on ne sait pas d’où vient le tissu… C’est déjà ça !
      L’important c’est de ne surtout pas subir toutes ces valeurs ! Ce qui est cool quand on devient vegan, que ce soit pour la nourriture ou les fringues, c’est qu’on découvre plein de choses ! Et en tant qu’accro à la bouffe et à la mode, j’adore ça !
      Et comme tu dis, je trouve ça important aussi qu’on sache comment les choses sont faites ! C’est important de faire ses choix en connaissance de cause et de savoir qu’il y a des conséquences (et quelles conséquences…) ! Bisous !

  • ifeelblue

    12 février 2014 at 15 h 55 min Répondre

    je suis végétarienne mais je fais aussi très attention au cuir, etc… Pour tout ce qui est cosmétique, soit je fais moi-même, soit j’achète cruelty free.
    J’ai beaucoup aimé ton dernier paragraphe sur les remarques des gens qui ne font absolument pas attention à la façon dont ils consomment et qui se permettent ensuite de lancer des pics… Parce que c’est plus facile d’attaquer, de rejeter en bloc, que de se remettre en question… ce qui m’énerve, en fait, c’est que bien souvent, soit on est considérés comme « hypocrites » (parce que forcément il y a des failles: si on est pas vegan, si on utilise des médicaments – forcément testés sur les animaux- etc), soit on est considérés comme « extrémiste ».
    *soupir*

    • Gala

      12 février 2014 at 16 h 25 min Répondre

      Quoiqu’on fasse, on a tort 🙂 ! C’est bien souvent le cas quand on est différent, je suis d’accord avec toi. Il y aura toujours quelque chose à redire sur notre alimentation ou sur notre façon de consommer. C’est en effet, toujours plus facile de critiquer que de se remettre en question. Parce que ça implique de renoncer à certains privilèges (ce qui est un peu une idée reçue puisque je ne renonce à rien) ! J’essaie de faire abstraction, mais … Ah c’est agaçant quand même ahah ! On ne peut pas toujours être d’accord ça j’en suis consciente, mais enfin … Des bêtes souffrent et meurent par millions tous les jours… Ca me désole … Bisous !

  • silecee

    12 février 2014 at 23 h 33 min Répondre

    Et bien moi je te dis bravo. Il eau beaucoup de courage pour aller au bout de ses convictions. Je tombe à peine sur ton site, mais je vais le suivre de près. Si tu as des marques à nous faire découvrir… je suis preneuse !

    • Gala

      13 février 2014 at 11 h 11 min Répondre

      Merci 🙂 ! Bien sûr, il y a plein de marques à découvrir ! Ca arrive bientôt sur le blog ! Mais si tu es trop impatiente, tu peux déjà aller dans ton magasin bio et tu trouveras des produits Lavera ! Bisous !

  • Leah

    13 février 2014 at 1 h 34 min Répondre

    J’ai découvert ton blog il y a 2 jours et il est maintenant dans mes favoris!!

    Je ne suis pas vegan, ni vegétalienne mais mon régime alimentaire tire de plus en plus vers le vetalisme! Mon petit problème est que je vis encore chez mes parents et qu’ils ont tendances à se moquer un peu de mes choix.. Donc il m’est un peu difficile pour le moment d’avoir le mode de vie que je voudrais vraiment avoir!!

    Je commence aussi à faire attention aux vêtements que j’achète mais il va me falloir un bon bout de temps avant de remplacer tout ce que je possède par des article Vegan mais j’espère vraiment y arriver à un moment! 😉

    J’ai découvert la marque Matt&Nat grâce à toi, un vrai coup de cœur pour la marque, leurs sac sont beaux et leur éthique est top! Savoir qu’on peut avoir de beaux sac fait avec des bouteilles en plastiques sans faire souffrir les animaux, je dis OUI!!
    J’ai d’ailleurs commandé un de leur portefeuille cet après midi!!
    Pour le sac, je compte aller faire un tour dans leur boutique à Londres le mois prochain pendant mon petit séjour et il est fort possible que j’en ramène un avec moi! 😉

    Enfin bref merci beaucoup pour toute ces découvertes! Ton blog est TOP!

    Et aussi si jamais tu as des livres à conseiller sur le mode de vie Vegan, je suis preneuse! Je veux m’informer au plus! 🙂

    • Gala

      13 février 2014 at 11 h 24 min Répondre

      Merci !! La famille a souvent du mal à comprendre ! Pour ma part, mes parents sont très compréhensifs, mais avec le reste de la famille … Ca été dur parfois ! Il faut s’attendre à des moqueries, tu n’y échapperas pas ahah !
      Ca prend du temps de tout remplacer, mais c’est possible 🙂 ! Tu me diras ce que tu penses du portefeuille, j’adore le mien ! Cette marque est top, il faut absolument que je m’achète un de leurs sacs aussi (qui sont souvent sold out) !
      Je n’ai pas de livres à te conseiller, car je n’ai pas l’impression qu’il en existe beaucoup à part pour des recettes. Je vais chercher ! Mais la PETA a mis au point un « vegetarian starter kit » et un autre « how to go vegan » :
      http://features.peta.org/VegetarianStarterKit/
      http://features.peta.org/how-to-go-vegan/
      Ca peut peut-être t’aider un peu ! Bisous !

  • Lucie H.

    16 février 2014 at 0 h 03 min Répondre

    Merci beaucoup pour cet article! Je ne mange plus de viande, et cela me paraît être « suffisant », mais quand je lis ton article, je me sens bête. Evidemment que le cuir ne provient pas des animaux que « les autres » mangent! Je me disais cela, mais au fond, c’était pour me rassurer et me déculpabiliser.

    Je ne me sens pas encore prête à laisser autant de choses de côté, mais j’aimerais vraiment à l’avenir faire plus attention à ce j’achète.
    Merci encore pour cette prise de conscience!!

    • Gala

      17 février 2014 at 11 h 33 min Répondre

      Non il ne faut pas te sentir bête 🙂 ! Même si, quand je me suis rendu compte de ça, c’est aussi ce que j’ai ressenti ! C’est très bien que tu aies envie de faire plus attention ! L’important c’est que tu agisses selon tes envies et tes valeurs. Bisous !

  • Alex

    17 février 2014 at 12 h 08 min Répondre

    Coucou!
    Pour les vetements il y a une solution, les faire soi meme. Il faut que ce soit interessant pour toi car la couture demande de la patience mais ca peut etre une bonne alternative pour celles qui aiment créer 😉

    • Gala

      17 février 2014 at 12 h 14 min Répondre

      C’est une très bonne idée ! Même si la couture demande de la patience et aussi pas mal de pratique, c’est très sympa de faire soi-même ses vêtements ! Et c’est économique. Si on n’a pas les moyens de se payer la dernière it-pièce on peut souvent la reproduire à moindre coût ! Bisous !

  • Solenn

    4 mars 2014 at 19 h 21 min Répondre

    Ahhh c’est tellement vrai tout ce que tu dis. Je suis végétarienne, grosse tendance végétalienne, mais mon point faible, ça reste les fringues et les accessoires. Du coup, pour faire au mieux, la meilleure solution que j’ai trouvée c’est d’acheter d’occasion. D’une part c’est plus économique, et niveau éthique, ça n’encourage pas l’industrie (enfin moins en tout cas).
    D’autant qu’il y a de plus en plus de choix. J’ai acheté mon perfecto en cuir dans une friperie, à Paris, et il est fait avec des anciens vêtements en cuir réutilisés et recyclés.

    Après pour les cosmétiques, c’est plus facile, il y a plein de trucs cruelty free (genre sur le site vegan-mania).

    En tout cas je ne peux que soutenir tes idées 🙂

    Bonne soirée!

    • Gala

      5 mars 2014 at 12 h 13 min Répondre

      Pour les fringues, il existe plein d’alternatives ! Comme tu dis, acheter d’occasion c’est déjà bcp mieux ! Et encore plus quand c’est recyclé (comme ton perfecto, je trouve ça trop bien) ! Et puis, tu as des marques qui sont en accord avec ces principes. Personnellement, mon point faible c’est les sacs et les chaussures, mais plutôt de luxe, quand mon budget me le permet (ça n’aurait pas pu être les tee-shirt en coton bio hein ?) ! Alors j’ai cherché des marques qui proposent ça, en vegan 🙂 ! Et ouf, ça existe ! Parce que je ne me vois pas ne plus acheter de marques … Ca me rendrait trop triste. Je sais que c’est ridicule, tout le monde me le dit dans mon entourage ! Mais bon, on est comme on est ahah ! Et puis pour les cosmétiques, c’est « plus facile », une fois que tu t’es bien renseignée. Ca peut être compliqué au début… Mais on y a de plus en plus accès, il faut bien le reconnaître. Mais si seulement ça pouvait être encore plus répandu… ! Bisous !

  • Audrey

    19 février 2015 at 17 h 42 min Répondre

    Cet article me donne envie de m’investir plus dans le veganisme ! Je suis végétalienne depuis 2 ans maitenant mais c’est vrai qu’au niveau des vêtements , des accessoires et du maquillage j’ai encore du mal à me défaire de mes habitudes . J’achète beaucoup moins qu’avant mais je ne fais pas assez et je le sais 🙂 .

    • Gala

      19 février 2015 at 19 h 25 min Répondre

      Si tu en as l’envie, le reste suivra ! Le plus important est d’être en accord avec tes valeurs 🙂 !

  • Victoria

    13 mars 2016 at 12 h 46 min Répondre

    Les marques sans cuir coûtent trop cher

    • Gala

      14 mars 2016 at 9 h 49 min Répondre

      Certainement pas + cher que les marques avec cuir 😉 !

  • Yasmina

    13 juin 2016 at 1 h 09 min Répondre

    Bonsoir,
    Je m’appelle Yasmina, j’habite en Martinique et je suis âgée de 18. Après avoir consultée, il s’avère que je suis intolérante au lactose et que j’ai beaucoup de mal à digérer les féculents et le gluten en plus d’être sous traitement. Le mode de vie vegan m’attire énormément – une amie vegan m’a assurée être beaucoup mieux dans sa peau et n’avoir à prendre que des compléments alimentaires B12- cependant vu mon jeune âge m’a famille, qui tient à la viande et particulièrement aux féculents, ne voit pas cela d’un très bon œil et pense juste à un hobby passager. Comment convaincre mon entourage de me laisser devenir vegan concrètement?
    J’espère recevoir une réponse au plus tôt.
    Bisous, Yasmina

Post a Comment