Gala's blog | Pourquoi je dis non à la chasse ?
4492
post-template-default,single,single-post,postid-4492,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,select-theme-ver-3.3,menu-animation-underline,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12,vc_responsive

Pourquoi je dis non à la chasse ?

Je suis de ceux qui n’arrivent pas à comprendre comment l’on peut prendre du plaisir à tuer des animaux. Je suis de ceux qui n’arrivent pas à comprendre comment on peut prétendre aimer la nature alors qu’on la détruit.

La chasse est un « loisir » ravageur, autant pour la nature que pour les animaux et même nous, être humains. La chasse, c’est la mort, c’est la souffrance, c’est l’ignominie dans sa forme la plus pure.

pourquoi_je_dis_non_a_la_chasse

 

La chasse préserve la biodiversité ?

 

Les chasseurs prétendre être de valeureux défenseurs de la nature, des régulateurs de la faune

En réalité, ils la détruisent. Avant tout parce qu’ils la tuent, mais aussi et surtout, parce qu’ils élèvent et introduisent dans la nature plus de 20 millions d’animaux, sur les 40 millions qu’ils tuent chaque année. Ce sont des faisans, lièvres, lapins, perdrix, qui leur serviront de cibles vivantes. Le principal problème, c’est que ces animaux ne sont absolument pas capables de se nourrir ni de se protéger. De fait, il ne leur est pas possible d’assurer l’avenir de leur espèce. En plus, ils apportent des maladies liées aux élevages, et perturbent les écosystèmes.

Le plus drôle, c’est que ce sont les chasseurs qui détruisent les VRAIS régulateurs naturels. Finalement, ils tuent les renards, martres, fouines, belettes, putois … Car ce sont tout simplement leurs concurrents ! Et ils obtiennent même des autorisations de tirs sur des ours, loups et lynx qui sont des espèces protégées. Parfois, ils n’attendent pas qu’on leur donne l’autorisation, qu’on se le dise.

 – Les loups ont faim car les chasseurs tuent ce qui constitue principalement leur repas, les ongulés (les animaux à sabot). De fait, plus un loup sera affamé, plus il aura tendance à s’attaquer aux troupeaux. Le rôle du loup est important puisqu’il oblige les herbivores à se déplacer et cela favorise la végétation.

– Les sangliers ont un rôle écologique majeur. Les chasseurs avancent qu’ils sont là pour nous débarrasser gentiment de cette bête un peu encombrante. Cependant, ce sont eux qui les agrainent (et pas qu’un peu, ce sont des tonnes de maïs et de pommes qu’ils mettent à leur disposition) pour qu’ils ne quittent pas leur territoire et pour que les laies se reproduisent. Un peu contradictoire …

– Les renards ont un rôle indispensable dans notre fameuse chaîne alimentaire. C’est un prédateur redoutable, qui permet d’éliminer les animaux faibles, malades ou morts et évite ainsi pullulations et épidémies. Cependant, en tant que concurrent, les chasseurs lui font subir les pires atrocités : tirs, enfumage, déterrage, piégeage … Il ne faut pas oublier que le renard mange toutes les bêtes désorientées que les chasseurs ont élevé avec amour. Et ils ne peuvent plus jouer avec après.

Saviez-vous qu’en un seul week-end, les chasseurs français tuent environ 300 000 oiseaux ? C’est à dire près du double des victimes du naufrage de l’Erika. Pourquoi être répugné par l’Erika et pas par le « hobby » de la chasse ? D’ailleurs, il faut noter que les chasseurs tuent des oiseaux qui sont protégés dans d’autres pays d’Europe. Ah, la migration …

Non, la chasse ne préserve pas la biodiversité, elle détruit et dérègle tout sur son passage.

 

Le chasseur puissant et agressif

 

Mine de rien tuer pour s’amuser, c’est agressif. Là dessus, mon avis est catégorique : je ne comprends pas, je ne cautionne pas, bref je suis CONTRE et mille fois contre. Mon avis n’est pas objectif, je veux bien le reconnaître, je suis végétarienne depuis 17 ans et fraichement vegan. Pour autant, il n’est pas forcément erroné :

60% des français pensent comme moi et approuvent le combat de la RAC selon un sondage SOFRES de 2005.

De plus, la chasse est un loisir dangereux. On dénombre chaque année pas moins de 180 accidents de chasse. Dont 20 sont mortels, et touchent pour la plupart des personnes qui ne pratiquent pas ce fameux « loisir » tueur.

Tout cela est bien sûr possible car le lobby de la chasse est très puissant. Il permet donc à une toute petite partie de la population, qui s’élève à 1,5%, d’empêcher la majorité de la population d’aller se balader tranquille en forêt.

 

Les animaux, des êtres sensibles

 

N’oublions pas que les animaux sont des êtres sensibles. Gipsy me boude quand je pars en vacances, elle flippe devant l’aspirateur, elle miaule et court comme une petite folle en direction de la cuisine quand elle entend le mot « pâté ». Gipsy comprend, a des sentiments, elle est contente et elle souffre aussi (enfin pas trop souvent quand même). Mais ce n’est pas propre à Gipsy. Tous les animaux ont peur et si on leur fait mal, qu’ils soient lapin, renard, vache ou cochon … Ils ressentiront tous la même chose. On est malheureusement tous égaux dans la douleur. Alors oui, les animaux souffrent quand ils se prennent des balles. C’est beaucoup de souffrance pour pas grand chose. Pour un vulgaire tableau de chasse ? Pour que l’homme se sente puissant, encore une fois ? J’ai beaucoup de mal à comprendre.

Et vous ne m’enlèverez pas de la tête que prendre du plaisir en tuant, ce n’est pas normal et c’est même flippant.

Source : tous les chiffres proviennent du RAC et des nombreuses études qu’ils mettent en avant.

 

Et vous, que pensez-vous de la chasse ? Vous doutiez-vous de tout ça ? Ou êtes-vous aussi choqués que moi ?

 

Cet article vous a plu ? Twittez et partagez !

 

40 Comments
  • Leeloo

    4 juillet 2014 at 12 h 21 min Répondre

    Rien que le mot chasse me fait frémir, j’ai vécu à la campagne, donc j’ai connu les périodes de chasse. Et rien ne m’énervait faisait plus que d’entendre les tirs de ces assassins.
    Je suis toujours autant ulcéré par leurs discours et actions.

    • Gala

      5 juillet 2014 at 12 h 00 min Répondre

      Je comprends ton énervement … Ca ne devait pas être évident ! Je n’aime pas non plus leur discours, surtout maintenant que je sais qu’il est complètement faux, ça m’agace d’autant plus !

      • juliecorbe

        1 mai 2016 at 12 h 45 min Répondre

        je suis dac avec toi il est super ce blog

    • masque maison visage

      9 août 2014 at 23 h 07 min Répondre

      Je suis comme toi, contre la chasse
      Bonne soirée

    • Vania

      4 septembre 2016 at 14 h 59 min Répondre

      Je sors avec un chasseur et c’est très dur car je suis 100% contre la chasse !!

  • Julie

    4 juillet 2014 at 14 h 47 min Répondre

    Mon père a arrêté de chasser grâce a moi!!!! donc tu vois ma position la dessus!
    il est super cet article, tout ton blog en fait est super je le découvre et en tant que vegan depuis 30 ans! j ai commencé tôt vers 3 ans! j adore!!
    Merci en tout cas!

    Julie

    • Gala

      5 juillet 2014 at 12 h 02 min Répondre

      Oooh merci ! Tu es vegan depuis que tu as 3 ans ??? Félicitations 🙂 !

  • Laura

    4 juillet 2014 at 15 h 01 min Répondre

    Tout d’abord, ne prends pas mal mon commentaire, je donne simplement mon avis comme tu as pu donner le tien 😉
    Je ne suis pas contre la chasse, étant en plus de cela dans une famille de chasseurs depuis petite. Je pense qu’il est important de différencier les vrais chasseurs passionnés des chasseurs « viandards » qui eux vont à la chasse juste pour bouffer ; là je suis d’accord avec toi je suis contre car la chasse ce n’est pas que pour la bouffe!!! la chasse pour les vrais chasseurs, c’est une passion comme n’importe qui peut être passionné par autre chose. par rapport à ce que tu dis dans ton article, je ne dis pas que la chasse préserve la biodiversité cependant il y a tout de même besoin d’éliminer des gibiers pour tout les dégâts causés, sur les terrains, entre autre (fais des recherches sur cela je suis sur que tu verra pas mal de chose!) on préserve la faune on est pas juste là pour tirer sur tout ce qui bouge! en plus de cela, je te parle de passion car ma famille va à la chasse avec des chiens courants. ces chiens ont les élèvent et on les aiment, ils font partie de notre famille et leur récompense à eux lors de la chasse c’est justement d’avoir un gibier mort car ils auront couru après pendant des heures.
    il faut savoir aussi que pour aller à la chasse avec un fusil il faut forcément avoir un permis de chasse soit des examens à passer où tu apprends beaucoup de choses sur la faune, beaucoup de choses que les non chasseurs ne savent pas alors que c’est intéressant à savoir.
    Je pense qu’il est donc bon de partager ses avis car c’est un sujet dont on entend un peu de tout autant du bon que du mauvais. C’est pour ça que je tenais à commenter 😉
    Sur ce, bonne continuation 🙂

    • Gala

      5 juillet 2014 at 12 h 11 min Répondre

      Pas de soucis, surtout que ton commentaire n’est absolument pas agressif donc je ne le prends pas mal ! Et tu as raison, chacun doit donner son avis ! Sur mon blog, tout le monde est libre de dire ce qu’il veut et ce qu’il pense ! En fait, j’ai un problème avec la chasse à la base, parce que je ne comprends pas cette passion justement ! Mais comme je le dis, je suis végétarienne depuis + de 17 ans, donc c’est normal que je ne comprenne pas ahah ! Pour le chien … Je ne sais pas trop quoi en penser … J’estime que ce n’est pas nécessaire, il y a d’autres façons de le rendre heureux sans passer par la case cruauté ! Pour le gibier, je ne suis pas du tout d’accord, il n’y aurait pas besoin de réguler quoique ce soit si les chasseurs n’introduisaient pas des animaux d’élevage. Ca c’est juste une excuse, la nature n’a pas besoin de nous, elle fait son job toute seule ! C’est un vaste débat … Je flippe toujours un peu des réactions quand je publie ce genre d’article d’ailleurs ahah ! J’apprécie beaucoup la tienne, très posée et respectueuse 🙂 ! Bisous !

  • Silecee

    5 juillet 2014 at 9 h 01 min Répondre

    Je ne savais pas tout ça… Mais je suis contre la chasse de toute façon.
    C’est vrai que comme toi, j’en étais venue à me dire que les chasseurs, ce n’étaient pas les pires, que c’était même plus sein que les abattoirs.
    Mon oncle était un chasseur, mais il était respectueux de la nature. C’est peut-être pour ça que j’avais cette image là.
    Mais il s’insurgeait souvent contre d’autres chasseurs qui, par exemple, tuaient une femme sanglier et laissaient leurs chiens massacrer les marcassins.
    Du coup, tu comprendras que la chasse, ce n’est pas mon truc non plus. Rien que d’entendre ça, moi aussi, j’ai envie de devenir violente… Mais évidemment, ce n’est pas la solution.
    Bises à toi et merci pour ces articles très intéressants !

    • Gala

      5 juillet 2014 at 12 h 19 min Répondre

      Ah je ne suis pas la seule à avoir pensé ça ! Je pense aussi que ton oncle a du te donner une « bonne » image de la chasse … Mais ce n’est malheureusement plus ça. L’histoire des marcassins me fend le coeur d’ailleurs … Je trouve ça juste immonde. Comment peuvent-ils laisser faire ça ? Et je suis sûre que certains s’en amusent ! Je ne comprends pas ces gens là. Je veux bien être tolérante et accepter qu’on ne partage pas mes valeurs, mais y a des limites. C’est de la cruauté pure et dure.

  • Sylvie, Enfin moi

    8 juillet 2014 at 22 h 32 min Répondre

    Je suis comme toi, contre la chasse
    Bonne soirée

    • Gala

      15 juillet 2014 at 12 h 18 min Répondre

      On est beaucoup à être dans ce cas là 🙂 !

  • Yuliya

    9 juillet 2014 at 12 h 23 min Répondre

    Je suis à 1000% d’accord avec toi !
    Bisous
    Yu’

    • Gala

      15 juillet 2014 at 12 h 19 min Répondre

      Ravie de l’entendre, c’est un loisir tellement violent … Il faut que ça s’arrête !

  • theclothespaper

    11 juillet 2014 at 22 h 14 min Répondre

    Tellement d’accord avec cet article!

    • Gala

      15 juillet 2014 at 12 h 21 min Répondre

      Oui ça ne m’étonne pas ahah 🙂 ! Je suis contente de voir qu’on est nombreuses à être contre la chasse !

  • michel

    8 mai 2015 at 7 h 36 min Répondre

    Bonjour

    J’habite une région de France ou les sangliers pullulent, un champs de maïs a été saccagé, et on a dénombré, plus de 50 individus, même si je suis contre la chasse, pour le simple plaisir, on ne peut néanmoins pas dire que les chasseurs ne participent pas à la régulation de la faune, qui est le prédateur naturel du sanglier ?

    50 sangliers croyez moi ça fait des dégâts.

    Cordialement

  • alatoupie denise

    23 août 2015 at 17 h 13 min Répondre

    Je n’aime pas les chasseurs , ni les écolos , ni les végétariens qui bouffent que de l’herbe ,ils crèverons quand même comme les autres .c’est surtout ça qui leur fais peur…!
    Je suis paysan , et quand tu bosse toute l’année et que la horde de 60 a 90 sanglier, vient te bouffer et saccager ton boulot , qu’est que tu fait ?Et je te parle pas des ragondins ,des renard envers mes canards ,et des loups envers les pauvres moutons .
    Alors les gars de ville , des solutions vite ?

    • Christine Chalbos

      5 mars 2017 at 18 h 32 min Répondre

      Chère Gala,
      Végétarienne habitant la campagne, je suis comme vous 100% anti-chasse. J’espère de toutes mes forces qu’un jour, cette boucherie cessera. C’est en vivant à la campagne que je suis devenue végétarienne et petit à petit vegan. Je suis écoeurée par les chasseurs, écoeurée par les cris des brebis à qui on enlève les agneaux, écoeurée par les cris des vaches à qui on enlève les veaux. Ecoeurée par ces tueries de renards, d’oiseaux, de biches, de chevreuils. Comment peut-on manquer d’humanité et d’empathie avec les êtres vivants? J’espère que nos enfants seront plus sensibles et moins cruels que nous.
      Amitiés,
      Christine

  • billy

    4 septembre 2015 at 10 h 25 min Répondre

    Au lieu de vouloir éradiquer bêtement une espèce, peut être faudrait il trouver la solution à la base même de cette attaque ? Pourquoi y a t’il autant de sangliers qui piétinent vos terres ? Parce que les chasseurs en introduisent beaucoup trop alors qu’ils n’ont jamais été élevé pour se nourrir seul, parce qu’on détruit leur habitat naturel et qu’ils sont forcés de sortir des bois ! Avant d’en vouloir à ces bêtes, il faudrait peut être remettre en question nos agissements…
    Bien cordialement.

    • leopold

      16 novembre 2017 at 11 h 17 min Répondre

      Bonjour,
      Je tombe par hasard sur votre article et je m’étonnes.
      Je suis chasseur et il y a très clairement de nombreux mensonges et manipulations dans les informations que vous transmettez.
      Il y a des points noirs à la chasse, j’en conviens aisément mais, car il y a un grand mais, la chasse fait partie intégrante de l’homme. Elle a construit sa capacité de réflexion, de communication, d’organisation.
      Je chasse car je ne suis pas un « spectateur » d’une soit disant nature sauvage( surtout en Europe occidentale, on repassera pour la nature sauvage), mais acteur, j’en fais partie, et étant partie prenante dans cette nature, j’assume ma place.
      Cette place est celle d’un prédateur conscient de ses responsabilités, qui tue des animaux sauvages (vous ne me ferez jamais tuer un animal lâcher ) sans abuser et mettre en péril les populations, qui travaille à la sauvegarde de populations de gibier sauvage face à une agriculture toujours plus destructrice et de nombreux déséquilibre provoqués par l’Homme.

  • Emilie

    25 janvier 2016 at 18 h 56 min Répondre

    Je ne comprends pas comment on peut prendre du plaisir à tuer ! C’est ignoble et la chasse est pour moi un defouloir pour des hommes en peine de puissance !!
    Lorsque je me ballade à cheval en forêt xolbie. de fois des chasseurs m’ont vu on tire à proximité ce qui a effrayé le pauvre dadou et combien de fois je les ai vu se bidonner !!!! Je n’aime pas ces gens et ne les comprendrai jamais !!!

  • Aurelie

    16 avril 2016 at 8 h 06 min Répondre

    Bonjour !
    Je viens de découvrir ton blog et j’ai du lire une quinzaines d’articles à la suite parce que je suis en complète adéquation avec ce que tu dis et j’ai même pris conscience de certaines choses qui ne me serai jamais venu à l’esprit 😑 alors merci 😊
    Sinon pour en revenir à la chasse j’ai toujours été contre, je ne comprends pas que tirer sur un animal puisse être un loisir ! Et même après avoir fait un débat avec une personne pro chasse je n’ai pas et ne changerai jamais d’avis. C’est une pratique qui me dégoûté tout simplement …
    A part ça ( qui est déjà pas mal ^^ ) ça mernerve de ne pas pouvoir aller promener mon chien en forêt ou dans les champs quand j’en ai envie simplement parce qu’on risque de se faire prendre pour cible ! 😠
    Bref de vais m’arrêter la mais je pourrais en parler longtemps ^^
    En tous cas continu comme ça j’adore ton blog 😄

  • barbier

    30 avril 2016 at 11 h 54 min Répondre

    Comme toi, je trouve le concept même de la chasse dans nos territoires occidentaux, c’est a dire tuer des etres vivants pour le sport/la détente/le divertissement, extrêmement malsain. C’est LOIN d’ être « une passion comme une autre ». Collectionner des timbres, des cartes postales, faire de la gym ou du miniaturisme sont des passions comme les autres. Trouver du « fun » à abattre des êtres sentients, c’est juste glauque. J’ai vécu un moment dans une petite ville avec une grosse armurerie, voir des parents aller récupérer fièrement leur fusil/équipement accompagné de leurs jeunes enfants m’a toujours donné la chair de poule.
    J’ai le même problème avec les pêcheurs.
    Et idem, pour moi leur arguments « sauveurs de la faune et de la flore » c’esf du bullshit. Certains y croient p-e sincèrement, mais il n’empeche.

  • Anti-chasseur

    15 juillet 2016 at 20 h 00 min Répondre

    Je suis contre la chasse pour moi se nest pas un sport ni un loisir ! Ou est le plaisir de tuer ?

    Quand les chasseur tire leur cible et la touche sans la tuer et quel est à terre il la finisse avec un coup de poignant en plein cœur ! La biche ou chevreuil… le savent et ils pleurent

    Quand sais infâme personnages ne tuent rien , tellement contrarié qu’il se venge à tuer des chats…

    Pour quand la chasse à l’homme que l’on se marre ?

    Vraiment des immonde personnage

  • Pierre

    1 septembre 2016 at 14 h 37 min Répondre

    C’est un peu plus compliqué………… La chasse d’aujourd’hui est une aberration pure et simple, surtout les lâchers de gibier avant l’ouverture, c’est du ball-trap sur cibles vivantes, pas de la chasse.
    Si la chasse existe encore aujourd’hui telle qu’elle est, c’est avant tout une question d’argent, chasser coûte cher. Certaines actions de chasse se vendent à des prix exorbitants et sont réservées à des gens aisés, ces gens sont influents, ils ont l’oreille des politiques……
    La prolifération des sangliers ( voulue ou non ) et la disparition du petit gibier ont contribué à généraliser la chasse en battue dans lesquelles les carabines utilisées ont une portée qui avoisine les 3 km et qui sont bien souvent entre les mains d’incapables comme en témoignent les accidents de chasse. De plus les battues privatisent un territoire et empêchent ce jour là les autres personnes d’en jouir. C’est ça qui donne une mauvaise image, d’une part.
    D’autre part il y a le coté cruel de la chasse qui est indéniable et qui choque de plus en plus de gens, les végétariens bien sûr, mais aussi les citadins ou les néo-ruraux; Les ruraux, eux, ont l’habitude de la mort des animaux, poulets, canards, cochons que l’on élève et qu’on tue ensuite pour la consommation personnelle, pour eux la chasse n’est que la continuité de leur mode de vie appliquée au gibier.

    Je pense qu’aujourd’hui la chasse n’a plus lieu d’être, mais devrait être remplacée par une vraie régulation lorsque celle ci s’avère nécessaire, prolifération d’une espèce qui cause d’importants dégâts par exemple.

    Je terminerai en ajoutant que ce n’est pas avec des insultes entre pro et anti que l’on fera avancer les choses et en vous remerciant de m’avoir permis d’exprimer mon point de vue.

  • CONAN

    11 septembre 2016 at 14 h 04 min Répondre

    Il est difficile de se défendre de personnes disposant d’une arme.
    Les chasseurs,dans la majorité de faibles capacités intellectuelles voient dans cette activité une façon d’exister.
    Ces gens parlent de tradition,mais à des époques lointaines,cela était synonyme de survie.
    Aujourd’hui ce n’est plus que de la tuerie où le courage n’est que dans la possession d’une arme.
    Il suffit de se promener dans la campagne en période de chasse pour s’apercevoir que nous avons en face de nous des personnes avinées
    et d’une moralité douteuse.
    Le problème est que ces personnes sont violentes ,vu leurs faibles capacités intellectuelles ,et que nous ne pouvons que passer notre chemin.
    l’homme est capable de tout ,du meilleur comme du pire et il faut bien reconnaître que nous sommes là en présence de la lie de l’humanité ,,violente,primaire,abrutie, et dangereuse et que le combat est difficile pour des personnes éprises des meilleurs sentiments.

  • Cédric Bernier

    8 novembre 2016 at 16 h 40 min Répondre

    Je ne suis pas francais, mais après avoir lue plusieurs blogs et articles de france sur le sujet, je peut sans doute affirmer que vous sembler avoir une vision déformer de notre système alimentaire. La viande que vous trouvez sur l’étalage de vos supermarchés provient elle aussi d’un animal et les méthodes employées pour l’elever sont bien plus dommageable pour notre écosystème que vous semblez le croire et celles utilisées pour l’abattre ne sont pas bien meilleurs que celles des chasseurs (SURTOUT LE HALLAL qui est probablement la pire sauvagerie que vous n’auriez jamais vue). Ensuite, les chasseurs d’ici (Québec) mangent leur gibier et respecte les quotas tout en pratiquant une chasse dite propre (moins possible de souffrance). Vous devriez vous renseigner un peu et regarder des documentaires tels Cowspiracy et vous verriez que votre modèle d’alimentation (à base de boeuf d’elevage et d’ogm) est vraiment loin d’en être un sain et qu’a moins de manger bio et d’être végétarien, vous n’avez pas moins de sang sur les mains, ni n’êtes moins destructeur que votre voisin le chasseur.

  • Pierre

    22 novembre 2016 at 9 h 57 min Répondre

    Cédric, vous avez tout à fait raison sur l’origine de la viande d’élevage; c’est pour ça que, ne chassant pas, je suis devenu végétarien.

    Quant à la chasse, je pense que l’on ne peut en comparer la pratique entre la France et le Québec.

    Ici les 3/4 du gibier sont lâchés deux ou trois jours avant la chasse et la chasse au grand gibier donne lieu à des battues souvent mal sécurisées et dans lesquelles il y a toujours deux ou trois imbéciles qui veulent toujours tuer plus que le voisin quitte à tirer n’importe comment, tant pis s’il y a quelqu’un dans la ligne de mire……….

    Je ne chasse pas mais connais très bien le milieu de la chasse, je sais qu’il y a des pratiquants respectueux, qui ne tirent pas sur tout ce qui bouge, qui n’insultant pas les promeneurs et qui savent se retenir de tirer s’il le faut.

    Il y a aussi, hélas, tout leur contraire, imbéciles sanguinaires, parfois avinés et fous de la gâchette, ce sont bien sûr ceux là qui ont fait de l’image du chasseur la caricature actuelle.

    Voila pourquoi chez nous il y a autant de détracteurs de cette pratique.

  • anilegna

    4 décembre 2016 at 16 h 25 min Répondre

    je suis complètement d’accord avec toi Gala !
    Les personnes qui disent le contraire son totalement sans cœur …. et ca me fait de la peine …

  • Fradth

    10 décembre 2016 at 19 h 59 min Répondre

    Ces chasseurs respectueux et non alcoolisés me semblent bien malheureusement être une petite minorité des chasseurs.
    Moi je ne les supporte plus. Ils ont tué trop de mes animaux, et je ne parle pas seulement de balles perdues, mais d’empoisonnement volontaires et méchants de mes chats et chiens. A l’heure ou j’écrit un de mes chats viens de mourir d’un empoisonnement. J’essaie de rester un minimum courtois, mais pour qu’il n’y ai pas de fait divers sur un chasseur étranglé le lendemain dans la presse antillaise, il me faut tout mon calme et toute ma volonté.
    Je ne tolèrerais plus les chasseurs, plus jamais, je ne veux plus entendre leurs immondes bang bang, accompagnés de bruit de plombs de chasse qui atterrissent sur mon toit, je ne veux plus que mes animaux se fassent tuer par balle perdue ou volontairement empoisonner pour ne pas concurencer les chasseurs, je ne veux plus des excuses de ces immondes hypocrites sur leurs permissions, ce que la loi leur autorise. Si j’avais le moindre pouvoir politique je ferais interdire la chasse tout court, et si on a besoin de réguler une population, les chasseurs seront bien les derniers à qui je ferait appel pour cela. Il y’a des organisations gouvernementales bien plus dignes de respect dans la gestion de l’environnement, comme l’ONF. A bas ce sport qui consiste à tuer pour le plaisir.

  • chasseur pour la vie

    20 décembre 2016 at 16 h 57 min Répondre

    vive la chasse a tous jamais ! c’est pas des pecnos dans votre genre qui vous nous empêcher de chasser

    • Gala

      20 décembre 2016 at 17 h 04 min Répondre

      Ah, apparemment je suis bien référencée 🙂 ! Merci d’y contribuer en me laissant tout plein de gentils commentaires ♥

      • chasseur pour la vie

        20 décembre 2016 at 17 h 09 min Répondre

        vous etes ridicule a dire non a la chasse, parce que lorsque vous mangez votre viande comment croyez vous qu’elle a été tuée ? dans de bien pire souffrance que provoque toute une usine par rapport a un coup de fusil

  • Pierre

    21 décembre 2016 at 10 h 04 min Répondre

    Gala est végan, Chasseur pour la vie, moi je suis végétarien, au moins nous sommes cohérents avec nos idées. Sinon je suis d’accord avec vous, ceux qui s’indignent contre la chasse la bouche pleine de rôti de bœuf ou de foie gras en cette période sont un peu à coté de la plaque, sur ce point vous avez tout à fait raison.

    Quant aux péquenots dont vous parlez,si vous voulez qu’ils changent d’avis à votre encontre, il faudra d’abord que les chasseurs balayent devant leur porte pour récupérer une certaine crédibilité auprès du grand public,

    Passez tous de joyeuses fêtes, Pour nous sans foie gras ni huitres ni saumon, ni rien d’animal.Et non, ce n’est pas triste, au contraire,le plaisir en est doublé.

  • Georges

    11 janvier 2017 at 21 h 25 min Répondre

    Chère Gala …je sais cela en grande partie et les chasseurs me dégoûtent car sont les pires des lâches , y compris les pêcheurs qui sont en train de vider les océans et qui sont persuadés , ces abrutis, que les poissons ne souffrent pas car ils ne crient pas !….quelle misère que l’humanité…..je ne supporteplus de voir un animal souffrir ou mourir…..dans un reportage je dois couper car cela me fait pleurer et je ne pleure pas facilement…..j’ai une petite bichonne maltaise depuis 9 ans et nous vivons un parfait amour….elle comprend tout et me donne toute ma joie de vivre…..la plupart des êtres humains sont insensibles à la souffrance des animaux et bien souvent je pense que je ne suis pas sur la bonne planète devant tant d’inhumanité…..je ne suis pas optimiste car tout est à base de fric , d’égoïsme , de bêtise et de mensonges…..Merci de votre engagement ……..je vous admire beaucoup….. amitiés… Georges

  • Mathilde

    17 juin 2017 at 21 h 52 min Répondre

    Bonsoir Gala,
    Végétarienne depuis maintenant 9 mois, j’avoue être de plus en plus préoccupée par le sort que l’on réserve aux animaux de nos jours, et qui reste pourtant bien dissimulé derrière les murs des abattoirs ou les grilles des zoos… Je suis totalement d’accord avec toi 🙁 Je trouve que le problème n’est pas seulement la chasse, mais aussi les armes, les tortures, toutes les inventions humaines impliquant de la souffrance envers les animaux (et je compte l’Homme dedans, parce que oui, l’Homme est un animal aussi). J’espère qu’un jour toutes ces atrocités gratuites et inutiles cesseront enfin.
    Mais je me questionne aussi : Que penser des orques jouant avec le pauvre phoque sur la banquise en le déboussolant à coup de vagues avant de le dévorer ? Ou même du chat qui bouscule et épuise la souris jusqu’à la mort pour au final ne pas s’en nourrir ? Je ne t’obliges pas à répondre, ce ne sont que des réflexions personnelles ^^
    Merci si tu as pris le temps de lire ce commentaire jusqu’au bout 🙂

    • Charlotte

      15 septembre 2017 at 18 h 32 min Répondre

      Coucou Mathilde,
      Moi aussi je me suis beaucoup, beaucoup posé cette question, surtout en regardant mon chat qui n’avait pas vraiment l’air perturbé par des considérations éthiques. Mais pour moi (et c’est seulement un élément de réponse subjectif), la différence entre lui et moi est que, peut-être, j’ai une éthique qu’il n’a pas.
      Lui, il s’en fiche un peu, des questions d’éthique : il obéit à un instinct qui le pousse à jouer, à se nourrir et à dormir, qui sont ses trois activités principales et qui le rendent, manifestement, super bien dans sa peau. En tant qu’être humain, j’ai le choix, parce que je suis douée de réflexion, de conscience et d’éthique.
      De plus, en tant qu’omnivore, l’être humain peut survivre sans consommer de produits animaux, et peut donc faire le choix de se passer de tuer pour manger. Pour le chat, ou les orques, ou les lions, c’est probablement moins vrai. 😉
      Autrement dit, et c’est ma réponse qui est à nouveau subjective, j’ai tendance à considérer que je suis seule responsable de mes actes. Ils consistent en ne pas chasser, ne pas tuer, faire souffrir le moins possible toute forme de vie et choisir une alimentation la plus éthique possible, et ce, parce que je le peux. C’est un des grands privilèges d’être un être humain… 🙂
      Je ne sais pas si ça répond à ton interrogation ni si mes mots sont bien choisis, mais en tout cas, c’est la réflexion que je me suis faite à la lecture de ton commentaire… 😉

  • indigo

    10 février 2018 at 16 h 58 min Répondre

    Sans viande(je précise cuite),l’espèce humaine n’aurait pas eu les apports nécessaires pour évoluer avec l’intelligence que vous possédez vous même pour avoir écrit cet article ou commentaires…Vous reprochez donc tout ce que vous êtes devenus? Une grande réflexion,n’est ce pas?

Post a Comment