Gala's blog | Pourquoi le running réduit le stress et l’anxiété
12456
post-template-default,single,single-post,postid-12456,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,select-theme-ver-3.3,menu-animation-underline,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12,vc_responsive

Pourquoi le running réduit le stress et l’anxiété

Voici un petit article avec LE conseil anti-stress que j’aurais aimé connaître il y a des années. Depuis quelques semaines, je cours moins. Moins de temps, moins d’envie … Cela couplé à une période de stress intense, j’ai très vite ressenti les effets négatifs de cette coupure. Des effets dont je me serais bien passée : angoisses, mal être, insomnies … J’avais beau prendre des plantes pour me relaxer, essayé de mettre en place les petites astuces dont je vous parlais dans mon article « comment gérer le stress », rien n’y a fait. Et puis la semaine dernière, je suis retournée courir. Et ça été instantané : tous mes petits soucis se sont envolés.

Mon legging favoris du moment ❤️

 

Sport et stress : les hormones du bien-être

 

Le sport entraîne une sécrétion d’hormones dans l’organisme qui sont responsables de notre bien-être ! Qui n’a jamais ressenti une sensation d’apaisement suite à une séance sportive ?

Les endorphines sont des anti-douleurs, responsables d’un état de plaisir intense. En effet, parfois, elles nous rendent même euphoriques. Ces dernières sont sécrétées en grande quantité lors de séances de cardio de + de 30 minutes. C’est principalement elle qui nous rend accro au sport, en complément de la dopamine qui diminue notre état de fatigue et qui procure elle aussi du plaisir. 

La sécrétion de ces hormones explique donc le fait que l’on devienne très vite accro au running (ou au sport en général). On me dit souvent qu’on ne comprend pas pourquoi je cours ! C’est biologique, ni plus, ni moins. D’ailleurs, le bien-être et la sérénité que le running me procurent sont uniques, j’ai du mal à les retrouver dans d’autres sports. Je pense que c’est aussi lié au fait que ce soit un sport d’extérieur : c’est beaucoup plus apaisant de prendre l’air que de rester enfermé. Bien sûr, de nombreux sports comme le yoga et le pilates (pour ne citer qu’eux) ont un effet positif sur le stress, mais cet effet sera décuplé si la pratique se fait en extérieur. En effet, il semblerait que le contact avec dame nature ait la fâcheuse tendance à réduire notre stress, nos anxiétés voire nos insomnies. Autant en profiter !

 

Et si on se mettait au running ?

 

Pas besoin d’être un marathonien pour bénéficier des effets positifs du running sur notre organisme. Courir une à deux fois par semaine est suffisant. On essaie de se dégager un créneau d’1h dans la semaine (trajets et douche compris !) pour courir 30 minutes (puisque l’on est censé prendre du temps pour soi 😉).

Et je ne vous dis pas de commencer la première séance à 30 minutes ! Tout dépend de votre condition physique : vous pouvez commencer par alterner 1 minute de course et 1 minute de marche et ne le faire que pendant 10 minutes au début. Vous ressentirez tout de même quelques effets positifs. Petit à petit, vous pourrez augmenter la durée et votre vitesse mais surtout, allez à votre rythme. N’essayez pas de courir trop vite et trop longtemps si vous n’en êtes pas encore capable : vous risquez de vous décourager et ce n’est pas le but.

Par ailleurs, le running est l’un des sports les moins coûteux, pas besoin de payer d’abonnement dans une salle ou une licence. Il ne s’agit que de vous, vos baskets et la nature. Je vous ai fait une liste de mes indispensables pour le sport dans un article, mais vous n’êtes pas obligé de posséder tout l’attirail. Une bonne paire de baskets (j’apprécie notamment les Ultra Boost de chez Adidas et les Ghost de chez Brooks) et un legging sont indispensables. Si vous n’avez pas l’habitude de courir en no bra, vous pouvez opter pour une brassière. Quant au t-shirt, il est tout de même plus agréable de courir avec un top en matière synthétique mais à défaut d’en avoir sous la main, un vieux t-shirt en coton fera l’affaire !

J’achète mes vêtements pour le running chez iRun car c’est une entreprise toulousaine.

 

Et vous, le running agit-il sur votre stress ?

 

♥ Pour me suivre au quotidien, abonnez-vous à mon compte Instagram ♥

 

Cet article vous a plu ? Twittez et partagez !

*Partenariat avec iRun

12 Comments
  • ambhm

    18 octobre 2017 at 13 h 49 min Répondre

    Je suis totalement d’accord avec toi ! Après une semaine intense, pleine de stresse, d’anxiété et de fatigue, rien de mieux qu’une sortie de course à pieds qui te vide…
    Depuis que je me suis mise à courir des semi-marathons et autres courses que je prépare, je me sens beaucoup plus en forme. De plus, cela m’aide à ne pas me sentir submerger au travail !

  • Aurelie

    18 octobre 2017 at 14 h 47 min Répondre

    Coucou Gala! Ecoute, tout est dit dans ton article. Je n’aurais jamais pensé aimer autant la course à pied, qui complète parfaitement la pratique du yoga dans mon cas (je travaille de chez moi). Le yoga tout seul, ce n’est pas assez 🙂 Par contre je n’ai pas encore sauté le pas du no bra en running, je vais y penser… A bientôt

  • Mylène

    18 octobre 2017 at 15 h 31 min Répondre

    Est-ce que tu penses que cela peut ne pas convenir a certaines personnes ?
    J’ai couru quelques mois entre 30 minutes et 1h sans jamais ressentir cette sensation incroyable dont on me parle ou que je lis de bien être après avoir couru… Je me suis toujours forcée a y aller sans y trouver, à force, du plaisir.

    En ce moment, je reprends petit à petit après une longue période d’arrêt, en espérant toujours que ça vienne mais bon, je perds espoir parfois, qu’en penses tu ?

  • Marguerite Verte

    18 octobre 2017 at 16 h 32 min Répondre

    Ça me donne envie de m’y remettre! J’en faisais pas mal il y a quelques années, mais dans le tourbillon de la vie, je m’y suis perdue… Je me souviens, comme tu le cites, des bienfaits et surtout, qu’on devient accro! Aller, tu me donnes bien envie de me botter les fesses!

  • Ana

    18 octobre 2017 at 19 h 22 min Répondre

    Jnaime courir mais mon vrai dada c’est plutôt le biking, à la salle de sport. Je suis addict.

  • Marie E.

    19 octobre 2017 at 6 h 41 min Répondre

    MON moment à moi, ma source de bien-être assuré !
    Et tout comme toi, je vois la différence (et ressent le manque) lorsque je ne peux pas pratiquer.
    « C’est biologique », c’est justement le mot qu’il me manquait, merci !
    A très vite,

  • Anne-Marie

    19 octobre 2017 at 12 h 32 min Répondre

    Je suis tout à fait d’accord avec toi! En période de stress, j’ai tendance à être fatiguée et je délaisse un peu le sport. C’est une erreur, à chaque fois! Cela installe un cercle vicieux qui est stérile 🙂

  • Nathalie Marty

    23 octobre 2017 at 16 h 05 min Répondre

    Bonjour Gala,
    Merci pour ton article (qui motive soit dit en passant)_ je dois avouer que je suis completement d’accord avec toi. Pendant mes 3 semaines de vacances, j’ai pris pour habitude de courir 40mn par jour. Le bienetre ressenti apres etait vraiment relaxant. Maintenant avec la reprise du boulot je ne peut pas me permettre, mais aux prochaines vacances je m y rematterai.

  • elisabeth

    24 octobre 2017 at 11 h 16 min Répondre

    Bonjour,
    Merci pour cet article et merci pour les conseils d’anti-stress, je suis d’accord avec toi !

  • alian

    26 octobre 2017 at 16 h 37 min Répondre

    very good

  • Tony

    26 octobre 2017 at 16 h 39 min Répondre

    et comment faire lorsqu’on est stressé et on n’a pas le temps pour faire du sport ??

  • Céline

    26 octobre 2017 at 17 h 08 min Répondre

    la meilleure recette pour se destresser : running + bonne hygiène de vie + thérapie naturelle comme l’acupuncture

Post a Comment