Gala's blog | Prendre du temps pour soi quand on est une femme …
14420
post-template-default,single,single-post,postid-14420,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,select-theme-ver-3.3,menu-animation-underline,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12,vc_responsive

Prendre du temps pour soi quand on est une femme …

Prendre du temps pour moi a longtemps été synonyme d’embellir mon corps et de me préoccuper de mon apparence : maquillage, manucure, mode, coiffure … Quand je prenais soin de moi, cela avait toujours un rapport de près ou de loin avec ma salle de bain et mon dressing. N’est-ce pas quelque peu réducteur ?

Illustration : Tom Chegaray

Femme, fais toi belle !

Pendant des années, ma préoccupation première était mon apparence : vêtements, make-up, corps … Être belle : le but ultime. J’ai passé des heures dans ma salle de bain à perfectionner mes techniques de maquillage avec des tutos Youtube, à m’épiler (et donc à souffrir), à faire des masques, à tenter de me coiffer … Tout ça dans l’unique but d’être ou de paraître belle. Pour moi ? Pas si sûre … Plutôt pour les autres en fait. Parce que quand je suis toute seule chez moi, mon apparence, je m’en contre fiche. Présentement, je suis assise dans mon lit – avec mes deux petites chattes lovées contre moi – dans un pyjama confortable, les cheveux gras, pas coiffée et pas maquillée … Et ça n’a aucune espèce d’importance, ce n’est pas ça qui compte : ce qui compte c’est cet article, et le fait de ne pas être « apprêtée » ne va absolument pas en impacter la qualité.

Alors j’ai décidé de ne plus perdre de temps à « m’embellir », sauf si ça me fait réellement plaisir ou si je n’arrive pas à assumer (l’épilation notamment). En effet, je ne nourris aucune passion pour le maquillage, la mode, la beauté en général. Alors pourquoi perdre du temps pour quelque chose qui ne me passionne pas et que je ne suis pas obligée de faire ? Je continue de m’épiler mais j’ai délégué cette charge à une esthéticienne. Je ne passe plus de temps à me mettre du vernis, me maquiller (tout au plus un peu d’anti-cernes, de poudre et quand c’est jour de fête, un peu de RAL), je ne passe plus des heures à faire du shopping. Je ne m’épile plus les sourcils, je ne m’applique plus 15 crèmes sur le corps ni sur le visage dans l’espoir d’avoir une peau parfaite. Je fais le minimum syndical, ne pas paraître malade me suffit largement 😅.

Gagner du temps pour moi !

J’ai gagné un temps fou … Pour moi ! Pour mon propre épanouissement. Je fais réellement ce que je veux et ce que j’estime être important pour moi. Désormais prendre soin de moi n’est plus synonyme de beauté, prendre du temps pour moi c’est lire, regarder un bon film, écrire, faire du yoga, du sport, me balader, dormir, me reposer … Et c’est aussi apprendre à m’accepter comme je suis, à lâcher prise sur mon physique (même s’il y a encore du boulot), à n’en avoir rien à faire de ne pas être « bien habillée », de l’image que je peux renvoyer …

On peut combiner les deux bien évidemment, mais personnellement et pour le moment, ça ne m’apporte plus rien. Pour l’instant, je préfère …

Dormir plus longtemps,

Lire plus longtemps,

Ecrire plus longtemps,

Faire du sport plus longtemps,

Bien sûr, cette façon de percevoir mon corps et ma beauté n’a pas changé du jour au lendemain. Ce sont des réflexions qui ont été nourries pendant plusieurs mois et années. Mes idées minimalistes m’y ont amenée gentiment. En désencombrant ma salle de bain, mon dressing, j’ai gagné du temps et réalisé que j’en avais plus pour faire des choses qui me plaisent. Et mes valeurs féministes ont achevé de me convaincre que je méritais de prendre du temps pour faire ce qui m’apporte réellement satisfaction et non pas pour les autres ou pour répondre à des normes sexistes.

Et vous, comment vous prenez du temps pour vous ?

5 Comments
  • Chibi

    20 juin 2019 at 11 h 11 min Répondre

    Eh oui! Ca fait du bien de se déconditionner des attentes que la société nous impose 😀
    Je vois cette évolution depuis pas mal de temps avec des blogueuses beauté qui se tournent de plus en plus vers du contenu « lifestyle » et diversifient vraiment leurs articles, je trouve ça très rassurant en termes d’évolution et de « self-care » ^^

  • Caroline

    21 juin 2019 at 11 h 18 min Répondre

    tu as totalement raison! j’ai aussi dépensé des sommes folles il y a quelques années dans le maquillage…. maintenant, je veux employer mon temps à lire, apprendre, DORMIR!!!!, continuer mon chemin vers l’éveil spirituel, le développement personnel.
    et tout le reste parait tellement futile! mais je ne regrette pas, je considère ça comme des leçons !
    bonne journée à toi

  • Sandrine

    22 juin 2019 at 17 h 24 min Répondre

    Personnellement, j’ai une vision différente du maquillage, self care et du temps passé dans la salle de bain. Au quotidien, il me plaît de m’occuper de moi même. Nous pouvons être poussé par le regard des autres bien sûr mais ce qui me paraît important c’est de nous écouter. Certaines femmes ressentent cette habitude du coiffage/maquillage comme une contrainte voir une perte de temps. Pour d’autres, il s’agit d’un rituel qu’elles s’imposent. Aussi, je pense qu’il est essentiel de se concentrer sur si cela nous apporte profondement quelque chose et pour qui nous le faisons. Qu’en pensez-vous?

  • Céline

    23 juin 2019 at 11 h 17 min Répondre

    Je suis personnellement passionnée par les cosmétiques (surtout faits maison) donc je reste très attachée à ce côté là quand il s’agit de prendre soin de moi. Cependant, j’ai pu remarquer des changements tout de même!
    Je n’essaie plus de lutter contre ma peau (acné hormonale liée à l’arrêt de la pilule), je l’ai acceptée mais j’aime avoir mon petit rituel du soir. J’utilise des sérums et des crèmes mais si j’ai toujours des boutons, ce n’est pas grave!
    Niveau maquillage, j’en utilise toujours pour aller travailler ou sortir uniquement et ma routine s’est extrêmement simplifiée. Je n’achète pratiquement plus de makeup. Je n’achète que ce qui me manque (quand je finis mon unique anticernes, eh bien j’en achète un autre).
    J’ai toujours mes tiroirs remplis de palettes mais je sens qu’avec le temps, je finirais par n’en garder qu’une ou deux pour les occasions. Il me faut juste du temps pour m’en séparer…
    Par contre les sessions shopping ont effectivement été remplacées par du yoga, de la lecture ou des balades! 🙂
    Petit à petit, les habitudes changent!
    Belle journée <3

  • Hedwidge

    1 juillet 2019 at 22 h 55 min Répondre

    Merci pour cet article !
    Tu vas souvent chez l’esthéticienne ? Ça ne fait pas trop mal ?

Post a Comment

20 − trois =