Gala's blog | Que valent les cosmétiques pour enfants ?
5103
post-template-default,single,single-post,postid-5103,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,select-theme-ver-3.3,menu-animation-underline,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12,vc_responsive

Que valent les cosmétiques pour enfants ?

Je n’ai pas d’enfant mais j’ai une nièce qui a tout juste 5 ans. C’est ce qui m’a amenée à réfléchir sur la question des cosmétiques pour les enfants. On l’oublie souvent, mais tout le monde utilise des cosmétiques, les hommes et les enfants sont aussi concernés : gels douches, shampoings, dentifrice …

J’ai été très surprise de découvrir autant d’ingrédients nocifs dans les cosmétiques pour enfants en cherchant un cadeau pour ma petite puce.

1

 

Les cosmétiques pour enfants : définitions

 

Structure de la peau : La peau est constituée de 3 couches superposées, l’épiderme (qui est visible), le derme et l’hypoderme.

  • épiderme : partie superficielle de la peau, composée en partie de la couche cornée. Celle-ci est en contact direct avec l’environnement. Elle protège la peau et la rend imperméable à l’eau (grâce à la kératine) et aux substances chimiques. Elle consent aussi à maintenir l’équilibre de la flore cutanée et la protège de toute prolifération bactérienne (grâce au film hydrolipidique).
  • derme : seconde couche de la peau, mais aussi la plus épaisse. Elle est vascularisée afin d’assurer la nutrition de la peau et de l’épiderme. Elle permet de maintenir l’hydratation de la peau et lui apporte élasticité, tonicité et résistance.
  • hypoderme : couche la plus profonde de la peau. C’est une véritable réserve énergétique qui possède aussi des propriétés amortissantes face aux chocs.

Film hydrolipidique : film protecteur qui constitue, avec la couche cornée, une barrière cutanée contre les substances étrangères. Il régule l’hydratation, a des propriétés antimicrobiennes et permet de lubrifier le poil. Il est constitué, en quantités variables, de sueur, de sébum, de substances issues de la kératinisation et d’eau.

Rapport surface/poids : chez l’enfant, il représente la disproportion entre la surface cutanée déjà très étendue et le poids corporel encore faible. De fait, une application locale concerne rapidement 30 % de sa surface corporelle.

 

 

La peau des enfants

 

Selon une étude* menée sur 48 enfants âgés de 6 à 12 ans, la peau diffère de celle des adultes à deux niveaux :

  • L’indice lipidique est 10 fois plus bas que celui des adultes (plus il est bas, plus la peau est sèche).
  • L’hydratation est 28% inférieure à celle des adultes et l’hygroscipicité et 87% plus élevée (plus elle est élevée, plus la peau perd son hydratation).

* Etude Toofruit par le Pr. Philippe HUMBERT.

Cela implique que certains composés asséchants (comme le propylène glycol) le sont d’autant plus pour l’enfant, dont le taux d’hydratation est bien plus bas que celui d’un adulte.

 

Selon l’ANSM, c’est le rapport surface corporelle/poids qui est important. En effet il rend l’enfant plus vulnérable aux substances toxiques. De plus, la peau des enfants commence à développer sa fonction protectrice (film hydrolipidique) seulement à partir de 4 ans. Elle atteindra la même résistance que celle d’un adulte à l’âge de 12 ans.

Si les substances chimiques sont nocives pour nous, elles le sont tout autant pour les tout-petits.

 

La composition des cosmétiques pour enfants

 

Tous ne sont pas à jeter à la poubelle, mais il faut faire attention. Voici une des pires compositions que j’ai pu rencontrer :

Composition INCI : Aqua, Sodium Laureth Sulfate (un des tensioactifs les plus irritant), Ceteareth-60 Myristyl Glycol (PEG), Zinc Coceth Sulfate, Coco Glucoside, Polysorbate 20, Sodium Cocoamphoacetate, Methyl Gluceth-20 (PEG), Benzoic Acid, Calendula Officinalis Flower Extract, Citric Acid, Disodium Edta (EDTA), Fragrance (possible phtalates), Polyquaternium-10 (ammonium quaternaire) , Polysorbate 80 (PEG), Propylene Glycol (asséchant).

 

J’ai aussi pu constater que beaucoup de produits pour bébés contiennent des huiles minérales, du phenoxyethanol et autres joyeusetés. Bref, attention au « greenwashing » pour bébés.

J’ai remarqué que beaucoup de marques prétendent que leur produit est « ultra doux » et « protecteur » … Alors qu’en fait, il s’agit de véritables cocktails de produits chimiques, pour la plupart très asséchants et dangereux (on retrouve le propylène glycol dans la cigarette électronique et dans les antigels). En gros, je n’achèterais jamais ça pour moi, donc encore moins pour un enfant.

 

Voici deux articles qui expliquent comment reconnaître les ingrédients à éviter et quels cosmétiques acheter.

 

Saviez-vous qu’il y avait autant de substances nocives dans les produits pour bébés ?

 

Sources : ANSM et l’Observatoire des cosmétiques.

 

Cet article vous a plu ? Twittez et partagez !

 

15 Comments
  • Julyette

    29 août 2014 at 9 h 29 min Répondre

    Je ne jure que par le bio en terme de cosmétiques et j’essaie de convaincre également mon chéri.
    Notre bébé doit arriver en décembre et, crois moi, son nécessaire de toilette ne sera composé que de produits bio et / ou non nocifs pour lui. Il est hors de question que, à peine arrivé dans ce monde, j’applique sur lui tout un tas de saletés !

    • Gala

      29 août 2014 at 10 h 21 min Répondre

      Oh félicitations pour ton futur bébé 🙂 ! J’imagine bien que tu vas faire très attention, il est chanceux ce petit ! J’ai quand même été choquée que toutes ces substances soient autorisées pour les enfants … Même si je me doutais que ce n’était pas joli joli, je ne pensais pas à ce point !

  • la Cigale ou la Fourmi

    29 août 2014 at 9 h 46 min Répondre

    Ton article est très instructif et complet.
    Pour répondre à ta question, c’est en regardant la compo des produits Mixa bébé que j’ai réalisé comme les produits pour enfants étaient agressifs.
    Et comme tu le précises, ma fille a la peau souvent sèche, alors je lui mets la crème au Cold Cream d’Avène.
    Et effectivement, je n’ai jamais pensé à en regarder la compo tiens!
    Et que penses-tu des huiles pour les enfants?
    Bises

    • Gala

      29 août 2014 at 10 h 35 min Répondre

      Je t’avoues n’avoir jamais regardé la compo de la cold cream d’Avère, que j’ai moi même utilisée pendant longtemps ! Mais je me méfie car la compo dans mon article est celle d’un produit qui vient de parapharmacie … ! Si tu parles des huiles de massage, alors j’achèterais des huiles végétales vierges et de 1ère pression à froid sur Aroma-Zone ou autre. Pour les enfants, moins il y a d’ingrédients, mieux c’est (selon l’ANSM). Cela dit rien ne t’empêche d’en mélanger deux différentes ! Si j’ai répondu à côté, dis-le moi surtout 🙂 !

  • Nyxomatic

    29 août 2014 at 11 h 55 min Répondre

    Merci pour ton article, super intéressant, comme d’hab !
    Éternelle naïve devant l’immortel, je raisonnais à l’envers : « si un produit est formulé pour les enfants, il me conviendra aussi car j’ai la peau moins sensible qu’eux ». Oui, d’accord, mais c’était sans compter sur les industries cosmétiques qui ne sont pas aussi éthiques qu’elles voudraient souvent nous faire croire… Je dois définitivement faire plus attention aux produits que j’achète et ne plus me fier à des marques « sérieuses » sans vérifier !
    Bisous !

    • Gala

      29 août 2014 at 12 h 49 min Répondre

      Merci à toi 🙂 ! C’est normal de penser comme ça, difficile de soupçonner qu’on nous empoisonne à longueur de journée ! Encore moins des enfants … ! Bonne initiative, c’est ce que j’ai décidé de faire aussi, ne plus faire confiance aux marques soi-disant sérieuses 🙂 !

      • Nyxomatic

        29 août 2014 at 13 h 18 min Répondre

        C’est grâce à des gens comme toi, qui partagent leurs connaissances et leurs découvertes, qu’on devient de moins en moins naïve ! 😉
        Bisous !

        • Gala

          29 août 2014 at 14 h 01 min Répondre

          Merci, c’est avec grand plaisir que je le fais <3 !

  • Maaademoiselle A.

    30 août 2014 at 7 h 21 min Répondre

    C’est bien pour ça que je ne leur fait absolument plus confiance. Quand tu te rends compte qu’il y a les mêmes ingrédients dans des produits classiques pour adultes et dans les produits bébé peau sensible, c’est juste abusé. Du coup je suis passée au fait maison. Et depuis, ma fille n’a plus eu aucun problème de peau (elle avait une tendance eczéma). Bref, s’informer, ça vaut vraiment le coup !
    Merci pour ces articles et le travail que tu fais pour nous 🙂

    • Gala

      30 août 2014 at 11 h 16 min Répondre

      Il s’agit des mêmes ingrédients … Et quels ingrédients ! Hyper chimiques et tellement nocifs … Le fait maison, c’est encore ce qu’il y a de mieux quand tu as le temps et l’envie ! Et si ta fille n’a plus d’eczéma, ça prouve bien que le problème venait de là ! Et de rien, comme dit plus haut, je le fais avec plaisir ! Merci à vous de prendre le temps de me lire 🙂 !

  • Elodie

    30 août 2014 at 13 h 08 min Répondre

    Ce qui est dur à accepter est que même les produits trouvés en pharmacie sont pleins de cochonneries… Effectivement le bio c’est mieux, mais on peut y trouver des sulfates irritants etc aussi, je pense que le principal est de savoir déchiffrer les ingrédients pour savoir ce que l’on met sur son bébé !

    • Gala

      30 août 2014 at 16 h 08 min Répondre

      Grosse déception quant aux produits de parapharmacie … Ah l’argent ! C’est tout à fait ça, ce qu’il faut c’est savoir lire les compos, c’est l’essentiel à retenir pour pouvoir acheter des produits corrects !

  • Caro

    11 septembre 2014 at 20 h 31 min Répondre

    Bonjour, a la Maternite il y a peu, (mon bebe a 3 mois), voici les petits conseils bien que je crois bien avisés du centre périnatal : ils ns conseil cadum pour le bain (conseil d une puericultrice : moins un savon mousse, mieux il est!) et surtout l incontournable liniment pour le change, qui apparemment est d’une composition adaptée au bébé, il y en a même du bio et pas très cher en parapharmacie . Voilà les infos que j ai et les produits que j’utilise ms j avoue que je n y connaît pas grd chose et que la liste des ingrédients est du chinois pour moi

    • Gala

      13 septembre 2014 at 11 h 09 min Répondre

      La puéricultrice a raison quand elle dit que moins le savon mousse, mieux c’est 🙂 ! Pas besoin de mousse pour laver ! Pour avoir vu quelques compositions de quelques gels douches Cadum, je les trouve particulièrement chimiques et elles ont un gros potentiel irritant, donc je les éviterais ! Pour le liniment j’avoue ne pas m’y connaître du tout, ce que je peux te dire c’est que se tourner vers le bio c’est déjà bien car on évite les plus gros ingrédients chimiques et nocifs ! J’ai aussi vu que tu pouvais en faire toi même, mais pas toujours le temps avec un si petit bébé 😉 ! Et puis tu sais, c’est déjà compliqué quand on s’y connait un peu alors quand on n’y connait rien … Ce n’est vraiment pas évident !

  • Enossa

    28 août 2017 at 6 h 03 min Répondre

    J’ai deux bébés , ma premiere à 2 ans et ma deuxième 8 mois. Je prend de l’huile d’argan bio 1 ère pression à froid, et pour le gel douche/shampoing et le lait de change je prend de la marque « nature et progrès »
    J’espère ne pas mettre trompée et je vérifierais tout à l’heure la composition .
    Merci pour cet article très enrichissant .

Post a Comment