Gala's blog | Pourquoi je suis végétarienne ?
3201
post-template-default,single,single-post,postid-3201,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,select-theme-ver-3.3,menu-animation-underline,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12,vc_responsive

Pourquoi je suis végétarienne ?

J’ai été végétarienne pendant des années avant de devenir végétalienne, pour une multitude de raisons. Si on en faisait le tour ?

 

Pourquoi je suis végétarienne : parce que je ne peux pas manger d’animaux morts

 

Vivants non plus tu me diras. Mais manger un cadavre m’est tout simplement impossible. Je ne peux pas avoir ça dans mon corps. Et puis j’aime les animaux, je ne vois pas pourquoi je les mangerais. Je ne mangerais pas Gipsy ni Léon, donc pourquoi les autres ? Je n’ai pas envie (ni besoin) qu’un animal souffre pour que je puisse être rassasiée.

 

Pourquoi je suis végétarienne : pour ma santé

 

On nous répète que la viande c’est bon pour la santé. Alors que la réalité en est toute autre. Les animaux que l’on mange sont bourrés d’antibiotiques (plus de 50% des antibiotiques produits dans le monde sont destinés aux animaux d’élevages industriels) parce qu’ils faut qu’ils survivent dans les milieux hostiles que l’homme leur impose. L’animal devra survivre jusqu’à ce qu’il ait atteint la taille et le poids qui le rendront meilleur dans notre assiette. Le problème, c’est que tout ça permet de développer de superbactéries et affections telles que la Salmonella, le Campylobacter, le Staphylococcus Aureus ou encore E-Coli dont on a énormément entendu parler l’année dernière. De plus, les antibiotiques ne font plus effet sur l’homme puisque les bactéries sont de plus en plus résistantes. Sweet n’est-ce pas ? De nombreuses études démontrent aussi que la viande aurait un lien direct avec les maladies cardiovasculaires, les cancers, les attaques cérébrales et même le diabète de type 2 ! Ce n’est pas pour rien que l’on conseille aux personnes atteintes d’un cancer de limiter la viande et les produits laitiers. Le pire, c’est que la viande serait à l’origine de 90% des cas d’intoxications alimentaires, un chiffre assez parlant je crois. La viande est aussi à l’origine d’une maladie qui touche de plus en plus de monde : l’obésité.

 

Pourquoi je suis végétarienne : pour l’environnement

 

Saviez-vous que pour produire 1kg de viande de boeuf, il faut environ 10 kgs de céréales et jusqu’à 15 500 litres d’eau ? Alors que pour 1kg de céréales, on ne dépensera que 1300 L d’eau. On nous bassine qu’il ne faut pas prendre de bain, que ce n’est pas écologique … Dans son livre No Steak, Aymeric Caron souligne que « pour un kilo de boeuf, on utilise en moyenne autant d’eau qu’un humain qui prend une douche par jour pendant un an » ! C’est assez énorme et ce sont des chiffres trop peu connus.

 

Pourquoi cette prise de conscience n’est-elle pas plus répandue ?

 

Déjà, je trouve qu’elle l’est de plus en plus. Il y a 5 ans je ne rencontrais pas autant de végétariens qu’aujourd’hui.

Dans nos assiettes, on ne trouve que des morceaux de viande qui ne nous rappellent pas que l’on mange un animal. C’est bien étudié, pour ne pas que l’on se rende compte de ce que l’on mange. Les pubs nous montrent des animaux heureux, presque contents de pouvoir nous régaler. La réalité en est, bien évidemment, toute autre. Je me suis aussi rendu compte que très peu de personnes savent réellement ce qui se passe dans les abattoirs, et ce que l’on fait subir aux animaux. On a l’image des vaches qui gambadent dans les champs et on nous dit qu’elles sont « étourdies » avant de se faire abattre. Déjà, le mot étourdissement est bien choisi, doux euphémisme pour en fait désigner un choc électrique, beaucoup plus violent qu’un « simple étourdissement ». Ensuite, cet « étourdissement » ne dure jamais longtemps et les animaux se réveillent en train de se faire dépecer. C’est bien. Et puis il faut savoir que la plupart du temps, l’homme ne prend pas la peine d’étourdir l’animal (pour des raisons religieuses et économiques) et il est égorgé pleinement conscient de ce qui lui arrive.

On n’appellerait pas ça un meurtre par hasard, quand un humain fait ça à un autre ? Egorger quelqu’un n’est pas une atrocité sans nom ? Celui qui ose commettre un tel acte ne serait pas considéré comme une pourriture de la pire espèce ?

L’autre raison, c’est que les préjugés ont la vie dure. Et que l’on est conditionnés par les médecins, par nos ainés et par les études financées par les industriels de la viande. On a besoin de viande pour être en bonne santé, on est programmés pour manger de la viande. On est carnivores, c’est comme ça, c’est la loi de la nature. Le fait est que notre système est bien différent de celui des vrais carnivores. En effet, les carnivores ont un tractus digestif très court (pour digérer la viande fermentée) alors que le notre représente environ 12 fois notre taille. Y a pas un truc qui colle pas là ? Et puis les carnivores sécrètent de puissants actifs digestifs alors que nous non ! Nous n’avons pas la dentition adéquate pour manger de la viande et nous possédons une mâchoire d’herbivore. Certains diront que non parce que nous avons des canines, mais la plupart des animaux herbivores possèdent des canines. En somme, les humains ne sont PAS carnivores.

 

Voici donc les raisons pour lesquelles je ne mange pas de viande. Elles sont personnelles, et je sais que peu de personnes sont d’accord avec moi dans mon entourage. Je n’ai pas souvent l’occasion d’exprimer tout cela aussi clairement qu’ici, donc j’en profite. Ce sont des valeurs auxquelles je crois depuis plus de 15 ans ! On peut les remettre en question, on peut s’énerver après moi (comme ça été fait un nombre incalculable de fois), pour autant je ne changerai pas d’avis !

Sources : One Voice, « No Steak » d’Aymeric Caron, « Bidoche » de Fabrice Nicollino, et de nombreux reportages vus sur Arte.

  

Cet article vous a plu ? Twittez et partagez !

37 Comments
  • Arnaud

    26 janvier 2014 at 21 h 20 min Répondre

    j ‘espère que ca ira mieux! j apprecie beaucoups le fait que tu expliques tes choix et ta manière de l assumer et que tu l ‘explique de façon si précise c’est admirable!!

    • Gala

      27 janvier 2014 at 15 h 27 min Répondre

      Oui ça va aller, petite intoxication alimentaire (même en ne mangeant pas de viande, c’est possible ahah) ! C’est gentil, mais j’avoue que c’est plus facile à assumer derrière son écran 🙂 ! Bisous !

  • Blabla et paillettes

    26 janvier 2014 at 22 h 44 min Répondre

    Très intéressant ton article. C’est appréciable de découvrir d’autres point de vue et les raisons.
    Bis

    • Gala

      27 janvier 2014 at 15 h 28 min Répondre

      Oui, je ne les donne finalement pas souvent mes raisons, ou alors partiellement ! Merci pour ton commentaire 😉 ! Bisous !

  • Rosenoisettes

    27 janvier 2014 at 13 h 33 min Répondre

    Je comprends parfaitement ton premier point et c’est pourquoi lorsque je mange de la viande il ne doit y avoir ni d’os ni l’aspect vivant d’un être humain.

    Cependant lorsque tu parles d’antibio et co je ne peux que répondre que tout dépend où tu achètes ta viande. De plus je pense qu’il en est de même dans les légumes et fruits que l’on achète.
    Après côté écolo… On doit malheureusement tuer des animaux, la réglementation des forêts par exemple est nécessaire pour la sérénité de la forêt et des habitants environnant. Les animaux (comme les humains) se multiplient et il faut réguler ce flux (contrairement aux humains qu’on ne peut hélas réguler).

    Je ne souhaite en aucun cas offenser, je donne juste mon avis et échanger. 🙂
    Bonne journée!

    • Gala

      27 janvier 2014 at 15 h 41 min Répondre

      Mais bien sûr que tu as le droit de donner ton avis, quand c’est dit comme ça ce n’est absolument pas offensant ! Bon par contre je ne suis pas d’accord ahah ! Enfin, en ce qui concerne les antibio, ça dépend peut-être d’où tu achètes ta viande… Mais il faut savoir que plus de 95% de la viande que tu manges provient de l’élevage industriel … Donc même quand tu vas chez le boucher, tu manges de la viande issue de l’industrie. Et puis, c’est encore pire si tu achètes du lapin, car 99% des lapins que l’on trouve dans nos assiettes proviennent de l’élevage industriel (ces chiffres me font froid dans le dos pqe j’ai un petit lapin) ! Et qui dit élevage industriel, dit antibio. Apparemment, les vétos fournissent des listes assez impressionnantes de médocs aux éleveurs, qui n’ont qu’à passer un coup de fil et aller récupérer leur ordonnance.
      Et puis pour « réguler » les animaux, en fait ce sont les humains qui les font se reproduire, s’il n’y avait pas l’élevage industriel, il n’y aurait pas autant d’animaux … Donc il n’y a aucunement besoin de les tuer !
      Enfin encore une fois, ce n’est que mon avis 🙂 ! Et si tu veux en savoir plus, le livre « Bidoche, l’industrie de la viande menace le monde » de Fabrice Nicolino est intéressant et il n’a pas été écrit par un végétarien (donc c’est peut-être plus objectif) ! Merci beaucoup pour ton commentaire ! Bisous !

  • Les causettes de Célestine

    27 janvier 2014 at 15 h 10 min Répondre

    Je partage tout à fait ton point de vue! J’ai mis du temps à y venir, le cheminement et la réflexion, puis la documentation m’ont définitivement fait abandonner le mode d’alimentation carnivore.
    Faut-il manger les animaux? Pour moi, la réponse est NON, à 100% 🙂
    Célestine

    • Gala

      27 janvier 2014 at 15 h 51 min Répondre

      On est bien d’accord 🙂 ! L’important c’est que tu aies réussi à complètement arrêter la viande ! Chacun doit aller à son rythme ! Finalement, l’étape la plus rapide doit être juste après la documentation. Quand tu apprends tout ce qui se passe réellement, ça te coupe l’envie de manger de la viande ! Merci pour ton petit mot ! Bisous !

  • Audrey

    27 janvier 2014 at 18 h 15 min Répondre

    Ca fait du bien de lire un article comme celui-ci ! Moi aussi, quand je dis que je suis végétarienne, j’ai des réactions parfois bizarres autour de moi (« quoi ?! et ça te pose aucun problème avec la pratique de la boxeeeee ?! :OOO » « – heu non… non. »).
    En plus ma mère est mon médecin, et elle a été la première à me dire que j’allais avoir des carences. Ca la fou mal quand tu te retrouves, 18 ans, à limite enseigner ta mère sur la nutrition… Bon après c’est vrai qu’en médecine ils faut faire un DU (à son époque en tout cas) pour avoir des cours de nutritions autre que les bases, et en plus gamine elle a vécu le retour de ses parents en France à cause de la guerre d’Algérie… Et quand tu grandis avec rien à manger, bah y a des « habitudes » qui restent.

    Ma famille a aussi fait des paris sur le temps que j’allais tenir ; j’ai tout arrêté du jour au lendemain alors que la veille j’étais une puta*n de grosse mangeuse de viande.

    En tout cas c’est un bon article pour moi, tu résumes grosso modo le pourquoi du comment de mon végétarisme!

    • Gala

      28 janvier 2014 at 11 h 48 min Répondre

      Ahah, dans le même genre on m’a déjà posé la question : mais t’as pas faim après manger ? Ben écoute… Comment te dire … Je mange quoi ! Les préjugés que l’on peut avoir, c’est assez ahurissant ! Je suis contente que tu puisses te retrouver dans cet article, je parle pour moi mais je pense aussi pour beaucoup de végétariens ! Donc c’est cool ! J’ai déjà remarqué que certains médecins n’étaient pas du tout en accord avec les régimes végétariens … Bon, ça change et ça va continuer ! Tu aurais du parier aussi, tu aurais pu gagner gros 🙂 ! Merci pour ton commentaire ! Bisous !

  • Inès B

    28 janvier 2014 at 1 h 41 min Répondre

    Bonjour,
    J’ai lut ton billet avec beaucoup d’attention. Je ne suis pas une grande mangeuse de viande, surtout la viande rouge mais j’aime bien le poisson par exemple. Là n’est pas la question. Meme si suis tolérante à l’égard des végétariens et je comprend parfaitement leurs arguments, je ne comprend pas pourquoi dès qu’un végétarien s’exprime il souligne les préjugés dont il souffre, mais ils catégorisent imédiatement les autres de : mangeurs de cadavres. Je ne comprend pas pourquoi vous nous faites passer pour des gens qui torturent l’animal juste pour en manger. On peu aimer les animaux et manger des animaux. Dans l’Islam par exemple ce ne sont pas tout les animaux qui se mangent. Les musulmans ne mangent pas les animaux carnivores ou qui mangent eux memes d’autres animaux,et pas de gibier non plus. Donc uniquement du bétail destiné à la consommation, du mouton et de la volaille. Chacun à ses convictions, ce n’est pas la peine d’exprimer les siennes en faisant passer les autres pour les méchants je ne trouve pas ça très correcte. C’est mon humble avis.

    • Gala

      28 janvier 2014 at 12 h 11 min Répondre

      Je comprends bien ton point de vue, mais je pense que tu prends le pb à l’envers. Oui effectivement, ça sous-entend que les autres sont des mangeurs de cadavres. Sauf que je ne les catégorise pas gratuitement. Le problème est que je ne peux pas dire les choses autrement car c’est le cas. Je ne peux pas appeler ça autrement car la viande est un cadavre. Les gens ne torturent pas directement l’animal, mais on le torture pour eux. Et tu as le choix ou non de cautionner et d’accepter cette torture. Et considérer que certains animaux sont juste du bétail, ça s’appelle du spécisme. Je ne fais pas passer les autres pour des méchants, j’exprime des faits, je suis désolée si tu t’es sentie visée et cataloguée. Mais si l’on ne dénonce pas les horreurs, à ce compte là l’esclavage n’aurait jamais été aboli. Tout ça pour quoi ? Pour ne pas faire passer les blancs pour des méchants garçons qui torturaient et asservissaient les noirs ? C’est exactement la même chose, je ne me censurerai certainement pas pour ne pas froisser certaines personnes quand des animaux souffrent et meurent par millions chaque jour. Cette industrie est une horreur, c’est ça qui n’est pas correct, et toutes les personnes qui mangent de la viande y participent. C’est mon avis, c’est personnel, c’est ce que je dis. Et ne tkt pas, les non-végé ne se sont jamais gênés ces 15 dernières années pour me faire passer pour une illuminée. Merci d’afficher clairement ton opinion, j’aime bien les débats 🙂 ! Bisous !

  • Intriguée

    29 janvier 2014 at 15 h 02 min Répondre

    Bonjour,

    je lis votre post par hasard et je m’intrigue de votre réflexion : « On n’appellerait pas ça un meurtre par hasard, quand un humain fait ça à un autre ? Egorger quelqu’un n’est pas une atrocité sans nom ? »… Euh, on parle d’animaux là, non ? Certes les êtres humains sont des animaux mais l’inverse n’est pas vrai : un animal n’est pas un être humain.

    J’ai beaucoup de mal à comprendre pourquoi les végétariens cette sympathie particulière envers les animaux, alors qu’une salade ou un poireaux est aussi un être vivant. Certaines plantes carnivores peuvent même sembler plus conscientes que des animaux comme le corail par exemple. Alors pourquoi assassiner de pauvres légumes ?…

    Voilà, j’essaie de comprendre, j’imagine que ça ne doit pas être facile tous les jours de vivre vos convictions et vous souhaite bon courage. Je vous remercie pour ce post qui explique votre point de vue.

    • Gala

      29 janvier 2014 at 18 h 22 min Répondre

      Non, l’animal n’est pas un être humain :). Je dis juste que si les êtres humains se font ça entre eux, c’est immoral. Mais si on le fait à une autre espèce, ce n’est plus pareil. Ca devient excusable. Et je ne suis pas d’accord avec ça.

      Certains végétariens ne sont pas forcément autant en empathie avec les animaux. Pour autant, on n’est pas obligés de cautionner des actes de torture. Le sujet des plantes revient souvent. Les plantes, contrairement aux animaux n’ont pas de système nerveux. Je ne dis pas qu’elles ne ressentent pas la douleur d’une autre façon, je n’en sais trop rien. Mais ce n’est pas comparable à la douleur que sont capables de ressentir les animaux !

      Merci beaucoup pour ce commentaire, ça me fait plaisir quand on essaie de me comprendre et pas de critiquer ! C’est très important ! A bientôt !

      • Intriguée

        30 janvier 2014 at 11 h 46 min Répondre

        Merci de votre réponse ! Je comprends mieux votre point de vue.
        Pour ma part tuer un animal pour s’en nourrir ne me pose pas de soucis car je ne me sens pas solidaire des animaux comme on l’est entre humains, mais effectivement même sans considérer ce point, les quantités que l’on consomme de nos jours me semblent très/trop importantes et les conditions d’élevage et d’abattage posent de nombreuses questions et problèmes (on peut abattre un animal tout en le respectant… mais ce n’est malheureusement pas le cas général de nos jours).

        • Gala

          30 janvier 2014 at 12 h 37 min Répondre

          Je pense que même en n’étant pas autant en empathie que je le suis avec les animaux, on ne peut pas cautionner autant de souffrances ! Ca ne peut pas nous laisser indifférent … Enfin, j’ai du mal à le concevoir !

  • nouchka

    30 janvier 2014 at 8 h 54 min Répondre

    J’aime ton article par sa franchise. j’ai quasiment arrêté de manger de la viande il y a 20 ans (réctificatif : je ne mange depuis 20 ans plus de viande d’animaux à 4 pattes car en effet je suis contre la façon dont ils sont élevés et éxécutés, que la viande consommée trop spuvent est mauvaise pour la santé) mais il m’arrive une à deux fois par mois (certaines fois moins) de manger une poule ou un canard élevés biologiquement (nos poules meurent de leurs bieillesse), il me semble en effet difficile de cautionner la manière dont nous traitons les animaux non seulement pour les consommer mais si souvent……..Quand on pense à Henri IV et à sa poule au pot, ou à ceux qui se contentent d’un bol de riz par jour…….Peut-être devrions nous nous remettre en question en effet…….Sans doute ton article en amènera plus d’une à réfléchir !

    • Gala

      30 janvier 2014 at 11 h 28 min Répondre

      Tout le monde n’est pas prêt à se remettre en question … Le pb, surtout pour les personnes de 20 ans, c’est qu’on est nés là dedans. C’est donc devenu complètement normal de pouvoir consommer autant, et on n’imagine même pas qu’il puisse y avoir des conséquences, encore moins aussi terribles. J’entends souvent « je préfère ne pas savoir ». Peut-être qu’il faudrait ouvrir les yeux … Parce que tout ça est affreux. Et ça n’implique pas que les animaux, puisque consommer de la viande industrielle (qui représente 95% de la viande consommée) est mauvais pour la santé. Je n’ai pas fais cet article dans le but d’amener les gens à réfléchir, mais si c’est le cas, je ne pourrai que m’en réjouir ! Merci pour ton commentaire ! Bisous !

  • Intriguée

    30 janvier 2014 at 12 h 38 min Répondre

    Oui, c’est ce que je voulais dire par « les conditions d’élevage et d’abattage ».

    • Gala

      30 janvier 2014 at 12 h 43 min Répondre

      Oui bien sûr ! Ca voulait dire la même chose, mon commentaire n’était pas très pertinent 🙂 !

  • Intriguée

    30 janvier 2014 at 12 h 45 min Répondre

    Ah ok 😉

  • MsOriginalDoll

    8 février 2014 at 16 h 45 min Répondre

    De très belles valeurs félicitations ! J’adore manger végétarien, mais j’ai vraiment des soucis de santé qui ne m’aident pas à le rester très longtemps, quand j’ai la flemme de faire à manger, le seul restaurant qui existe près de chez moi et rapide surtout, c’est Mac Do ou le Kebab donc…

    • Gala

      12 février 2014 at 11 h 17 min Répondre

      Au McDo on me regardait toujours avec des grands yeux quand je demandais d’enlever le poulet dans la Salade César ! Et au Kebab, je prenais une galette fêta, c’est super bon ! Mais maintenant que je suis végétalienne je ne sais pas trop ce que je pourrais manger là bas ! De toutes façons, je n’y vais que très rarement à la base ! Je suis désolée d’apprendre que tu as des soucis de santé… C’est toujours énervant de ne pas pouvoir manger comme on le souhaiterait … Bisous 🙂 !

  • Carole

    25 février 2014 at 14 h 21 min Répondre

    J’adore ton blog, ton article et ton courage. Je ne suis pas vegan, ni même végétarienne car j’avoue mangeais de la viande occasionnellement en étant invitée ou en cuisinant des plats pour Chéri.
    J’ai toujours eu du mal d’ailleurs à me dire « ce « truc » était un animal?!… » Rien que d’y penser çà m’énerve car j’aime beaucoup les vaches (vivantes, ein?).
    Fourrure, peaux, cosmétiques testés sur animaux n’ont eux jamais eu leur place chez moi.
    Cà ne tiendrais qu’à moi, tous ces animaux resteraient dans leur nature à vivre leur vie…. Mais sommes-nous assez nombreux pour revendiquer leurs droits?

    Bonne continuation 😉

    • Gala

      2 mars 2014 at 19 h 39 min Répondre

      Merci Carole 🙂 ! Tu n’es peut-être pas une « vraie » végétarienne, mais je trouve ça bien que tu te préoccupes de la fourrure, du cuir et surtout des produits testés ! Nous ne sommes pas encore assez nombreux, c’est pour cette raison qu’il faut en parler et informer ! Bisous !

  • Au gré de mes envies

    5 juin 2014 at 18 h 01 min Répondre

    Je découvre ton blog et il me plait beaucoup.

    Je suis végétarienne depuis 26 ans, un de mes 2 garçons, qui n’a jamais mangé un morceau de viande, est devenu végétalien depuis 3 ans, sauf pour les oeufs qui viennent de mes poules.
    Par contre je cuisine parfois de la viande pour mon mari qui, s’il n’a pas fait le même choix que moi, en mange rarement, mais de qualité bio.
    Je ne rencontre pas de problème en société, en général, je ne m’éternise pas sur le sujet, mais j’explique que c’est mon choix par amour et respect des animaux.

    Je me rends compte que les gens ont une écoute bienveillante quand on ne les culpabilise pas, et cela nous permet de mieux faire accepter nos arguments, et même d’éveiller une prise de conscience chez eux.

    Je te félicite d’aller au bout de tes convictions.
    Bisous

    Ps : Excuses-moi pour cette tartine, LOL

    • Gala

      10 juin 2014 at 16 h 30 min Répondre

      Ne t’excuse pas, au contraire, j’adore les longs commentaires 🙂 ! Tu as tout à fait raison, ce n’est pas en étant agressif ou en faisant culpabiliser les gens que l’on arrivera à faire accepter notre façon de vivre, et pourquoi pas comme tu le dis d’éveiller une prise de conscience ! Mais en soi, ce choix remet en question celui des autres, et parfois certaines personnes culpabilisent et sont sur la défensive alors même qu’on ne leur a fait aucun reproche ! Il faut apprendre à gérer ce genre de réaction, et ne pas le prendre pour soi mais ce n’est pas toujours évident ! A mon tour de vous féliciter, toi et ton fils pour votre engagement ! Bises !

  • Marine

    17 juillet 2014 at 22 h 57 min Répondre

    A partir de quel âge es-tu devenu végétarienne ?

    • Gala

      18 juillet 2014 at 14 h 47 min Répondre

      A partir de 7 ans 🙂 !

      • Marine

        23 juillet 2014 at 23 h 37 min Répondre

        J’ai 15 ans et mes parents ne veulent pas que je sois végétarienne pour cause que j’ai besoin a mon âge de manger de la viande parce que sinon je peux être malade , c’est vrai ce qu’ils me disent ? ils m’ont fais passer une prise de sang et je suis en manque de beaucoup de choses .. En septembre je refais une prise de sang mais il est impossible pour moi de manger de la viande , a chaque fois que j’ai un morceau de viande dans mon assiette je pense a cette animal .. 🙁

        • Gala

          25 juillet 2014 at 11 h 22 min Répondre

          Je comprends tout à fait que tes parents soient inquiets, mais je ne peux pas te dire qu’ils disent vrai dans le sens où je n’ai pas mangé de viande depuis 17 ans et … Je suis en bonne santé. Que l’on mange de la viande ou pas, on a forcément des carences si on s’alimente mal ! Le problème vient plutôt de là !

          Regarde ces articles, ils t’aideront peut-être à mieux t’alimenter :

          http://galasblog.com/eat/
          http://galasblog.com/apports-nutritionnels/
          http://galasblog.com/une-semaine-vegan-et-sans-gluten/

          Je te souhaite bon courage, tu vas y arriver ! Et n’hésite pas à me demander plus de détails s’il y a quelque chose que tu ne comprends pas dans les articles … Je suis là pour ça 🙂 ! Bisous !

  • Intriguée

    23 septembre 2014 at 22 h 38 min Répondre

    Bonjour,

    Je reviens sur ce post de longs mois plus tard… Et oui car mon cheminement personnel a continué, et je suis à présent en train d’essayer de devenir végétarienne (et oui ce n’est pas facile tous les jours, et pour l’instant je mange la viande que l’on me sert lorsque je suis à l’extérieur).
    J’ai également l’intention de me passer de produits laitiers car je trouve leur mode de production particulièrement atroce (mais c’est dur d’arrêter le fromage…).

    Voilà voilà, bonne continuation et merci encore pour votre témoignage !

    • Gala

      25 septembre 2014 at 16 h 08 min Répondre

      Tu me vois ravie de lire ça 🙂 ! Le fromage n’est pas le plus facile à arrêter j’en conviens … Essaie peut-être de compenser avec le sojami et de faire des fromages végétaux (ça prend un peu de temps mais c’est très bon). J’ai partagé une recette de mozza vegan dans cet article : http://www.galasblog.com/une-semaine-vegan-et-sans-gluten/ (tout à la fin du petit livre) !
      Merci d’être repassée par ici et n’hésite pas à revenir pour nous tenir au courant 🙂 ! Bises !

  • Maelys

    29 décembre 2014 at 22 h 20 min Répondre

    Je découvre ton blog, et je le trouve génial. Tu as tes idées mais tu sais expliquer et partager ton point de vue.
    Les vegan, végétariens, sont souvent jugés…
    Je suis deviens végétarienne petit à petit, depuis que j’ai sauvé avec ma maman 4 petits poneys shetland de l’abattoir, qui nous ont été remis dans un état pitoyable… Le Mr se fait appeler « Le tortionnaire d’Ogy ».
    Le sauvetage de ces petits bébés nous a tous bien fait réfléchir….
    Mais depuis ils vont bien, on a même eu un petit poulain, qui s’est fait naturellement. Belle revanche sur la vie pour ses poneys qui auraient du finir en steak…

  • Marjomya

    19 octobre 2015 at 22 h 13 min Répondre

    Merci beaucoup pour cet article. Je viens de découvrir ton blog. Après 1 an sans viande, je me dirige maintenant vers l’arrêt total de poisson et du veganisme, en tout cas autant que je le peux. Je fais ça à mon rythme et je suis tellement heureuse de ses choix.
    J’aimerai tellement que le monde ouvre les yeux, que les gens ouvrent leurs coeurs…

    Heureusement beaucoup commence à comprendre et ça me donne espoir pour l’avenir.
    Merci à toi aussi, sans toi , sans les bloggeuses bcp de personnes ne franchiraient pas le cap ! 😀
    Bisouus

  • Laly

    1 novembre 2015 at 16 h 52 min Répondre

    Raisons auxquelles j’adhère complètement et qui ne sont pas du tout comprises par mon entourage non plus. Mais je tiens !

  • Enossa

    28 août 2017 at 5 h 22 min Répondre

    Après avoir parcouru casi tous tes articles de cette categorie, je me sens déjà mieux , voilà longtemps que je voulais devenir .. Enfin essayer lol de devenir Vegan, et même si je ne suis pas certaine d’y arriver à 100% je vais essayer . Je me sens rassurée . Oui bizarre :p.

Post a Comment

vingt + quinze =