Gala's blog | Bien définir son type de peau
6248
post-template-default,single,single-post,postid-6248,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,select-theme-ver-3.3,menu-animation-underline,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12,vc_responsive

Bien définir son type de peau

Et si connaître notre type de peau n’était pas si important qu’on veut bien nous le faire croire ? Et si les appellations peau grasse, mixte ou sèche n’étaient en fait que des termes marketing ? C’est ce que m’a appris Julien Kaibeck, auteur de la Slow Cosmétique. Il affirme que notre type de peau n’est pas ce sur quoi on doit se focaliser, ce qui est important est de savoir si l’on a la peau sensible ou déshydratée. Cela explique en partie pourquoi l’on n’arrive pas à se débarrasser de ces petits boutons qui trainent sur notre front, ou encore de ne plus avoir une peau aussi sèche qu’elle commence à se transformer en croco.

Il existe finalement peu de types de peau différents et on peut les différencier selon des critères assez simples. Il faut aussi savoir que notre type de peau peut changer, en fonction de facteurs extérieurs.

typedepeau2

 

Quel est mon type de peau ?

 

Peau grasse 

Une peau grasse se repère assez facilement :

  • Pores de la peau visibles car dilatés
  • Toucher huileux
  • Peau épaisse, ferme et élastique
  • Peau luisante (la fameuse zone T, ou médiane, brillante)
  • Présence de points noirs et imperfections

 

Peau sèche 

La peau réellement sèche est assez rare, la plupart d’entre nous avons la peau mixte ou grasse ET déshydratée ou sensible.

  • Grain de peau fin
  • Peau rêche au toucher et qui “pêle”
  • Rides et ridules
  • Aspect mat
  • Sensation d’inconfort après le nettoyage

 

Peau mixte 

La peau mixte se traduit par toutes les caractéristiques que vous venez de lire ! Si en plus d’avoir des petits boutons, vous constatez un certain inconfort après vous être lavé … C’est parce que votre peau est grasse sur la zone médiane ET sèche sur le reste du visage. Contrairement à ce que l’on pourrait croire, ce ne sont pas les peaux grasses et sèches qui sont les plus répandues, mais bien les peaux mixtes.

 

Peau déshydratée 

Une peau déshydratée, c’est avant tout une sensation d’inconfort. Voici les principales caractéristiques qui vous permettront de déterminer si oui ou non, votre peau a besoin d’hydratation.

  • Sensations d’inconfort et de tiraillements localisés
  • Peau rêche au toucher sur des zones localisées
  • Présence de tout petits boutons rouges
  • Teint terne

Les soins adaptés : une peau déshydratée se soigne de l’intérieur ! D’ailleurs, saviez-vous que les eaux florales du commerce dites “hydratantes” ne servent à rien ? La peau est imperméable, elles sont donc parfaitement inutiles dans ce contexte ! Pour réhydrater la peau, on passera donc par l’alimentation. Il faut qu’elle soit riche en lipides, c’est à dire qu’il faut manger plus gras. Gras, d’accord, mais pas n’importe lequel, vous vous en doutez bien. 3 à 4 c à s par jour d’huiles végétales de première pression à froid : olive, colza, tournesol (je les ajoute sur mon plat une fois qu’il a fini de cuire), suffisent pour réhydrater votre peau … Pensez aussi à boire assez d’eau, entre 1,5 l et 2 l par jour. Limitez les boissons telles que le café et l’alcool qui maintiendront la déshydratation du corps.

En plus de ça, pensez à appliquer sur le visage des huiles végétales pures plutôt que des soins agressifs, que vous pouvez utiliser pour vous démaquiller ou comme soin de nuit :

  • Peau déshydratée : huile de camélia, huile de chanvre, huile de souchet.
  • Peau mixte à grasse et déshydratée : huile de rose musquée.

 

Peau sensible 

Une peau sensible est une peau réactive. C’est à dire qu’elle réagit très facilement et rapidement à n’importe quel type d’agression extérieure : pollution, tabac, froid, soleil mais aussi stress … On la repère assez facilement, par la présence de rougeurs diffuses sur la peau.

Les soins adaptés : une peau sensible a besoin de douceur et de protection. Choisissez des soins et produits nettoyants sans ingrédients irritants tels que les sulfates et limitez ceux qui sont trop agressifs comme les gommages. Il faut privilégier les produits cosmétiques bio ET naturels et les ingrédients “purs” tels que les huiles végétales : huile de cameline, huile d’amande douce, huile de coton (pour se démaquiller et comme soin de nuit).

 

Et vous, quel est votre type de peau ?

 

Cet article vous a plu ? Twittez et partagez !

 

13 Comments
  • Alessak

    11 novembre 2014 at 12 h 59 min Répondre

    Encore un article très intéressant, merci

    • Gala

      11 novembre 2014 at 15 h 06 min Répondre

      Merci à toi 🙂 !

  • Marie

    11 novembre 2014 at 14 h 08 min Répondre

    Très intéressant cet article (tout comme ton blog d’ailleurs, un concentré de bons conseils et de bonnes idées, avec une vision des choses justes et objectives et concrètes).

    Par contre, j’ai une question : pour les peaux sensibles qui ne supportent pas l’eau du robinet, comment faut-il se démaquiller et nettoyer son visage ?

    Je précise que j’ai le même type de peau que toi : mixte, sensible, réactive et déshydratée. Ajoutons à cela, énormément de cicatrices sur le visage (tout comme toi, j’ai été sous Roaccutane) que je peine à faire partir…

    Je me démaquillais à l’huile végétale de Rose Musquée, pendant un temps, mais pour le rincer, il fallait de l’eau… Sauf que je me suis aperçue que c’était l’eau calcaire qui me donnait des boutons, pas l’huile. Idem lors de mon gommage au sucre hebdomadaire et avec mon masque au miel de Manuka.

    J’ai donc tout arrêté et je suis passée au lait démaquillant classique, dans le cadre d’une routine “Less is more”. Sauf que ce dernier, ne nettoyant pas parfaitement ma peau en profondeur, fini par me boucher les pores de la peau et m’apporte des points noirs. Bref, je ne sais plus quoi faire. Des conseils ?

    Merci d’avance et bonne journée !

    • Gala

      11 novembre 2014 at 15 h 16 min Répondre

      Merci beaucoup, c’est très gentil 🙂 ! Pour éviter l’eau calcaire, il faut rincer ton huile avec de l’eau thermale. Tu en trouves facilement en magasin bio ou en parapharmacie ! Tu vas constater une sacrée différence, plus de tiraillements et les petits boutons devraient partir !! Ensuite, tu peux te laver le visage avec un savon très doux et sans parfum (j’aime beaucoup celui de chez Melvita en magasin bio) et là aussi, tu rinces à l’eau thermale ! Essaie peut-être d’espacer un peu plus les gommages, le temps que ta peau se remette 🙂 ! Bon courage ! Bises !

      • Marie

        12 novembre 2014 at 19 h 38 min Répondre

        Merci beaucoup pour tes conseils, je prends bonne note. As-tu une eau thermale en particulier, à conseiller ? Je possède également de l’hydrolat d’Immortelle, penses-tu que c’est efficace en guise de rinçage ?

  • Mademoisellevi

    11 novembre 2014 at 20 h 51 min Répondre

    Et bien moi j’espère en finir viiiite avec la peau mixte
    Je la trouve super chiante :p
    Très intéressant ton article, je pense qu’il en aidera plus d’une
    Surtout que si on connait sa peau on peut utiliser les soins qui lui correspondront le mieux et ça c’est important 🙂

    • Gala

      14 novembre 2014 at 11 h 03 min Répondre

      Exactement 🙂 ! Oui la peau mixte n’est pas évidente au début, maintenant ça va … Je m’y suis faite ^^ ! Si tu l’hydrates correctement, ça devrait aller !

  • Meugleu

    12 novembre 2014 at 15 h 47 min Répondre

    Merci pour cet article très clair et intéressant. Du coup, comme Marie, j’ai la peau sensible, déshydratée et mixte… you-pi! Je me démaquille déjà à l’huile de coco mais j’ai encore des zone sèches sur le bas des joues (et des points noirs sur le nez, glamour quand tu nous tiens). Du coup je pique la crème Weleda bébé au Calendula du bébé mais il faut que je trouve l’huile qui me convient.
    Merci encore!

    • Gala

      14 novembre 2014 at 11 h 05 min Répondre

      Ahah, ce ne sont pas des sujets glamour à la base !! L’huile d’avocat est pas mal … J’avais d’énormes zones sèches sur le corps, ma peau partait en lambeaux sans trop de raison, et elle m’a rattrapé ça en quelques jours !

  • Delphine Classy Chicissime

    29 novembre 2014 at 10 h 53 min Répondre

    Superbe article!
    J’ai une peau sensible et déshydratée, j’ai fait une allergie aux composants chimiques des produits Chanel! Jamais plus je donnerai un euro pour cette marque.
    Ça fait des mois que ma peau est abimée et comme je ne veux plus utiliser des produits non vegan, ce n’est pas évident de trouver la solution…
    En ce moment j’applique directement une huile pure (d’avocat) comme tu le conseilles dans ton article.Je vais quand même essayer avec l’huile de souchet ce sera peut être plus efficace.
    Je vais également commencer dès ce midi à ajouter 3c a soupe d’huile de tournesol à mes plats et boire un peu plus d’eau…J’espère que je verrai bientôt de bons résultats…

    Un grand merci pour tes conseils
    Bisous

  • Juliette

    9 mars 2016 at 21 h 01 min Répondre

    Je laisse régulièrement respirer ma peau sans rien dessus, jusqu’à plusieurs fois par semaine en été. Ca se passe bien, cela lui fait du bien de “travailler” seule. Elle s’en porte fort bien!

  • Manon

    30 juin 2016 at 16 h 35 min Répondre

    Ton article est vraiment très intéressant mais j’avoue que j’ai du mal à déterminer mon type de peau ….
    Je vais approfondir ! 😉

  • Mawa

    3 août 2018 at 8 h 58 min Répondre

    Eh bien, mixte sur la zone T, sèche sur les joues et sensible sur les pommettes ! On aime on adore !

Post a Reply to Juliette Cancel Reply

dix-neuf − seize =