Gala's blog | Mes astuces pour lutter contre les allergies au pollen (au naturel)
8742
post-template-default,single,single-post,postid-8742,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,select-theme-ver-3.3,menu-animation-underline,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12,vc_responsive

Mes astuces pour lutter contre les allergies au pollen (au naturel)

Depuis plusieurs années, je souffre (oui, c’est le mot) du rhume des foins. C’est insupportable, même les anti-histaminiques ne font pas complètement effet. Cette année, je n’ai plus de cachets et je n’ai pas envie de retourner chez le médecin pour qu’il me refasse une prescription et ce pour plusieurs raisons. J’essaie donc de me soigner au naturel depuis quelques semaines.

En voyant l’autre jour à la télé que la carte des pollens était rouge sur quasiment toute la France (risque allergique maximal), je me suis dit que j’allais partager avec vous mes astuces. Bien que je les aie mises en place il y a peu, elles sont tout de même assez efficaces. Cependant, je ne peux pas garantir que ça fonctionnera aussi sur vous, malheureusement on fonctionne tous différemment …

remede_naturel_allergies

 

Qu’est-ce que le rhume des foins ?

 

Le rhume des foins, rhinite allergique ou allergies au pollen est une réaction du corps contre certains allergènes. Je ne suis pas médecin, mais si j’ai tout compris, lorsqu’il est confronté à eux, il libère alors de l’histamine (d’où l’appellation des médicaments “anti-histaminiques”) qui va causer des maux très dérangeants tels que : écoulement nasal, démangeaison de la gorge et des yeux … Les grands responsables sont bien souvent les pollens (graminées, gazon, arbres ou fleurs), mais aussi les acariens et même nos petites boules de poils (j’étais hyper allergique à mon lapin Léon l’été, mais pas spécialement l’hiver …).

La rhinite allergique peut paraître anodine, et l’est dans la plupart des cas, mais il peut arriver qu’elle se complique. Il ne faut alors pas le prendre à la légère car elle peut en effet dégénérer en asthme. Alors certes, se soigner au naturel c’est mieux que tout : généralement pas de tests sur les animaux et bien plus assimilable par le corps. Cependant, en attendant qu’ils soient safe et cruelty free (parce qu’ils le seront un jour, j’y crois) et comme la plupart des asso véganes le précisent, les médicaments sont parfois un mal nécessaire. Mais fort heureusement pour nous, les produits naturels permettent la plupart du temps de nous soigner, plus efficacement et ce sans effets secondaires.

Comme dans mon cas, par exemple. Je suis sous anti-histaminiques depuis que j’ai 14 ans … Tous les jours durant 3 mois dans l’année, je prends des médicaments, et je trouve ça juste horrible. J’ai donc décidé d’arrêter cette année, et quand j’ai pris cette décision, je me suis dit que les remèdes naturels n’allaient pas fonctionner. En effet, même les médicaments ne me soulageaient pas complètement (oui, j’ai encore quelques restes du conditionnement conventionnel). Le fait est qu’au final, mes remèdes naturels sont certes un peu plus contraignants à prendre, mais ils sont finalement bien plus efficaces que les anti-histaminiques. Et ça y est, je ne prends plus de médicament tous les jours !! Enfin !

 

Mes remèdes naturels

 

J’ai regardé sur internet quel type de remède je pouvais prendre. Je me suis plutôt tournée vers les infusions. Je suis sûre que les huiles essentielles doivent bien fonctionner mais je ne m’y connais pas assez en la matière et je n’avais pas vraiment le temps de creuser le sujet. Parce que les allergies, elles n’attendent pas (et je ne les ai pas vues arriver).

J’ai donc commencé avec une infusion de thym, parce que j’en avais chez moi. Le thym est un puissant antiseptique et il est excellent pour les allergies respiratoires d’après Mr Ginseng. Il stimule par la même occasion le système immunitaire, ce qui n’est pas du luxe.

Le thym m’a soulagée, mais il manquait un petit quelque chose. J’ai regardé avec quoi le combiner et il s’avère que l’ortie est elle aussi très efficace pour soulager les symptômes des allergies au pollen. Ces deux plantes ont considérablement diminué mes allergies sans toutefois les éradiquer complètement.

J’ai donc décidé d’ajouter du cassis à ma routine anti-allergies. Le cassis est l’un de mes fruits et de mes superfoods préférés. Quand j’ai vu que c’était un puissant anti-allergique, je n’ai pas hésité une seconde. Et le fait est que grâce à lui, je n’ai plus du tout de symptômes. J’ai opté pour de l’hydrolat de cassis (ou du macérât glycériné) et j’ajoute aussi quelques feuilles à mon infusion.

L’arrêt du gluten et des produits laitiers peut aussi vous aider voire éradiquer complètement les allergies au pollen. Ca n’a pas fonctionné sur moi, à mon grand désespoir mais je sais que chez certaines personnes, les allergies ont disparu quand elles ont arrêté le lait et le gluten.

 

Comment je procède :

Au niveau des proportions des plantes, j’y vais un peu au pif. Je remplis ma petite boule à thé de feuilles séchées d’ortie, de cassis et de thym. J’essaie d’en mettre à parts égales. Je laisse infuser au minimum 30 minutes car j’ai remarqué que plus c’était concentré, mieux ça fonctionnait.

Je bois au minimum 500 ml par jour de cette infusion, j’essaie de la boire tôt le matin avant même que les symptômes ne se déclenchent. Ils sont plus faciles à taire s’ils ne sont pas au max. Je bois donc environ 300 ml le matin et 200 ml tout au long de la journée (mais ça peut être plus, hier j’en ai bu 1 litre par exemple).

En plus de cette infusion, je prends 2 cc d’hydrolat de cassis (ou 50 gouttes de macérât glycériné) dans un verre d’eau.

Comme je vous le disais, ces remèdes sont un peu plus contraignants à prendre qu’un anti-histaminique. Cependant, ils sont plus efficaces.

Au niveau du goût de l’infusion, le thym prend le dessus sur l’ortie et le cassis. Ce n’est pas excellent, mais ce n’est pas infect non plus. Ca se boit donc assez facilement.

J’ai acheté les plantes séchées en magasin bio, vous pouvez même en trouver labellisées Nature & Progrès. L’hydrolat de cassis se trouve en magasin bio ou sur AZ, le macérât glycériné en magasin bio.

 

Autres petites astuces :
  • Si vous passez une journée à la campagne, prenez une douche et lavez-vous les cheveux en rentrant.
  • Essayez de passer l’aspirateur et faire la poussière assez souvent dans votre maison … Surtout si vous avez des animaux.
  • Portez des lunettes de soleil (je ne sais pas trop pourquoi, mais je constate bien une différence quand j’en porte ou non).
  • Evitez de faire sécher votre linge à l’extérieur.
  • Diminuez les produits laitiers et le gluten, ça peut aider.
  • N’hésitez pas à tester les huiles essentielles si vous vous y connaissez (et à en proposer en commentaire !!). On m’en a conseillé quelques unes sur Instagram et je pense bientôt me lancer.
  • Variez les remèdes si certains ne fonctionnent pas sur vous, il y en a tellement : menthe poivrée (inhibe la sécrétion d’histamine), estragon (prévient le rhume des foins, anti-allergènes) …

 

Et vous, êtes vous allergique au pollen ?

Quels sont vos remèdes naturels ?

 

 

Cet article vous a plu ? Twittez et partagez !

18 Comments
  • Lucile

    11 juin 2015 at 9 h 30 min Répondre

    Cet article tombe à pic !
    Je suis aussi une habituée des antihistaminiques de juin à septembre, et depuis que je vis à paris, pollution oblige, ça a empiré (respiration sifflante, et nez qui coule toute l’année… youpi)
    Seulement depuis l’année dernière (je ne sais pas pourquoi, un ras le bol de mon corps ?) Les médicaments me plongent dans le brouillard : si je les prends le soir je peux dormir jusqu’a midi alors que je suis plutôt du genre leve-tôt, et si je les prends le matin c’est la catastrophe ! Je suis un zombie toute la journée !
    Je suis végétarienne et j’ai lu que le vegetalisme/veganisme et l’arrêt du gluten pouvaient remédier aux allergies, alors j’essaie de m’y mettre depuis quelques semaines, je verrai en juillet si ça a déjà une incidence sur mon état (c’est ce mois la ou c’est le pire en général pour moi).
    Mais je compte bien essayer les infusions que tu conseilles, ça ne peut que faire du bien de toute façon ! 🙂

    • Gala

      11 juin 2015 at 10 h 02 min Répondre

      Ah merci Lucile, depuis hier je me disais que j’oubliais quelque chose dans cet article … Et c’était le rôle que peuvent jouer les produits laitiers et le gluten dans les allergies ! Personnellement, ça n’a rien changé mais en effet, les allergies ont disparu chez certaines personnes qui ont arrêté d’en consommer.
      C’est fou que les antihistaminiques te fassent cet effet, ça “shoote” toujours un peu mais à ce point … C’est possible que ce soit un ras le bol de ton corps !! Et tu as raison, dans tous les cas, les infusions ne te feront pas de mal 🙂 !

  • pauline

    11 juin 2015 at 10 h 28 min Répondre

    J’ai souffert également de ces allergies quand je vivais à Paris et ce qui marchait très bien sur moi, c’est l’HE d’estragon en interne, à l’époque, Pranarom en proposait en gélule mais depuis ce n’est plus en vente… Donc je te conseillerais 2 gouttes 3 fois par jours sur un support style sucre, miel, huile…
    Autres choses, les allergies sont souvent le symptômes d’un problème du système immunitaire et du coup de la flore intestinale donc une petite cure de pro et prébiotique peut être intéressante que si tu es sûre d’avoir la parois intestinale en bon état sinon ça ne sert à rien. Si tu as un doute, il faut d’abord la refaire avec une alimentation hypotoxique (chose dont tu dois te rapprocher) et des compléments alimentaires pour refaire les jonctions serrés style glutamine, etc et seulement après une cure de 21 jours minimum prendre les pré et probiotiques tjs à distance des repas 😉
    Voilà voilà!
    Bon courage en tout cas!

  • Elodie

    11 juin 2015 at 11 h 10 min Répondre

    Bonjour à tous !
    Je suis allergique aux graminées et à l’ambroisie depuis mon adolescence , je suis suivi par un allergologue depuis et sous traitement antihistaminques tous les ans. Le problème c’est que le traitement ne fonctionne pas vraiment sur moi ! J’ai même fait une cure de désensibilisation qui a fonctionné que moyennement sur moi .Donc autant dire que j’en ai ras le bol de tous ces tratements qui ne fonctionne pas ! en tt cas sur moi !
    Merci pour cet article qui arrive à point nommé !!! Je vais sûrement essayé les infusions dont tu parles et j’ai également pris rdv chez un homéopathe à la fin du mois pour essayer de trouver un traitement plus adapté pour moi ! Je croise les doigts 😉
    Par contre , je tenais juste à t’informer qu’à priori les Huiles essentielles ne sont pas recommandées en cas d’asthme (c’est mon cas) . J’ai appris ça dernièrement par mon pharmacien qui me l’a dit et je me suis dit que ça pourrait t’intéresser de le savoir aussi ! 😉
    voilà ! Belle journée à toi & bon courage à tous les allergiques !!!! <3

  • Thalie87

    11 juin 2015 at 12 h 33 min Répondre

    Ma fille de 11 ans est allergique aux pollens de graminée (avec tendance à l’asthme). Elle est suivie depuis 6 ans maintenant par un allergologue qui lui a fait débuter un programme de désensibilisation (nous le terminons cette année, après 5 ans de traitement). Le médicament s’appelle GRAZAX. Je ne sais pas si tu en as entendus parler mais il a tellement bien marché sur ma fille que je me permets de te laisser l’info ici. En résumé, il s’agit de prendre un comprimé tous les soirs de janvier à juin. Ma fille n’a pratiquement plus aucun symptôme en saison, elle est même moins malade le reste de l’année pour tout ce qui est virale. J’espère que ça va marcher pour la saison prochaine. En tout cas, je note tes info très importantes pour se soigner plus “bio”. Bon courage à toi.

  • Alice

    11 juin 2015 at 13 h 27 min Répondre

    Je n’avais pas pensé aux infusions !
    Contrairement à toi mon premier réflexe ce sont les huiles essentielles. On m’a conseillé un mélange de marjolaine et de citron en diffusion, au “pire” de la crise il m’arrive de mettre quelques gouttes de marjolaine sur un mouchoir, ça soulage assez bien les symptômes respiratoires.
    Cette année j’ai ajouté un peu d’HE de lavande un peu par hasard (et parce que j’aime tellement l’odeur !), j’ai l’impression que ça booste le mélange de base !

  • Carole

    11 juin 2015 at 14 h 02 min Répondre

    Le plantain lancéolé est efficace contre les allergies saisonnières, en teinture mère, en gélules ou en infusion. Et les feuilles fraîches sont excellentes en salade !!!!

  • Tiphaine RoadtoYoga

    11 juin 2015 at 14 h 13 min Répondre

    Hello Gala! 🙂

    Merci pour cet article et ces conseils qui tombent à pic, en ce moment je crois qu’on est nombreux à souffrir des allergies. Mais la nature fait bien les choses et nous apporte aussi beaucoup de solutions qui nous soulagent! Je vais essayer ton infusion.

    Pour ma part, mes huiles essentielles sont devenues indispensables cette saison. J’avais un traitement (désensibilisation) l’année dernière mais pour moultes raisons je ne l’ai pas renouvelé cette année, et je suis comme toi, pas très fan de prendre un cachet par jour (qui m’endort complètement d’ailleurs comme le dit Lucile en commentaire).
    Donc ma routine, c’est assez simple: le matin je dépose au coeur d’un mouchoir 2 à 3 gouttes de chacune de ces huiles essentielles: romarin, menthe poivrée, eucalyptus et lavande. Je sniffe ce mouchoir un peu quand j’en ai envie dans la journée (je passe pour une droguée quand je prépare ma potion et renifle mon mouchoir dans le RER haha). Je renouvelle le soir, et pose le mouchoir à côté de mon oreiller…
    Par ailleurs je prendre aussi un spray des Pyrénées (avec de la Propolis) pour le nez, je me sens plus “réveillée” au niveau des sinus.

    Je te souhaite bon courage dans cette saison, et profitons quand même du soleiiiil 😀

    Tiphaine

  • Elodie

    11 juin 2015 at 17 h 11 min Répondre

    Salut !
    Merci encore une fois pour cet article ; je suis moi-même allergique aux graminées, je prends mes petits comprimés tous les matins… Et vraiment, j’aimerais bien trouver quelque chose de plus naturel ! Je vais essayer le mélange thym/cassis/ortie que tu nous préconise au plus vite 😉
    J’ai aussi une autre question bien loin de ton article du jour : je te suis depuis un moment (tu dois voir assez souvent mon nom apparaître dans les commentaire^^), j’ai une routine démaquillage et hydratation naturelle à base d’huiles végétales et de beurres végétaux (j’ai d’ailleurs testé ta recette de “crème de nuit” composée d’huile de coco de d’HE de tea tree. Ce la fait 5 jours que ce mélange prend possession de ma peau chaque soir, j’espère voir une différence sur mon acné… Je croise les doigts !). J’hydrate mon corps avec du beurre de karité bio (merci AZ !), mais celui-ci n’est pas suffisamment hydratant pour les zones très sèches que sont les pieds et les mains. J’ai également testé l’huile de coco seule sur le corps ; l’odeur est parfaite, mon corps (s’il pouvait parler) me dit merci mais elle est elle aussi insuffisante pour hydrater mes mains. Aurais-tu une huile ou un beurre en particulier à me recommander pour hydrater ces zones très sèches ?
    Merci d’avance pour ta réponse.
    Bonne continuation pour ton blog qui fait mon bonheur régulièrement =)
    Elodie

    PS : je viens de confectionner mon premier gros panier sur Happy Léon et j’ai été ravie de constater que tu proposais maintenant des protections solaires bio et “propres” ; c’est pile ce que je cherchais pour cet été ! J’espère que tu ajouteras plein de nouveautés à la rentrée, je suis certaines qu’elles feront mon bonheur (celui de mon banquier beaucoup moins =P ). Encore merci !

  • Adélaïde

    12 juin 2015 at 9 h 32 min Répondre

    Bonjour Gala,
    merci pour cet article. Je viens de revenir à Paris après avoir habité ailleurs en France pendant quelques années, et comme par hasard, pour la première fois de ma vie je ressens les effets des allergies au pollen … Je sais qu’allergie et pollution sont inextricablement liées… Je trouve donc que ton article tombe à pic !
    J’ai une question, aurais-tu une adresse à me conseiller pour trouver des herbes sèches ? Par exemple l’ortie séchée… Les magasins bios aux alentours n’en ont pas, et le marché que je fréquente non plus !

    Je te remercie d’avance pour ta réponse et souhaite longue vie à ton blog !

  • Ehtiras

    12 juin 2015 at 13 h 49 min Répondre

    Merci beaucoup pour cet article! Bon je ne pense pas pouvoir tenter ce que tu dis parce que j’y suis allergique aussi ^^
    Mais c’est rare de trouver des articles là-dessus donc je salue l’initiative, et merci aux autres lectrices pour leurs astuces aussi 🙂
    Je suis sous anti-histaminiques toute l’année et de mars à septembre je complète par de l’homéopathie, si on est vraiment assidue au traitement ça évite vraiment les grosses crises (après je sais que ça reste un médecin, et des médicaments, ce que tu souhaites visiblement éviter mais on ne sait jamais 😉 )

  • alice

    18 juin 2015 at 14 h 12 min Répondre

    Moi je pourrais jamais arrêter le lait, j’espère que la théorie ne s’applique pas pour moi :/ Si non merci pour les astuces, t’est top ! 🙂

  • Marie

    1 septembre 2015 at 23 h 41 min Répondre

    Le pollen , mon pire ennemi chaque été..MERCI

  • Sweetlilou

    19 avril 2016 at 5 h 14 min Répondre

    Il existe un lien entre allergie et l’organe foie. Il convient évidemment de nettoyer son foie au printemps.La plante à privilégier pour le drainage du foie sera le desmodium, qui est riche en propriétés anti-histaminiques. On peut aussi nettoyer son foie avec l’oligo-élément germanium, qui aidera à lutter contre les phénomènes inflammatoires.On évitera le drainage à la sève de bouleau si l’on est allergique aux pollens de cet arbre. Pour en savoir plus sur l’allergie aux pollens:http://allergie-aux-pollens.confort-domicile.com/

  • Sweetlilou

    19 avril 2016 at 7 h 18 min Répondre

    Merci pour le partage!Dans la panoplie des solutions offertes par la nature, il en est une qui suscite tout l’intérêt: la synergie de phytostérols et de vitamine C, qui permet de corriger le terrain allergique. Les phytostérols ont un rôle immunomodulateur permettant de stimuler l’immunité souhaitable pour notre organisme.La vitamine C est un antihistaminique naturel efficace, selon plusieurs études scientifiques. C’est pourquoi on conseille aux allergiques de manger beaucoup de fruits et légumes, particulièrement pendant la saison pollinique. En savoir plus sur:http://allergie-aux-pollens.confort-domicile.com/

  • Véronique

    19 avril 2018 at 12 h 36 min Répondre

    Bonjour,
    Pour la tisane on peut aussi utiliser des plantes fraiches pour l’ortie et le cassis vu que j’en ai actuellement au jardin et dans mon terrain?
    Par avance merci .
    Bonne journée

  • Clémence

    17 mai 2019 at 12 h 13 min Répondre

    Bonjour, j’ai testé un produit qui s’appelle “Bionette” c’est génial ! Naturel aussi puisque c’est de la photothérapie. Très efficace sur mon rhume des foins

  • Nathalie leduc

    14 septembre 2019 at 19 h 03 min Répondre

    Coucou
    Ton post remonte à quelque temps , as tu continue ton remède de l’époque où trouvé d’autres solutions. Mon mois d’août et l’actuel d’ailleurs sont les pires. En fait j’ai l’impression que chaque année cela s’aggrave. J’ai essayé la photo thérapie comme la personne précédente qui n’a pas fonctionné sur moi ce qui m’a énormément déçue mais bon.
    Donc je vais essayer tes tisanes
    Croisons les doigts

Post a Comment

cinq × quatre =