Gala's blog | Chronique sportive #2 : Reprendre le sport et rester motivée
6670
post-template-default,single,single-post,postid-6670,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,select-theme-ver-3.3,menu-animation-underline,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12,vc_responsive

Chronique sportive #2 : Reprendre le sport et rester motivée

Je vous avais promis un article sur la reprise du sport tous les 15 jours sur le blog. Il a été décalé de quelques jours, notamment « à cause » du GoGreenChristmas. Comme je vous l’expliquais dans mon dernier article, j’ai repris le sport après une longue période d’inactivité (10 ans, je fais pas les choses à moitié!).

Reprendre le sport après avoir passé autant de temps « sans rien faire » est très difficile. On rencontre toutes sortes de problèmes … Comme la motivation qui se fait doucement désirer … Mais surtout, on ne sait pas trop par où commencer. Je vous ai donné des petites astuces qui peuvent vous aider à choisir le sport « idéal ». Mais pour ma part, il y a eu un travail en amont, qui m’a aidée à ne pas lâcher prise et rester motivée.

Running

Rester motivée

Trouver le sport qui nous convient est une chose. Cependant, si j’ai déjà essayé de courir il y a quelques années, je n’ai pas « tenu » pour autant. Qu’est-ce qui a changé cette fois-ci ? Mon mode de vie. Sans être parfait, il est beaucoup plus sain. J’ai trouvé un équilibre et c’est ce qui me motive à continuer le sport. Je vous assure que je ne suis pas sportive pour un sou, d’ailleurs mon entourage se moque gentiment de moi pour ça. Ca les épate toujours quand je marche plus de 5 minutes et autant dire qu’ils n’y croyaient pas du tout quand on leur a annoncé qu’on allait courir avec mon amie. Tout ça pour dire que, reprendre le sport mais surtout rester motivée est à la portée de tout le monde. Faut-il encore s’en donner les moyens.

Celles qui me suivent depuis le début ont pu suivre mon cheminement vers un mode de vie plus sain. Vous savez donc par quelles phases je suis passée. Et c’est vraiment ce qui a fait la différence pour que je puisse tenir mes objectifs sportifs. Ca a commencé par un changement dans mon alimentation. J’ai arrêté petit à petit de consommer :

  • Des produits laitiers
  • Des oeufs
  • Du gluten
  • Des sucreries
  • Tout ce qui est industriel

 En quoi tout ça m’a aidée à reprendre le sport ? 

  • Je n’ai plus mal au ventre, ce qui est beaucoup plus simple pour aller courir. Plus besoin de m’arrêter toutes les deux secondes, ce qui était le cas avant quand j’allais simplement marcher.
  • Je suis moins fatiguée. Et c’est important car mon état de fatigue ne me motivait en rien à aller faire du sport. On me répétait : « une fois que tu t’y seras mise tu ne seras plus fatiguée, ça vient avec ». C’était faux pour moi, j’avais besoin d’avoir un regain d’énergie AVANT pour me motiver.
  • Je me sens mieux dans ma peau et j’ai plus confiance en moi. Je sais désormais que je suis capable de me tenir à quelque chose. Quand on n’est pas sportif, on est souvent considéré comme étant flemmard et bon à rien (j’en rajoute un peu mais c’est quand même un peu ça). Et pour ma part j’y croyais dur comme fer : « moi reprendre le sport ? Olala non je suis bien trop flemmarde ». Le fait de manger sainement et de réussir à m’y tenir alors que tout le monde trouve ça « impossible » … C’est une façon de me motiver.
  • J’ai fait la paix avec mon corps, ou presque. Je le comprends, je l’écoute et comme il m’a dit qu’il avait besoin que j’aille courir … Non je plaisante. Enfin on en est pas loin. J’ai ressenti le besoin de faire du sport, car manger sainement n’était plus suffisant. Et je l’ai fait, tout simplement.

Changer son alimentation (sans forcément aller aussi « loin » que moi), peut faire une grosse différence.

 Comment je reste motivée ? 

Il n’y a pas de recette miracle. Ce qui convient à certains ne convient pas à d’autres, c’est évident. Mais pour ma part, c’est l’envie d’aller mieux et de me bouger. Quand on commence à avoir un mode de vie sain, on a tendance à vouloir aller toujours plus loin (ce qui n’est pas forcément une bonne chose quand c’est poussé à l’extrême d’ailleurs). Mais on se sent tellement bien … Qu’on a envie d’entretenir cet état. Et quoi de mieux que le sport pour le faire ? C’est assez logique finalement !

Ma motivation : mon corps va mieux et je souhaite entretenir cet état de bien-être.

 Et dans les faits ? 

J’y suis allée très, mais alors très doucement. Ca m’a pris un an, on peut dire que j’ai pris mon temps. Avant, je montais dans le bus même pour faire 500 mètres. J’ai arrêté de faire ça. Ca, c’est le mal. J’ai commencé à marcher… Marcher pour aller bosser chez mon papa l’après-midi (15 minutes aller, 15 minutes retour), marcher pour aller chercher du pain (je vous vois venir, mais ma boulangerie fait du pain sans gluten), marcher pour aller à Biocoop qui est aussi à 15 minutes de chez moi … Bref, marcher, marcher, marcher.

Vous n’êtes pas obligée d’aller aussi lentement que moi … Mais ce n’est pas non plus la peine de passer du tout au tout. Se mettre tout de suite à faire du sport 5 fois par semaine, ça peut vite être décourageant. Déjà parce que ça prend du temps, mais aussi parce que notre corps n’est pas habitué et il peut parfois mal réagir. Pour ma part, je fais une séance de sport par semaine pour l’instant. Et c’est largement suffisant pour commencer. J’en rajouterai sûrement une autre car je commence à en ressentir le besoin. Le tout est d’écouter son corps.

Pour ceux qui, comme moi, ont eu une blessure assez handicapante, je vous conseille d’autant plus d’y aller molo. On peut vite se détruire le corps, et ce n’est pas ce que l’on recherche.

Ecouter son corps et ne pas le forcer est la clé pour rester motivée.

Et vous, racontez-moi tout, avez-vous repris le sport après une longue période d’inactivité ? Comment avez-vous fait pour rester motivée ? Si non, mes conseils vous aident-ils à vous motiver ?

A bientôt,

Gala.

6 Comments
  • Le bazar d'Alison

    11 décembre 2014 at 17 h 48 min Répondre

    Il est chouette cet article, rester motivée avec le froid, c’est pas facile. Mais ça me fait un bien fou de me vider la tête !

  • amandine

    13 décembre 2014 at 10 h 33 min Répondre

    Coucou !!
    Super article 🙂 Je viens de commençais depuis un mois de changer d’alimentation. J’ai arrêté le lactose, le sucre et le gluten; Je me sens beaucoup mieux. Ton article me motive à reprendre le sport. ça fait très longtemps que j’ai arrêté car j’étais vite fatiguée, essoufflée, cela me faisait plus souffrir que du bien loool. Bonne continuation, ne lâche rien et bravo. gros bisous

  • Sophia

    13 décembre 2014 at 13 h 35 min Répondre

    Cet article me plait, parce qu’il met l’accent sur le bien-être que procure le sport, et non sur la performance (même si sortir de sa zone de confort de temps en temps est une bonne chose.) Je n’ai jamais arrêté la danse et le sport. Mais je connais la perte de motivation. « Le plus long marathon est celui qui relie le canapé aux baskets. » Une fois chaussée, c’est quand même délicat de se regarder retirer les baskets 😉 Dans les périodes de crise, je me dis que je m’entraîne 15 mn et qu’après j’arrête. Et en fait, une fois lancée, je tiens bien plus longtemps 😉

  • Olivia

    14 décembre 2014 at 14 h 43 min Répondre

    Article qui tombe à pic ! Je m’étais juree que j’essaierais de trouver le temps de faire une activité entre les cours et les partiels mais c’est la motivation qui est la plus dure à trouver ! Je suis dans le même cas que toi, j’ai fais pas mal de sport plus jeune mais depuis le lycée et à la fac pas moyen… Mais comme toi, je trouve que c’est bien de commencer par faire à pieds les trajets où à la place on prenait le bus 😉 en tout cas super article comme toujours !

  • Camille / Peanuts & Sunshine

    21 janvier 2015 at 18 h 27 min Répondre

    Tu as décidé de te mettre au sport la pire période de l’année : l’hiver !
    Il fait si froid, mais on se sent TELLEEEEEEEEEMEEEEENT mieux une fois que c’est fait.
    On peut traîner au chaud en se disant : « Le sport, c’est OK ». J’adore faire du sport l’hiver rien que pour ça (bon, ok, je suis un peu maso)

  • Laëtitia

    13 mai 2015 at 14 h 40 min Répondre

    En avril 2014, je me suis prise en main et je me suis inscrite dans une salle de sport à 20 min à pied de mon domicile.
    Bref, au départ j’étais très motivée j’avais envie d’aller mieux, de retrouver une silhouette harmonieuse. J’y allais 3 fois par semaine à raison d’1 voire 1h30. Je faisais de l’elliptique, marche rapide sur le tapis, muscu, steppeur. Et du rameur ces derniers mois.
    Mais il y a quelques mois je me suis quelque peu démotivée (depuis janvierje pense), n’obtenant pas les résultats escomptés, j’y allais 2 fois/semaine et désormais une fois voire pas du tout certaines semaines…. Je sais que ce n’est pas bien, et que cela ne va pas arranger mon problème mais je n’arrive pas à trouver l’envie, le lundi je me dis que je vais y aller puis je me dis j’irais demain et puis demain, etc. Et finalement je n’y vais pas de la semaine.
    Mon principal souci est que je m’y ennuie, c’est juste une salle où l’on met les appareils à disposition. Pas de coach. De plus je n’aime pas forcément les musiques qu’ils passent, le manque de propreté à mon goût, les odeurs……et le fait de ne pas obtenir les résultats escomptés ça me démotive car je me dis que finalement que je paye l’abonnement pour rien…
    Comment me remotiver et le rester !?

Post a Comment

deux × cinq =